Archives par mot-clé : Sète

Une journée à Sète avec Michelle Blanc

Michelle Blanc, la star du web au Canada, qui se déplace pour participer à une manifestation à Montpellier, mazette quel évènement !

Faire sa connaissance à l’occasion d’un apéro organisé le soir en l’honneur des intervenants, wowww là j’en peux plus.
D’ailleurs je n’en reviens toujours pas de mon culot d’avoir osé aborder une telle personnalité alors qu’elle était assise là toute seule à  la terrasse du troquet où nous avions rv. J’ai quand même été étonnée qu’elle ne soit pas entourée à ce moment là par quelques organisateurs ou autres admirateurs. En tous les cas, bien m’en a pris de ne pas me dégonfler en jouant ma timide, car c’est là que le début d’une belle rencontre a commencé.

Nous avons passé une super soirée d’échanges avec les autres intervenants, Daniel Herrero, Henri Kauffman, et d’autres..  Puis comme apparemment rien n’avait été prévu par les organisateurs pour entourer leurs invités jusqu’à ce qu’ils repartent, Marie-Laure (@marilor) et Fabien (@fabien_saveurs) ont proposé une petite visite des environs à Michelle le lendemain, avec moi comme chauffeur de la star, hiiiiiiiiiiii ! 🙂

Entre nous, j’ai trouvé un peu lège de la part des organisateurs de l’évènement qu’ils fassent venir une pipole de l’autre côté de la planète pour la planter là toute seule dans une ville inconnue. Comment dire ? tout se perd ma brave dame !

Qu’importe, samedi nous avons passé une petite journée ensemble à Sète.

Je suis donc allée chercher Michelle à son hôtel pour la conduire jusqu’en haut du Mont Saint Clair, lieu de RV avec la famille Vie.  Michelle voulait voir la mer avant de partir, vœu exaucé. 🙂

A l’initiative de Fabien,  nous avons ensuite improvisé un petit apéro en toute simplicité le long de la jetée.

Improvisé, par tant que ça, puisqu’il avait amené de quoi titiller nos papilles.
Ainsi, assis sur un banc, sous le soleil, cheveux au vent, nous nous sommes régalés, et c’est pas peu dire, de  terrine de sanglier aux pruneaux, friton, fricandeau, saucisson maigre, olives Lucques, le tout accompagné d’un AOC Château de Flaugergues cuvée Colbert 2006 ! Franchement un délice ce cru. Il était d’un gourmand, moi qui suis une amatrice de bon vin, celui-là je l’ai noté dans mes tablettes ! un vrai petit jésus en culotte de velours qui vous descend dans le gosier ! Merci Fabien ! 🙂

Nous avons enchaîné  par la dégustation d’un plateau de fruits de mer de l’Etang de thau, accompagné d’un blanc AOC Abbaye de Valmagne, dans un petit restau typique sur le port. 🙂

Papotage, rigolade, humour, échanges, partage, nous serions bien restés plus longtemps, tellement nous étions bien ensemble, mais le train n’attend pas, et il a bien fallu accompagner Michelle à la gare. Séquence émotion, et gros coeur…

Voilà, maintenant notre star a pris son avion et est rentrée à Montréal. Et moi je plane encore après une telle journée en si bonne compagnie. Il y a des moments précieux comme celui-là qui resteront à tout jamais dans mon tiroir « les petits bonheurs de ma vie ».

Peut-être un jour à Montréal…

Note

Michelle Blanc est une femme d’affaires renommée, conférencière et blogueuse québécoise spécialisée dans les questions de stratégie et de marketing Web ainsi que de réseaux sociaux.

Sortie voile latine à Sète

Allez pour vous faire rêver, vous qui êtes dans le froid, hier il faisait un temps magnifique ici, aussi je me suis empressée d’accepter une proposition de sortie en voile latine. Notre capitaine trouvait que le temps était idéal pour apprendre les premiers rudiments de navigation, nous avons donc joint l’utile à l’agréable…

Un petit tour côté mer, puis balade sur les canaux, pause casse croute huitres et Picpoul, pour finir sur l’étang de Thau, cette promenade sur Hébé, la star du prochain film d’Agnès Varda fut des plus agréables.

Le mieux est encore de regarder les photos de cette journée ensoleillée.

