Archives par mot-clé : vidéo

Un peu de plage et de mer pour se remonter

Moment de détente hier sous le soleil d’avril dans une période difficile…

Allez je vous offre un peu de la plage du couchant à la Grande-Motte, c’est bon pour le moral !

Admirez ce magnifique ciel bleu, et cette belle mer !

La température de l’eau ? Encore un peu fraîche mais baignable !

Les paons du domaine de Maguelone

Comme je l’ai brièvement expliqué dans mon billet précédent,  en ce moment avec l’association « les amoureux de la vie » nous squattons provisoirement tous les lundis la cuisine d’été des compagnons de Maguelone à côté de la cathédrale.

Et là nous retrouvons les locataires des lieux, de magnifiques paons qui se pavanent autour de nous toute la journée pour notre plus grand plaisir !

Il y a les classiques paons bleus…

Côté pile
Côté face
Je monte sur la table si je veux !
Scusez, je ne fais que passer, j’ai une course à faire

… mais aussi des paons plus rares, complètement blancs, résultat d’une mutation génétique, aux magnifiques plumes dentelées.

Admirez mes plumes les filles !
Une petite toilette tranquille sur le toit
Et hop un perchoir pour la sieste

Je ne me lasse pas de les admirer.

Et en mouvement c’est encore mieux :

 

 

 

La pub qui me faisait rêver, la faute à Palmer !

J’aimais bien cette pub au début des années 80.

Bon elle a été interdite à la téloche par la suite parce que de la pub pour de l’alcool c’est mal,  ça n’empêche qu’elle me faisait rêver.

Oh bien sûr c’est pas la bière qui me faisait rêver, mais plutôt la musique et l’envie de me retrouver avec une bande de potes dans cette ambiance là, d’être heureuse, amoureuse, tout ça… La faute à Robert Palmer quoi !

Bref j’ai entendu ce  morceau hier à la radio et depuis il me tourne dans la tête… séquence nostalgie !

Nuit d’insomnie…

Tu commenças ta vie
Tout au bord d’un ruisseau
Tu vécus de ces bruits
Qui courent dans les roseaux
Qui montent des chemins
Que filtrent les taillis
Les ailes du moulin
Les cloches de midi
Soulignant d’un sourire
La chanson d’un oiseau
Tu prenais des plaisirs
A faire des ronds dans l’eau

Aujourd’hui tu ballottes
Dans des eaux moins tranquilles
Tu t’acharnes et tu flottes
Mais l’amour, où est-il ?
L’ambition a des lois
L’ambition est un culte
Tu voudrais que ta voix
Domine le tumulte
Tu voudrais que l’on t’aime
Un peu comme un héros
Mais qui saurait quand même
Faire des ronds dans l’eau

S’il y a tous ces témoins
Que tu veux dans ton dos
Dis-toi qu’ils pourraient bien
Devant tes ronds dans l’eau
Te prendre pour l’idiot
L’idiot de ton village
Qui lui est resté là
Pour faire des ronds dans l’eau
Pour faire des ronds dans l’eau

Au Hell’s Club, des personnages célèbres encore et encore !

Au Hell’s Club, la nouvelle boîte branchée de Hollywood,  ils sont tous là, les plus grands personnages de fiction, hors du temps et de toute logique, un  truc de dingue !

Sur le dancefloor  interagissent dans une histoire de fou De Niro, Sharon Stone, Michael Douglas, Terminator, Tony Montana, Tom Cruise, Travolta, le Mask, Cameron Diaz, Austin Power,  Darth Vader, Robocop, Michael Jackson, et j’en oublie…  Escalade de l’action jusqu’à la fin tragique, je n’en dirai pas plus. Have a look, le résultat est bluffant ! C’est juste un incroyable et très brillant travail de montage.

Ce mash-up génial de détails, mélangeant ingénieusement les scènes de night-club cultes des plus grands films est  l’oeuvre de Antonio Maria Da Silva, excellent réalisateur, génie dans la création de mash-up.
J’ai eu l’honneur et l’avantage de le rencontrer au Festival de Romans en 2007, 1er festival de la création sur Internet.

Joe Cocker, celui que j’ai le plus écouté et que j’écoute encore

Ben mince Joe Cocker est décédé !

Là d’un coup c’est une partie de ma vie qui s’envole avec lui. Qu’est-ce que j’ai pu l’écouter quand j’étais jeune sur mon mange disque, ben oui dans les années 70 on avait des mange-disques ; et plus tard dans le métro sur mon walk man, et après dans ma voiture sur mon lecteur de CD, puis aujourd’hui sur ma clé usb ou mon smartphone.

Je l’ai même vu à la fête de la musique à Paris en 1991 !

Je me rends compte que ça fait au moins 45 ans que je l’écoute sans me lasser !

Mon album préféré,  Mad Dogs & Englishmen,  extraits:

RIP

En passant si jamais un jour je vais en maison de retraite ou un truc du genre, j’espère qu’on nous passera aux vieux de ma génération des chanteurs comme lui, et pas ceux des années 80 dont on nous rebat les oreilles aujourd’hui et qu’on n’écoutait même pas dans les années 80 !

Viddler gratuit c’est définitivement terminé

Voilà un bail que j’utilise Viddler pour stocker quelques vidéos que je montre sur ce blog, depuis 2007 pour tout dire.
Et cette semaine j’ai reçu un mail m’informant gentiment que si je ne basculais pas mon compte personnel vers un compte payant moyennant 25$ par mois, celui-ci sera supprimé le 11 mars avec toutes les vidéos qui sont dessus si je ne les ai pas supprimées moi même avant.

Changing times and industry realities require that Viddler officially ends our « user-generated » era. You’ll need to plan for the cessation of access and services of personal accounts effective March 11th, 2014.

Et oui, c’est le moins qu’on puisse dire, les temps changent ! 🙁

Au début Viddler était un site communautaire de partage pour amateurs de Vidéos. Puis il a progressivement évolué pour devenir une plate-forme payante dédiée aux  professionnels de la vidéo et aux entreprises. D’ailleurs depuis 2011 il n’accepte plus les inscriptions gratuites de comptes personnels.  Malgré tout, ceux des anciens étaient maintenus.

Mais ça ne pouvait durer, aujourd’hui l’ère communautaire Viddler est  bien terminée, tu paies ou tu t’en vas. Et bien je m’en vais ! Non sans un certaine nostalgie j’ai tout supprimé… Ainsi avec moi et tant d’autres surement, s’efface l’histoire des débuts du vidéo blogging sur Viddler !

De toute façon il reste encore YouTube , Flickr , Vimeo , Facebook , Instagram , vigne ou Snapchat…