Archives par mot-clé : médias

Le petit enfant mort noyé… et après ?

Il est quand même grave qu’il faille une photo d’un petit enfant syrien mort noyé pour que les « consciences » commencent à se réveiller sur la question de l’immigration ! Encore que, ce n’est pas parce que les planqués derrière leurs écrans partagent  une photo sur les réseaux sociaux qu’ils sont en phase de prise de conscience,  loin de là, surtout depuis le temps que dure la guerre en Syrie et pas que là, et que des tas d’enfants meurent noyés…
Bref tout ce monde là s’indigne à l’instant T, mais après ?
Jusque là ces mêmes personnes qui compatissent aujourd’hui à la vue de cette photo ont été hostiles à la régularisation des réfugiés, et balançaient plutôt du: « Stop à l’immigration massive », « que ces gens là restent chez eux « , « qu’ils assument leur merde, qu’ils se révoltent, nous n’en voulons pas chez nous », « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde ».

Je ne suis donc pas persuadée que ce petit enfant de 3 ans, Aylan al-Kurdi, soit enfin le déclencheur d’un quelconque vrai combat en force contre le régime Assad et Daesh  !
Daesh ! un vrai problème qui ne date pas d’aujourd’hui. Et c’est quand même bien de la faute des pays occidentaux qui ont largement contribué depuis des années à la croissance du pouvoir de ces fous.
Entre ceux qui leur vendent des armes par le biais de l’Arabie saoudite, et ceux qui ont laissé les Imams radicaux manipuler les jeunes de banlieues, l’Etat Islamique a eu tout ce qu’il faut pour se renforcer d’une puissante frappe militaire terriblement dangereuse,  ainsi  que d’une troupe d’émules lobotomisés extrêmement cruels et barbares   !

Je ne sais pas ce qui m’indigne le plus : cette surenchère médiatique subite sur cette photo d’enfant mort alors que la guerre en Syrie qui déclenche ces vagues de réfugiés perdure depuis plus de 4 ans  ; les pays occidentaux qui ont contribué à ce que l’EI devienne une puissante armée de terroristes  aux ressources financières importantes ; l’UE qui a largement laissé faire dès le départ  ;  ou encore cette population canap/téléréalité qui n’a aucune conscience du drame que vivent ces gens qui fuient la guerre, la cruauté et la barbarie. Ils n’ont rien, plus rien, plus de maison, plus de boulot, plus de pays, plus d’endroit ou vivre, plus rien

En tous les cas demain, l’émotion passée, le flan va retomber, ce petit enfant sera probablement oublié, une autre actu occupera le Net, et surtout les gens bien planqués dans leur confort recommenceront à vomir leur haine contre l’arrivée massive des ces sinistrés.  Ainsi va la vie des réseaux sociaux et de l’info en continu !

Espérons que je me trompe…

Message aux médias & politiques qui déblatèrent sur les chômeurs

Purée plus je les écoute les uns et les autres parler du projet de referendum de Sarko, plus ça m’énerve ! A les entendre tous, on dirait qu’il y a des tonnes d’offres d’emploi, que ça pullulent dans tous les sens, et que les chômeurs font la fine bouche devant, et ne répondent pas aux offres.

Non, non, Médias, politiques, et tutti quanti, c’est pas comme ça que ça se passe dans la vraie vie. Je vous rappelle juste, puisque vous n’avez pas l’air de le savoir, que ce ne sont pas les chômeurs qui décident de leur embauche dans une entreprise, mais ce sont les employeurs ! oui oui !
Ce ne sont pas les chômeurs qui refusent les offres. Ce sont les employeurs qui décident s’ils convoquent ou pas à un entretien un chômeur qui a répondu à une offre. Et qui décident ensuite de son embauche ou pas ! et oui !

Le mec (ou la nana), s’il n’a pas le profil pile poil que veut l’employeur pour le poste (âge, sexe, origine, compétences et tralalala), même s’il a fait la bonne formation, même s’il montre toute la bonne volonté du monde, il ne sera jamais convoqué ! L’employeur a le choix, il ne reçoit pas qu’un CV. Encore une fois, c’est lui qui décide, pas le chômeur !

Alors arrêtez de dire n’importe quoi nom d’un chien, et d’inverser les rôles sans arrêt en faisant culpabiliser les gens qui n’ont pas de boulot et qui répondent aux offres ! Arrêtez d’envenimer cette histoire de referendum insensé, en attisant les jalousies mal placées de ceux qui ne savent pas encore ce qu’est le chômage. Vous allez finir par faire exploser les français entre eux !

La neige, le plus gros marronnier de l’année !

