Archives par mot-clé : obsèques

Paperasserie ok au cas où…

Vu le bordel que c’est quand des personnes décèdent sans qu’elles n’aient jamais pensé à mettre de l’ordre dans leurs papiers pour faciliter la vie de leurs descendants, et bien moi je m’en suis occupée aujourd’hui.

Il y a quelques mois en arrière, j’avais déjà préparé mes obsèques en souscrivant un contrat testament obsèques pour que mes enfants n’aient rien à  s’occuper, ni à payer quand la faucheuse  décidera de m’embarquer. Et aujourd’hui je me suis occupée de toute cette paperasserie qu’il faudra bien résilier à ce moment là.

Oui parce que c’est pas le tout, mais vaut mieux clarifier les choses avant,  surtout quand on a plein de profils partout quand on utilise à fond Internet.

Donc j’ai préparé un tableau avec la liste des comptes bancaires,  des assurances (habitation, voiture, santé), des organismes de charges (loyer, électricité, fournisseurs téléphone, internet etc), des établissements publics  (sécu, retraite, mdph, pôle emploi) sans oublier les impôts. J’ai précisé les adresses, les contacts, les téléphones, mes numéros de contrat, les sites, mes identifiants, bref la totale !

J’ai aussi préparé un autre tableau avec la liste de mes identifiants et mots de passe de mes comptes Internet, smartphone et tablette, et là il y du monde !

Je rangerais d’abord ces 2 documents en version papier dans mon dossier « en cas de décès » avec le contrat testament obsèques. Je les partagerais par la suite via le cloud avec une personne de mon choix, ou pas… à réfléchir.

J’ai aussi stocké toutes mes factures, relevés, dossiers administratifs, état civil, dans le coffre numérique Digiposte pour ne pas le nommer. Pratique Digiposte, j’ai trouvé tous les organismes qui me concernent et du coup toute la paperasserie est centralisée et classée automatiquement  au même endroit.  Ca peut aussi faciliter les recherches pour les descendants. Surtout qu’on peut désigner une personne de confiance en cas de décès.

Sinon tout est bien rangé dans les classeurs de mon bureau et sur mon PC, donc tout va bien.  Je peux partir tranquille…

Donc voili voilà, suis toute contente. J’ai bien travaillé cet après-midi.

Sans déc, pensez à faire ça. Ca évitera bien des tracas à votre famille au cas où…

J’ai préparé mes obsèques, ça c’est fait !

Ces dernières années quelques connaissances, amis et proches sont malheureusement décédés relativement jeunes pour cause de cancer, crise cardiaque, ou autres joyeusetés. Ils ont ainsi laissé leur famille désemparée face à l’organisation et au coût de leurs obsèques comme de bien entendu imprévues.

Comme je ne suis pas à l’abri non plus que la faucheuse me tombe dessus inopinément ; comme je ne tiens pas à ce que mes enfants se retrouvent  complètement désemparés, à devoir débourser de l’argent qu’ils n’ont pas, sans trop savoir en plus quoi faire de mon corps ; et bien j’ai préparé dès maintenant mes obsèques.

Et oui carrément !  60 ans dans 1 mois, tous mes esprits et l’espoir de ne pas vivre trop vieille, c’est le bon âge pour prévoir ce genre de chose en toute sérénité !

Pour tout dire j’ai souscrit un contrat testament obsèques sur mesure. Tout est pris en charge du début à la fin quel que soit le lieu où je passe l’arme à gauche. Bah oui je ne sais pas d’avance si je vais toujours vivre au même endroit, si je serai en maison de retraite ou à l’hôpital au moment fatidique ou encore en voyage en France ou à l’étranger – mon contrat comprend donc l’option rapatriement.

urne choisie pour mes obsèques

Donc, de la crémation sur mon lieu de domicile, après éventuel rapatriement, et inhumation de l’urne funéraire dans le caveau familial de mon lieu de naissance, jusqu’au gravage de la pierre tombale, tout est orchestré.

Mes enfants n’auront pas à exécuter les nombreuses démarches et formalités auprès des mairies, de la police, de l’ hôpital si jamais, de la non cérémonie, du cimetière, des autorisations etc… L’assistant funéraire s’en chargera jusqu’à la mise à jour du livret de famille, et il réglera avec mon pécule.

Ma petite famille sera ainsi soulagée de toutes ces contraintes financières et matérielles particulièrement chiantes le moment venu.

Quelqu’un devra juste se dévouer pour transporter dans sa petite auto mon urne de la ville où a eu lieu la crémation jusqu’au cimetière où elle sera déposée, parce que quand ces deux lieux sont éloignés, le transport de l’urne de l’un à l’autre coûte un bras, voir deux.
Je laisserai aussi le soin à qui veut d’acheter des fleurs pour éventuellement égayer le caveau (du parme, du fuchsia, du rose, du blanc… pas de jaune, j’aime pas. En fait je m’en fiche, je ne les verrai pas, gardez vos sous…   😉 ).

De toute façon je n’ai prévu aucune cérémonie, je n’en veux pas, pas plus que de présentation du cercueil ouvert  en salon  avant la crémation. Si des personnes sont présentes au moment de la fermeture du cercueil, le dernier recueil se fera à ce moment là et puis c’est tout.
Sans déconner, les gens s’ils veulent me voir, c’est de mon vivant, pas quand je serai morte dans mon cercueil. Et là j’insiste, vue la vie remplie de solitude que je me tape, je trouverais gonflé que certains veuillent venir voir quelle tronche j’ai morte ! non mais sans blague !

Et comme chante Barbara  : c’est du temps de leur vivant  qu’il faut aimer ceux que l’on aime.

Bref, pour mettre tout ça au point un conseiller PFG est venu chez moi. Et voilà, tout est réglé, mes dernières volontés sont enregistrées et le financement est en route.

Elle est pas belle la vie ! Me voilà soulagée d’un poids,  je peux mourir tranquille !

Ben quoi ! Je pense à mes proches moi !

Bon si vous voulez les coordonnées du conseiller, je cafte sans problème, il se déplace dans pas mal de départements.

Pour plus d’infos : testament obsèques