Archives par mot-clé : buzz

Des lunettes, encore des lunettes avec Mister Spex !

J’aime les lunettes, et ça ne me dérange pas d’en porter. je préfère même ça aux lentilles, d’autant qu’aujourd’hui on trouve tellement de formes et de couleurs, qu’il y a toujours moyen de se faire un look sympa.
Et j’en ai plein, de toutes sortes et de tous âges. Même qu’un  jour, il y a longtemps, en 2008,  j’avais écrit un billet pour montrer les vieilleries que j’ai gardées. Par la même occasion j’avais même tendu une perche à qui aurait eu des envies de buzz pour des lunettes de soleil. Genre coucou je suis là ! Sait-on jamais… 😉

Et bien voilà voilà !  4 ans après  j’ai reçu celles-ci de chez Mister Spex.

Lunettes Puma rose

Elles sont fun hein ? Moi j’adoore ! En plus z’avez vu la boîte et le p’tit chiffon ? Non mais là, je l’avoue, je suis gâtée !

Cette année, j’aurais donc renouvelé mon stock de lunettes. Après les violettes acquises en Espagne, celles de vue au look un peu rétro pour le boulot, me voilà avec une paire de Puma à la fois sportive et féminine.  Chouette !

En plus, elles arrivent bien. Je pars une semaine en vacances en mer. ça sera pile poil l’occasion de tester les verres marqués UV400.  ^^ 🙂

En tous les cas, pratique Mister Spex. On peut commander en ligne ses lunettes de vue, de soleil, de sport et même ses verres de contacts. En plus, ils ont un bon choix de marques, de  formes et de couleurs, ce qui ne gâche rien.

On peut même essayer ses lunettes en 3D avec Webcam.

Merci Mister Spex. C’est sûr on n’ira plus voir ailleurs ! 😉

Vivre au naturel avec Vivéo

Ayèèèèèè depuis le temps que j’en entendais parler, j’ai enfin tester la crème à base de lait d’ânesse ! Parait que ça donne une seconde jeunesse aux femmes matures, une vraie perfusion ! Et comme je suis une femme mature, hinhinhin !

Bon et bien je ne sais pas si j’ai l’air plus jeune quand je me passe ça sur la figure le matin, mais ce qui est sur, c’est que j’ai la peau toute douce et bien hydratée toute la journée. Ça au moins c’est vrai. Et il n’est pas nécessaire d’en mettre beaucoup pour enlever le tiraillement de la peau une fois nettoyée. Je précise que j’ai une peau à tendance sèche. Mais a priori il n’y a pas de contre-indication pour les peaux grasses.

Et d’où vient cette crème ? allez-vous me demander. Et bien tout simplement du guide vert en ligne Vivéo. Un site qui m’a été signalé il y a quelque jours pour que je découvre ses gammes de produits.

Vivéo est spécialisé dans la parapharmacie en ligne, et tous les produits de forme, de beauté et de santé proposés sont naturels. Ils sont  notamment élaborés par des laboratoires reconnus par leur sérieux et leur éthique « écologique ».

On y trouve vraiment de tout sur ce site, et je ne saurais tarder à faire mon marché car question qualité/prix, ça n’a pas l’air trop mal.

Alors la prochaine fois, après le lait d’ânesse, j’essaierai peut-être une huile de figue de barbarie, et pendant que j’y suis pourquoi pas une petite formule spéciale tonus pour être en forme la journée…

En attendant allez jeter un oeil, c’est par là : Pharmacie en ligne et Vivéo sur facebook

The 90’s débarquent à Montpellier !

wearethe90SMais quel bol j’ai parfois ! voilà un peu plus d’un mois, je me faisais la crise de nostalgie des 90’s, et voilà que j’ai gagné il y a deux jours 2 places pour le concert « We Are The 90’s » qui a lieu demain au Rockstore !  Quand même là ça ne peut que bien tomber.

Alors je vais dire merci à François de Bozarblog qui m’a annoncé le bon plan par mail, et qui a fait que je me suis inscrite sur la page Facebook de « We Are The 90’s.

Merci  à la  8000ème fan de la page qui devait gagner les places, et qui au lieu de collecter son prix s’est désinscrite. Et qui a fait que  moi, la 8001ème fan, je devienne la 8000ème. Et hop à moi les places et le t-shirt  « Getting jiggy wit’ it » ! Tra la lère !

Demain je vais m’éclater !  Bon ça ne sera sûrement pas les morceaux que j’écoutais à l’époque puisque c’est une soirée hits, et moi les hits… mais m’en fiche…

Parfois je suis une vraie gamine, mais j’assume 😉 hinhinhin !