L’hiver arrive, quoi d’extraordinaire à ce qu’il neige un peu partout ? Ben rien, puisque c’est de saison !
Mais alors, nos pauvres journalistes n’en peuvent plus avec ça, Ils nous bassinent à longueur de JT d’images hivernales comme si le ciel venait de nous tomber sur la tête !
Et que je te glisse par ci, et que je patine par là, que je t’explique qu’il faut se couvrir, qu’il faut mettre les chaînes… que je te balance du « c’est exceptionnel », du « on n’a pas vu ça depuis des années  ! », pffffffff…Le ridicule ne tue décidément pas, heureusement !
Faudrait tout de même leur expliquer à ces pauvres présentateurs de journaux, que la neige n’a rien d’exceptionnel fin novembre. C’est normaaaaaal !
Il existe même de vieux dictons qui nous racontent l’histoire de la neige en novembre, du genre:

A la mi-novembre passée, il peut venter et neiger à souhait.

Neige de Saint-André, peut cent jours durer.

ou encore

En novembre, si la première neige ne prend pas, de l’hiver elle ne prendra.

Purée mais qu’ils laissent donc ce marronnier à la météo bon sang ! Et qu’ils reviennent à l’info, la vraie, celle qui fait mal. Je ne sais pas moi, il y a le choix, le dossier karachi, les projets de réforme, la pauvreté en France, …

Bon allez, à défaut de photos enneigées, puisqu’ il ne neige pas encore dans le sud 😉 une p’tite video pour le fun ! 🙂

Le sens des réalités

Des soldats morts, on s’étonne, on larmoie, on s’apitoie, on cherche des responsables…
Mais c’est quoi ce cirque médiatique ? Ce sont des soldats ! Des hommes de guerre à la solde de l’État ! et le métier de soldat, c’est pas un petit boulot tranquille. Il ne s’agit pas de jouer à "Opération Wolf" sur la Wii, et de faire de la gonflette en salle de sport jusqu’à la retraite.

Les soldats sont amenés à faire la guerre, et la guerre en vrai c’est difficile et dangereux. Tellement difficile qu’il faut la condition physique de jeunes hommes, et pas de séniors qui ont bobo à leurs articulations et la vue qui baisse. Les petits gars ont été prévenu quand ils se sont engagés, c’est sûr ! Leur boulot c’est de tuer ou de mourir pour leur pays. Mais aussi d’aller sur le terrain quand ça chauffe, pour parfois ne pas revenir vivant d’une opération commando en pays étranger… Ils le savent et leurs familles le savent. C’est triste quand le pire arrive mais c’est un choix non seulement de vie, mais aussi de mort.

Alors il serait temps qu’en France on retrouve un peu le sens des réalités. Il n’y a pas que les civils non armés, et les soldats des autres pays qui meurent ! Ceux qui partent en commando savent à quoi s’attendre. Si ce n’est pas le cas, faut qu’ils changent de métier. Parce que les soldats n’arrêteront pas de tuer des jeunes comme eux, et de se faire tuer par des jeunes comme eux !

Mais de quoi se mêle-t-on ?

C’est dingue ça ! les gens peuvent même plus se séparer comme ils veulent maintenant, sans que ça déclenche un tollé chez les bobos mediatico-juridico-politico. Ces deux conjoints étaient demandeurs et consentants pour faire annuler leur mariage, de quoi on se mêle ? La dame a menti sur un point pour lequel le monsieur était intransigeant. Le monsieur découvre le mensonge, le contrat ne tient plus. Ils sont tout deux d’accord pour faire casser le mariage, le mensonge est jugé. Et voilà, ça ne nous regarde pas. Mais comme c’est la dame qui a menti sur sa virginité, hou là là bonjour les débordements. Faut dire qu’elle avait légèrement omis de révéler à son futur ex qu’elle avait déjà eu une relation pendant 4 ans avec un autre homme, alors que celui-ci exigeait une épouse vierge. Elle a tenté un coup de poker, elle a perdu, ou plutôt gagné, parce qu’alors, toute sa vie avec un mec avec des valeurs aussi machistes d’un autre âge, elle l’a peut-être échappé belle !

Maintenant avec miss girouette Dati, si le jugement est cassé, qu’est-ce qui va se passer ? Va-t-on les forcer à reprendre la vie commune, alors qu’ils ne communiquent plus ensemble…. et les laisser se détester le temps du divorce, peut-être même dans la violence et le harcèlement ? Encore une fois de quoi se mêle-ton ?

