Vidéos

Humeur du jour : mon doudou, mon canapé et de quoi dormir

A fleur de peau, les larmes au bord des yeux… Fatiguée de tout et de rien, fatiguée de tout ce bintz… Ce monde m’angoisse !
Ucciani d'après UderzoEt franchement pour couronner le tout, ces élections avec ces moralisateurs qui se croient au dessus de tout qui te somment de voter pour untel ou unetelle avec leurs arguments bidons, me font chier !

Le dessin de mon blogopote Ucciani d’après Uderzo veut tout dire de l’ambiance actuelle. Pas bon pour le moral tout ça quand t’as déjà d’autres chats à fouetter. Vos gueules merde !!!

Me faire aider certes, prendre des médocs encore et encore pour dormir et tout supporter, certes …
Mais me sentir aimée, entourée, savoir où aller, que devenir, ne plus être angoissée par la haine stérile des uns envers les autres, ne plus avoir à subir les querelles intestines, m’aideraient tellement plus.

Après tout, vous avez raison, laissez moi sombrer tranquille, je n’ai plus envie de rien, ni besoin de personne. D’ailleurs, je n’ai rien affaire au milieu de ce bordel, et j’ai assez à faire avec mon propre bordel.

Mon doudou, mon canapé, de quoi dormir, le téléphone coupé, silennnnnce…

Et demain je continuerai à faire semblant que tout va bien, à m’occuper de mes affaires le sourire aux lèvres et la tristesse dans l’âme. Ce monde n’est décidément pas le mien.

Un peu de plage et de mer pour se remonter

Moment de détente hier sous le soleil d’avril dans une période difficile…

Allez je vous offre un peu de la plage du couchant à la Grande-Motte, c’est bon pour le moral !

Admirez ce magnifique ciel bleu, et cette belle mer !

La température de l’eau ? Encore un peu fraîche mais baignable !

Les paons du domaine de Maguelone

Comme je l’ai brièvement expliqué dans mon billet précédent,  en ce moment avec l’association « les amoureux de la vie » nous squattons provisoirement tous les lundis la cuisine d’été des compagnons de Maguelone à côté de la cathédrale.

Et là nous retrouvons les locataires des lieux, de magnifiques paons qui se pavanent autour de nous toute la journée pour notre plus grand plaisir !

Il y a les classiques paons bleus…

Côté pile
Côté face
Je monte sur la table si je veux !
Scusez, je ne fais que passer, j’ai une course à faire

… mais aussi des paons plus rares, complètement blancs, résultat d’une mutation génétique, aux magnifiques plumes dentelées.

Admirez mes plumes les filles !
Une petite toilette tranquille sur le toit
Et hop un perchoir pour la sieste

Je ne me lasse pas de les admirer.

Et en mouvement c’est encore mieux :

 

 

 

La pub qui me faisait rêver, la faute à Palmer !

J’aimais bien cette pub au début des années 80.

Bon elle a été interdite à la téloche par la suite parce que de la pub pour de l’alcool c’est mal,  ça n’empêche qu’elle me faisait rêver.

Oh bien sûr c’est pas la bière qui me faisait rêver, mais plutôt la musique et l’envie de me retrouver avec une bande de potes dans cette ambiance là, d’être heureuse, amoureuse, tout ça… La faute à Robert Palmer quoi !

Bref j’ai entendu ce  morceau hier à la radio et depuis il me tourne dans la tête… séquence nostalgie !

RIP George !

Everything she wants, ce morceau a marqué des années difficiles de ma vie, tumultueuses, violentes, suicidaires, loin de tout soutien, seule avec mes deux enfants encore si petits… L’époque Mantes la Ville, l’époque no future, la fin des années 80…
Wham! n’était pas particulièrement ma tasse de thé mais des potes chez qui je me réfugiais l’écoutaient en boucle.

Et puis il y avait ce slow qui me faisait monter les larmes…

RIP Georgios Kyriacos Panayiotou ! ton décès me ramène à un bien triste passé heureusement effacé.

Merde une crise cardiaque à 53 ans, ça fait jeune quand même ! Encore un qui ne passera pas la soixantaine…

Quand Johnny me rappelle Nick Cave

C’est systématique, chaque fois que j’entends la dernière de Johnny, « De l’amuuur »,  je pense à Red Right Hand de Nick Cave & The Bad Seeds :

Bien sûr, les deux morceaux n’ont a priori rien à voir, celui de Johnny n’est pas une reprise et le rythme est plus rapide, mais quand même, si on le ralentit, il y a des passages musicaux qui me font vraiment penser à Red Right Hand. Bref il y a une influence évidente.

De toute façon Johnny a prévenu, son album prend ses racines dans la musique américaine à la Johnny Cash, le blues, la country et le rockabilly, comme les albums de Nick Cave.  Alors forcément certains morceaux peuvent en rappeler d’autres qui ont cette même influence musicale.

Bon, ça m’écorche,  mais je vous mets quand même le morceau de Johnny , « De l’amuuur ».

J’avoue Johnny ça n’a jamais été mon truc, suis vraiment pas fan. Et question blues, rockabilly, je préfère les originaux.

PS: une pensée amicale à l’ami Resse qui m’a aidée à mettre un titre sur le morceau dont l’air me trottait dans la tête.