L’épargne solidaire avec la Carac !

Une fois n’est pas coutume et bien que je n’ai pas la queue d’un radis à mettre de côté, aujourd’hui je vais causer épargne, et pas n’importe laquelle d’épargne mais d’épargne solidaire ! Et oui braves gens épargner c’est une chose, mais optimiser son épargne en conjuguant rentabilité et solidarité, c’est mieux ! alors pourquoi pas s’intéresser à la chose ! 😉

logo CaracLa Carac, première mutuelle d’épargne en France, nous a donc concocté un petit package de 4 Vidéos ludiques et même d’une application iphone dédiée à l’évènement. Elle nous explique ainsi avec pédagogie que l’assurance vie solidaire et citoyenne est simple et accessible à toutes les bourses, enfin presque parce que la mienne est plutôt plate…

Quoi qu’il en soit la Carac propose l’assurance-vie solidaire « Entraid’Epargne » dont je trouve le concept très intéressant : 1 % des versements est reversé sous forme de don à une association d’intérêt général ou reconnue d’utilité publique. Et comme c’est un don il donne droit à l’envoi d’un reçu fiscal,  fiscalité de l’assurance vie et fiscalité du don sont ainsi cumulées.

Les associations proposées sont :

L’épargnant sait ainsi où va son argent.

Pour plus de détails, en plus du site dédié à l’épargne solidaire, l’application iPhone donne la possibilité à l’épargnant de déterminer son profil, d’estimer les différents paramètres de  son épargne et de calculer la réduction d’impôt liée au don.

Alors oust ! les classiques idées reçues du style :

Épargnons donc solidaire avec la Carac !

S’informer sur la grippe avec Roche, c’est ludique !

La grippe c'est la saison, on est en plein dedans, tout le monde en parle, et beaucoup l'attrapent… mal partout, le nez qui coule, toux sèche, tout ça, tout ça… Heu ben tiens d'ailleurs, je ne suis qu'un gros paquet plein de douleurs, et j'ai la goutte au nez. N'aurais-je pas moi aussi chopé ce schreugneugneu de virus par hasard ? Vilaine bête ! Vais-je devoir ressortir mes comprimés d'homéopathie? ou ne serait-ce tout simplement qu'un banal rhume?

virus_grippe1

Bon allez vite direction www.virus-grippe.fr pour savoir ce qu'il en est, et quoi faire dans mon cas de tête de lard. Et pourquoi je me rends sur www.virus-grippe.fr ? Et bien parce que ce site, lancé par Roche l'un des leaders de l’industrie pharmaceutique et diagnostique axée sur la recherche, est à la fois ludique et pédagogique, et surtout parce qu'il s'adresse à toutes les générations. Qu'on soit jeune maman, enfant, ado, adulte, ou encore senior, chacun a son espace dédié où il peut trouver l'info qui le concerne.

virus_grippe Espace

Les contenus sont adaptés en fonction des étapes de vie, et sont présentés sous forme de fiches, de vidéos, de jeux et d'univers graphiques. Certains documents sont même proposés au téléchargement comme la fiche très utile de recommandations pour se protéger contre la grippe en 10 leçons.

On trouve également sur www.virus-grippe.fr des services utiles comme :

La météo grippe qui affiche son avancée en France… et c'est là que je vois qu'en Languedoc-Roussillon l'épidémie est arrivée à son pic ! ouaiiiiis !

Un quizz pour tester nos connaissances ;

Un glossaire bien sûr, pour nous éclairer sur les mots plus "techniques" ;

Un FAQ pour répondre aux questions que l'on se pose sur les risques pour le fœtus ou le nourrisson, par exemple, ou encore sur la différence entre épidémie et pandémie, etc..

Des goodies, bande dessinée, personnages, posters, …, sont également proposés au téléchargement.

virus grippeBref, ce site est idéal pour se remémorer, voire acquérir les bons réflexes pour tenir les virus grippaux à l'écart, et ma foi apprendre en s'amusant.

Et comme je ne veux pas attraper le virus qui circule en ce moment, n'ayant finalement qu'un petit rhume, je vais mettre toutes les chances de mon côté en continuant à suivre les recommandations de prévention contre la grippe.

Non, non, non le virus ne m'aura pas !

virus_grippe3

A propos de Roche

Roche, dont le siège est à Bâle (Suisse) figure parmi les leaders de l’industrie pharmaceutique et diagnostique axée sur la recherche.

Numéro un mondial des biotechnologies, Roche produit des médicaments cliniquement différenciés pour le traitement du cancer, des maladies virales et inflammatoires, ainsi que des maladies du métabolisme et du système nerveux central.