Et les défenseurs des droits des femmes féministes qui s’en mêlent, mélangeant tout, en parlant des conséquences dramatiques de ce jugement sur les jeunes filles qui n’ont pour seules solutions que de se faire recoudre l’hymen pour se marier en étant propre aux yeux de leur communauté, où encore de s’enfiler du foie de poulet au moment de la nuit de noce… pfuuuuu hypocrisie. Tiens il y a une solution qu’ils n’ont pas abordé ces bobos de la téloche. Et d’ailleurs puisqu’on en est là, je vais vous raconter une petite anecdote gratinée pour mettre les pieds dans le plat :
Il y a une vingtaine d’années, je vivais dans les Yvelines. Là je connaissais quelqu’un qui se faisait un malin plaisir de raconter à qui voulait bien l’entendre ses préférences sexuelles. Pour les assouvir, il fricotait uniquement avec les jeunes filles qui devaient rester "vierge" jusqu’au mariage… vous savez pourquoi ? parce que tout simplement il pouvait les sodomiser…. Et voilà, le mot est dit. Dans ce cas ni vu, ni connu, et pas besoin de se faire recoudre l’hymen. Et bien sûr, elles étaient consentantes les bougresses, faut pas croire. Et j’en ai connu de ces "jeunes filles", qui étaient même fiancées en plus.

Pour revenir à l’histoire de ce couple, elle est privée. Les deux époux avaient demandé ensemble l’annulation de leur mariage. Ils l’ont obtenue. Foutons leur la paix !

Bon, on n’a pas une révolution sous le coude à faire là ?

Sauvons la télé publique

Je sais, en ce moment je ne suis pas très présente sur la blogosphère et je suis particulièrement en retard pour rebondir sur l’info et/ou raconter des conneries. Pourtant il y a des sujets en ce moment qui me démangent sacrément… Pas le temps, c’est comme ça.
Permettez-moi quand même de réagir sur la mise en ligne du site internet "www.sauvonslatele.com" par la société des journalistes de France 2.

La télé c’est pas mon truc et la pub encore moins. L’idéal serait bien sûr une télé culturelle de qualité. Mais la décision gouvernementale du mec élu comme président de supprimer plus d’1 milliard d’euros (40% du budget total) des recettes de France Télévisions sans concertation, ni discussion préalable avec les acteurs du secteur, ni proposition de garantie en contrepartie, ne laisse présager rien de bon pour l’avenir du service publique, et encore moins pour le porte-monnaie des téléspectateurs que nous sommes (encore une petite claque au pouvoir d’achat t’en veux, t’en as… ). D’autant moins que tout ça va profiter aux amis de qui on sait…

Alors pour éviter des télés privés aux programmes abêtissants, pour une télé publique forte, pour s’informer et s’exprimer sur toutes les décisions qui seront prises par les instances politiques responsables de l’avenir de la télévision publique, pour signer aussi la pétition mise en ligne dont l’exigence est l’ouverture d’un débat public avec l’ensemble des professionnels concernés, préalable indispensable à toute décision, je vous invite à vous rendre sur "www.sauvonslatele.com" !

« Les quinquas dehors ? » sur France 5

Si vous avez encore des doutes sur les difficultés qu’ont les quinquas depuis plusieurs années (quelques décennies) à rester sur le marché de l’emploi, ne loupez pas mardi 18 décembre sur France 5, le documentaire écrit et réalisé par Antoine Gallie : les quinquas dehors ? Il peut vous apporter un éclairage sur certaines réalités. Et surtout sur les combats que mènent les quinquas au quotidien pour rester dans la vie active, retrouver du travail et subvenir à leurs besoins.

ce documentaire met en lumière les contradictions d’une société qui commence à comprendre la nécessité de prolonger le temps de travail, pour apporter une réponse au vieillissement de la population et honorer les retraites, et qui, dans le même temps, continue, au nom du profit, à pousser cyniquement ses quinquagénaires en dehors du monde du travail… Un film pour bousculer les idées toutes faites les concernant, les accusations de manque de combativité et d’inventivité, d’incapacité à évoluer et à changer de métier. La réalité semble toute autre…

Je fais partie de cette génération là, et je peux vous assurer que je sais ce que c’est que de se battre contre les préjugés des entreprises qui nous poussent dehors comme si nous étions plus bon à rien à partir de 45 ans.

Pour rappel un petit entretien que j’ai eu en 2005 avec une DRH à peine plus jeune que moi : A mon âge je serais sujette à l’absentéisme. Edifiant !

Pensez-y les plus jeunes, un jour vous aussi, vous passerez par cette tranche d’âge là… Soyez en sur, la vie n’est pas finie à 50 ans, on a encore tant d’années devant nous !

source : Quinquas, sexas, que le pouvoir soit avec vous !

Grèves annoncées, pas de télé

Et bien ça ne se fera pas, non pas que je n’ai pas voulu y aller mais parce qu’à cause des grèves annoncées ma venue à la capitale a été annulée pour m’éviter tout risque de galère inutile.

Mais de quoi je cause ? et bien de l’émission à laquelle je devais participer sur France 5 le 16 novembre : On n’est pas que des parents sur le thème blog-thérapie….

Bon ben c’est pas encore aujourd’hui que je vais devenir une staaaaarrrr ! 😉 Ca tombe mal ces grèves, pour une fois que j’ai le profil du sujet…