Archives par mot-clé : petits bonheurs

O’balia cadeau bonheur ❤

« On pense que tu en as assez chié comme ça ces derniers temps » m’a-t-il dit en chemin, « Alors on a décidé de te faire un cadeau. On t’offre 10h de pass à O’balia ! »

Le coeur qui sursaute et puis qui déborde,  la larmichette d’émotion qui monte difficile à retenir, enlever et remettre ses lunettes, les mots qui s’entrechoquent avant de sortir. « Mais c’est… mais c’est… mais c’est énorme ! ooh merci ! je suis profondément touchée !  Oh oui c’est énorme, quel beau cadeau ! Difficile d’exprimer ce que je ressens… un bonheur intense et une immense émotion ! ❤

Et voilà j’ai vécu un grand kiff de bien être aujourd’hui grâce à, et avec, un couple d’amis pas vu depuis…. 2013 (oui on se suit sur les rézosocios).

O’balia – Balaruc-les-bains
Le Beluga – Balaruc-les-bains

Et d’autres sont à venir encore.

Luv on you !

Et plouf dans l’eau sous la pluie

Lasse de toutes ces merdes du moment, en dessous du dessous du dessous, limite de me jeter par dessus le balcon  (je déconne, enfin pas tant que ça), et là mon bienveillant pote de plage à eu l’heureuse idée de me proposer d’aller piquer une tête régénératrice dans la mer du côté de son petit coin privilégié.

S’en fout du temps, s’en fout de la pluie, s’en fout des sacs et des fringues trempés, s’en fout du sable qui colle partout, seuls au monde, on a pris un grand kiff !Les aresquiers

Et ben ça va beaucoup mieux ! c’est si bon d’être tarés à deux et de partager ces moments là…

Ah oui au fait l’eau est excellente, elle est à 24°.

Le bonheur c’est simple comme un colissimo

J’avais pourtant bien préparé ma Check-list avant de partir. Tout y était pour que je ne manque de rien à la clinique. Mais là où j’ai un peu merdé c’est sur les quantités.
Et oui je ne pensais pas que j’allais prendre pension aussi longtemps. Et je suis vite tombée en rupture de stock, même à la maison, de certains produits indispensables pour améliorer mon quotidien de patiente impatiente.

Alors vous pouvez pas savoir le bonheur que ça a été de recevoir un colissimo tout plein de ce qui me manquait.

C’est tout con mais je vous assure recevoir quand on est coincé là dans un endroit pour plusieurs semaines, avec pour seul compagnon sa douleur et son nounours en peluche, 2 paquets de coton maxi oval pour passer une lotion sur mon visage fatigué, 2 rouleaux d’essui tout pour éviter de me tacher quand je mange, des mouchoirs en papier pour mes nombreux coups de blues, du lait hydratant pour adoucir mon petit corps asséché par les traitements, des tubes de biafine pour masser en douceur ce gros genou tout enflé tout vilain pas beau, et des paquets de véritable petit beurre Lu, qu’il y a plus que ça que je peux manger à cause de mes intestins qui sont bien vilains eux aussi… recevoir un tel colis m’a empli de joie comme si je recevais un merveilleux cadeau de Noël.

Alors oui le bonheur ça peut aussi être simple comme un colissimo, et je vous aime pour y avoir pensé.