Roche est aussi le leader mondial du diagnostic in vitro, ainsi que du diagnostic histologique du cancer. C'est aussi une entreprise pionnière dans la gestion du diabète. Sa stratégie de soins personnalisés vise à mettre à disposition des médicaments et des outils diagnostiques permettant d’améliorer de façon tangible la santé, ainsi que la qualité et la durée de vie des patients. En 2009, Roche a consacré à la R&D près de 10 milliards de francs suisses.

Article sponsorisé

Partage propulsé par Wikio

Flash-back : Quelques questions à une blogueuse influente !

C’est rigolo, en jetant un oeil dans mes archives, je suis tombée sur un message datant de 2008 d’un jeune étudiant à l’université Paris-Dauphine. Il préparait à l’époque un mémoire de maîtrise sur le vaste sujet du marketing d’influence (recours des marques à la blogosphère). Et le petit chéri, qui me prenait pour une blogueuse influente, m’avait sollicitée pour recueillir mon point de vue sur la question. Si c’est pas mignon… 😉

Il avait défini la problématique de son mémoire comme suit :

« Lorsqu’ils sont en quête d’information, les internautes recherchent des avis objectifs et impartiaux. Ils viennent consulter et réagir sur des blogs, précisément pour sortir d’un discours institutionnel subi. Néanmoins, les valeurs de transparence et d’indépendance d’opinion qui font le succès des blogs sont-elles encore d’actualité dans un contexte marqué par une présence accrue du discours marketing dans la blogosphère ? Autrement dit, à partir du moment où une marque tente de convertir des blogueurs influents en ‘Buzz Angels’, ne risque-t-elle pas d’altérer leur contenu éditorial et par la même, de les discréditer aux yeux des internautes ? »

Et il avait formulé l’enjeu ainsi :

Pour la marque désireuse d’intégrer la blogosphère dans sa stratégie de marketing alternatif, certains codes sont à comprendre et à respecter pour que chacun des acteurs du Web 2.0 (blogosphère, annonceurs, agences) s’y retrouvent et qu’une relation durable et fructueuse s’instaure entre les marques et les blogueurs.

Je n’ai jamais su si ce jeune étudiant avait eu sa maîtrise, je pense que oui, ni si notre bref échange lui avait été utile, ce que je doute, et encore moins ce qu’il est devenu depuis. En tous les cas, malgré le fait que je n’ai jamais fait partie des blogueurs dit « influents », et tant mieux, j’ai quand même répondu à ses questions en lui précisant bien qu’il avait quelque peu surévalué mon influence.

Voilà donc ses questions et mes réponses, qui datent je vous le rappelle de 2008 :

– Quelle est ton audience journalière (nombre de visiteurs uniques) ?

–  Mon audience journalière est très faible, et merci Google mon ami sans qui je n’aurais qu’une dizaine de visiteurs uniques par jour, et oui.  Bon sinon j’ai une moyenne de 200 visiteurs jour.

– J’ai lu que tu avais participé à l’opération de BuzzParadise pour le compte de Kenzoki. As-tu participé à d’autres opérations de marketing d’influence ? Si oui, pour quelles marques et avec quelles agences?

– Côté BuzzParadize, depuis Kenzoki en octobre 2007… rien ! Surtout depuis que j’ai refusé de buzzer pour une campagne Voici. D’ailleurs j’avais rédigé un billet agacé à ce propos. Guillaume s’est gentiment excusé par mail de m’avoir sollicitée, malheureusement pas eu le temps de répondre, le temps a passé et depuis… plus rien. Dommage !
Le seul buzz que je fais en ce moment est pour Fred de Mai parce que la démarche m’intéresse, il s’agit de promouvoir les vins d’Alsace. Et comme je suis amatrice de bons vins et que ce buzz est l’occasion de les découvrir, j’ai accepté de participer.

– Comment gères-tu généralement ta relation avec les marques? Quelle est ta ‘philosophie du blogging’?

– Je n’ai pas de relation avec les marques.  Je blogue uniquement pour moi, pour me vider. Mon blog c’est le journal de ma vie, ma thérapie… d’où son peu d’influence. Je parle de ce dont j’ai envie. Je ne m’oblige à rien. Mon blog ne doit pas être une contrainte, si jamais il devait le devenir, j’arrêterais tout de suite.

– Penses-tu que le fait, pour une marque,  de chercher à transformer des internautes (comme toi) -via leur blog- en média risque d’influencer leur contenu?