P1060428-2

071104-sortie-Hebe-2

Les voiles latines sont les barquettes traditionnelles du pourtour méditerranéen. Elles font parties de l’histoire de Sète. Très colorées, elles sont surmontées d’une voile triangulaire.

Soirée à Sète

Des photos et encore des photos, je sais j’aime ça, je mitraille, je classe, je jette, j’upload… Tiens, j’aurais du faire reporter photographe…
carte presseCette fois c’est ma soirée à Sète qui m’a inspirée. C’était la dernière journée de la fête de la Saint louis, et mon poteau cameraman m’a invitée à dîner là-bas pour ensuite admirer le feu d’artifice avec son collègue. Ensuite d’un bateau à l’autre, les cameramen ont rejoint les photographes pour arroser la clôture de cette semaine festive.

  • Voilà donc un zeste de bateaux de pêche, z’étaient là les gros…

bateaux de pêche le diaporama sur Flickr.

  • Une pensée pour l’orange bleue pour qui les jours continuent à s’égrener…

Orange bleue l’album sur Flickr.

  • Et une explosion magique de bombes, chandelles, fusées et feux de bengale…

Feu d'artifice

A l’eau la presse, ça joute à Sète

T-shirt SèteJ’arrive de Sète là, il est 1h49 du mat’, j’arbore un superbe Tshirt blanc floqué « 2007 Saint-Louis 265è édition »[1], un pantacourt blanc et rien d’autre, même pas une petite laine, look vacances ensoleillées quoi ! pourtant pleins de gens se plaignent du temps qu’il fait partout, même dans la région.
Mais alors, dans quel état j’erre ? que fais-je ? d’où viens-je ? ha ha vous vous demandez, hein ? Pourtant Saint Louis ? ça ne vous dit rien ? Et bien, La Saint Louis c’est période de Fête à Sète, une semaine de tournois de joutes avec des jouteurs du monde entier et des animations festives partout. Les festivités ont commencé ce soir et comme l’année dernière, la presse a ouvert les hostilités pour amuser le public et s’éclater. Journalistes, pigistes, photographes, communicants… des médias locaux et d’ailleurs, tout de blanc vêtus comme le veut la tradition, juchés sur la tintaine, la poitrine protégée par le pavois, ont tenté tant bien que mal de ne pas basculer dans le canal royal au moment de l’assaut. Pour les plouf, comment était l’eau ? oups ! saisissante ! confièrent certains…

Drevet-joutes Même Drevet a participé, vous savez Patrice, de la météo à la télé. Là c’était pas la peine de lui demander quel temps il allait faire, il ne savait que dire : houuuu mauvais, mauvais, frais… Mais quand même sur la tintaine… Il y va, il y va pas, haaa… hooo… ouiiiii… oups… heuuu… zut alors ! Finalement, l’est pas tombé le Drevet, même pas drole ! C’est Jean-François qui a fait le plongeon. Fayot va ! Et à la fin, le môsieur très content de ne pas s’être mouillé a déclaré : C’est chaud Sète ! 😉

Quand je pense que même des filles ont participé, quel courage ! C’est Julie, une passionnée de joutes qui a gagné dans sa catégorie. Bien sûr, cette compétition n’en était pas vraiment une, c’était uniquement pour le fun. Et les vrais jouteurs ont pu se détendre en regardant ces amateurs granguignolesques. Les choses sérieuses commenceront demain pour eux, ou plutôt tout à l’heure, vue l’heure qu’il est., et ce jusqu’au 28 août, avec au programme le très important tournoi des Lourds lundi.

Pour la remise des prix, nous nous sommes tous dirigés en procession et en musique vers la Mairie. Puis les uns et les autres se sont dispersés de ci, de là, dans les rues animées ou ailleurs, en fonction des affinités. Moi j’ai suivi deux poteaux cameramen. Des vieux de la vieille à qui on ne la raconte pas, mais qui racontent à qui sait écouter, et moi j’ai eu grand plaisir à les écouter.

Et la preuve de tout ça ? Et bien vous me connaissez, j’ai bien sûr mitraillé mais j’ai aussi beaucoup jeté. Quoiqu’il en soit il reste encore quelques photos que voilà !

Notes

[1] merci Gérard