– En ce qui me concerne, je ne me laisse pas influencer par les marques, car je veux que mon blog reste le reflet de moi-même. Si quelque chose m’amuse j’en parle, si j’utilise le quelque chose, ou si j’ai l’intention de l’utiliser, si le test de la chose me va, j’en parle. Si ça peut intéresser mes enfants j’en parle. Mais si ça ne correspond pas à ma philosophie de vie, j’envoie bouler.  D’où mon refus de parler de la campagne Voici…. et d’où mon peu d’influence parce que je ne cours pas après les buzz non plus. Je suis une authentique blogueuse désintéressée et pas courtisée. 😉 Et ça me va bien ! 🙂

– Quelles sont selon toi les codes qu’une marque doit respecter pour s’adresser à un blogueur?

– Les marques se devraient de respecter la personnalité de chacun, et ne pas vouloir systématiquement transformer les blogueurs en leur média. Le souci est que certains blogueurs trèèèèès intéressés à l’égo surdéveloppé profitent des marques pour se faire connaître, les fameux « influenceurs ».

– Finalement, c’est quoi pour toi un leader d’opinion?

– Pour moi, un leader d’opinion est un fédérateur. Il est celui qui maîtrise le domaine qu’il pratique à fond. Il sait communiquer et transmettre de façon claire la connaissance qui se rapporte à son domaine. Et tant qu’à faire, il est reconnu par ses pairs.

Je ressors cette échange, parce qu’après une trêve d’une petite année, je me suis remise à bloguer, et par la même occasion à écrire de temps en temps des billets sponsorisés. Il faut dire que, même si ça ne me rapporte quasiment rien, je suis dans une telle merde financière, que je ne crache pas sur les occasions de rentrer 2 euros 6 sous. Ben oui, il n’y a pas de petit profit.
Bref, Je suis toujours membre de BuzzParadise, ça fait pas mal d’années maintenant. Je suis aussi chez ebuzzing, depuis plus récemment par contre. Et je me suis inscrite sur You.media, mais bon là je n’ai pas encore été contactée.
Par contre mon avis sur la question n’a pas changé. Même si un billet doit me rapporter quelques pépettes, je ne tiens pas à ce qu’on m’impose quoi que ce soit. J’écris ce que je pense sur ce que je veux. Au pire, je préfère ne pas parler du tout d’un produit qui ne m’intéresse pas, qui ne m’inspire pas, ou auquel je ne crois pas, plutôt que de vendre mon âme… 😉

Du bénévole au donateur « On est tous Médecins du Monde »

logo-mdm-30-ansCette année Médecins du Monde a fêté ses 30 ans. L’évènement annoncé en juin dans les médias au travers de la campagne « On est tous Médecins du Monde » continue sur Internet avec des vidéos virales.

La campagne  rend hommage  à l’engagement des donateurs, qui par leur générosité rejoignent au même titre que les bénévoles du secteur médical, la communauté des «Médecins du Monde».

Sur Internet, elle est illustrée par plusieurs films viraux bâtis sur le principe de la fausse piste. Ils dressent le portrait de donateurs qui s’engagent pour aider les prostitués et les sans papiers.

Ciblant la génération née en même temps que «Médecins du Monde», la campagne est résolument optimiste. Elle  combat les idées reçues sur un monde prétendu égoïste, où les individus n’auraient aucune idée de ce que pourraient être la solidarité et la générosité.

Alors, pour devenir vous aussi à votre façon « Médecin du Monde » rendez-vous sur  medecinsdumonde.org

Undercover Boss !

Undercover Boss ou les patrons au boulot ! est un nouveau docu-réalité made in US repris par TMC et présenté par Julie Taton.

Il s’agit pour un PDG d’une grande entreprise de se faire embaucher comme simple salarié dans sa propre société dans un anonymat total.

Complètement immergé, le PDG va vivre la vraie vie de ses employés. Il va partager leurs difficultés et leurs succès, et surtout exécuter toutes les tâches qu’on lui donne, même les plus ingrates.

Après une semaine en immersion, il récompensera ses collaborateurs les plus méritants.

Dans la série docu-réalité, voilà une émission ou j’aimerais bien voir certains big boss français, genre le PDG de France Télécom par exemple…

4 jours pour découvrir Dublin et Belfast !

Ah là là qu’est-ce que j’aimerais retourner en Irlande ne serait-ce qu’un petit WE !

Alors quand je vois cette vidéo ça me fait rêver :

J’y suis allée en 2007 avec mes potes vétérans de rugby et nous nous sommes régalés à Dublin.
Je referais bien le voyage comme les Frenchies de cette vidéo pour revoir Dublin la conviviale, et par la même occasion visiter Belfast la musicale que je ne connais pas. Le programme de cet automne sur le site Irlande-tourisme.com est tentant : Irlande, laissez-vous emporter !

Bon allez j’arrête de rêver, c’est pas encore pour cette année !