Archives par mot-clé : association

Et un blog pour « Marine et Tradition », un !

Dans ma série tricotage de blogs, voilà un blog de plus à mon actif, celui de Marine et Tradition, l’association des mordus de Voile Latine de Palavas.

Réalisé avec Dotclear 2 en deux coups de cuillère à pot avec deux adaptations du thème Lakmé de Koslika (décidément ce thème m’inspire), pour que chacun puisse choisir ses couleurs, encore 2-3 soirs où je me suis couchée bien tard.

Allez Daniel, maintenant c’est ton tour pour alimenter la chose…

Je vous conseille fortement de visiter ce blog car vous y trouverez des infos très importantes, notamment sur le comportement à avoir en bord de mer et sur mer…

Pour la visite, c’est par là : Marine et Tradition // maj : plus de lien le blog a finalement été détruit par le webmaster… sic !

Sur la p’tite Josette

Mes meilleurs moments de bonheur c’est quand je suis sur l’eau. Et hier j’en ai vécu un grand que j’ai apprécié pleinement.

C’était la fête de la mer et de la plage à Villeneuve-lès-Maguelone, et l’une des attractions était le rassemblement de voiles latines.
Les équipages d’une quinzaine de barque, catalanes, pointus, marseillaises, côtres, venant de Palavas, Sète, Marseillan, Valras et le Grau du roi se sont retrouvés sur la plage pour passer un bon moment conviviale autour d’un apéritif et d’une brasucade.

P1080999-2

P1080983-2

j’ai eu le privilège d’être invitée sur la petite Josette, une catalane de l’asso Marine et Tradition à Palavas l
Un temps magnifique, un ciel magnifique, une vue magnifique, pas suffisamment de vent pour faire tout le trajet à la voile, mais qu’importe, nous avions quand même tous les ingrédients pour que la journée soit magnifique, et elle le fut….
Que dire de plus ? le mieux c’est encore les photos qui en témoignent.

P1090025-2

Nous avons terminé la journée au Manuscrit à Palavas, enfin presque tous, certains avaient des obligations et n’ont pu se joindre à nous, dommage parce que nous nous sommes régalés…

Je suis rentrée fourbue, les bras cuits par le soleil et heureuse.

Merci à Daniel, pour cette invitation.
Merci à Bernard et Roger pour m’avoir accueillie sur la petite Josette, et merci pour m’avoir laissé prendre la barre…

L’inauguration du Pagre

Tiens au fait, dimanche dernier je suis allée à l’inauguration du Pagre chez les Lou Capian de Thau, l’asso de voile latine sise à Balaruc les Bains.
C’était très sympa comme journée, y avait plein de monde des voiles latines qui sont venus, de Palavas, Mèze, Bouzigues, Frontignan, et d’ailleurs… J’ai même retrouvé quelques connaissances, dont Michel qui m’a permis, l’année dernière à Palavas, de naviguer avec lui et ses deux amis sur la Françoise. Ce jour là je me suis régalée. Et vous vous rendez compte, la Françoise a mon âge ! mais toujours vaillante elle… pas comme moi… Bon d’accord, je suis pas une barque non plus, et personne ne m’entretient avec amouuuuur comme elles le sont. Comment ça c’est pas pareeeeil ?

Bref pour reparler de choses sérieuses, revenons au sujet de dimanche dernier, le Pagre. Cette barque de type catalane est un tout petit peu plus récente que la Françoise, elle date de 62. Elle a été retrouvée comme ça :

Le Pagre avant

Et Thierry, son propriétaire, lui a redonné une seconde vie. Après quelques miracles et beaucoup d’huile de coude, voilà comment elle est aujourd’hui après son lifting.

Le Pagre après

Beautiful isn’t it !

Les mecs se sont régalés à la faire belle pour le grand jour, un p’tit drapeau par ci, un p’tit drapeau par là… un p’tit calin, et que je te la mets là, et que je te la pousse là… pour finir par un grand coup de bouteille de champ’ sur l’ancre, qu’a pas voulu casser du premier coup d’ailleurs, la bouteille, pas l’ancre… J’en connais un qui a du s’y reprendre à plusieurs fois. L’avait p’tête peur de faire bobo à sa jolie barque le Thierry. 😉

inauguration du Pagre

Après l’apéro et la brasoucade, on a ensuite fait un p’tit tour en barque pour aller boire le café, et un autre pour traverser l’étang jusqu’à Sète. Ces balades sur l’eau, c’est que du bonheur pour moi, J’adore ça et ça me détend… dingue ! Dans l’eau aussi je suis bien d’ailleurs, quand elle est à bonne température bien sûr.

balade sur l'étang

Bon voilà, c’était super, et merci à Daniel, secrétaire webmestre des Lou Capian, le roi de l’événementiel, qui m’a convaincue de bouger mes fesses hors de chez moi. Tiens un gros poutou pour la peine.

Mes objectifs 2008

Je les écris, comme ça je serai obligée de m’y tenir pour de bon. De toute façon j’ai déjà commencé…

Objectif 1 : Come back vers le technique

Ingénieur-fptL’année écoulée a été la goutte d’eau pour que je lache la comm. J’ai un cursus en partie technique, un gros potentiel de ce côté là, qui en plus a été remarqué. Faut que je l’exploite… je vais donc commencer par :

  • Me mettre le nez dans ce bouquin que j’ai acheté il y a une dizaine de jours.
  • Me replonger dans mes acquis et les renforcer pour maitriser à fond les systèmes d’information et de communication.
  • Faire en sorte de ne pas me retrouver au chômage fin 2008.

Objectif 2 : Perdre quelques kilos

Oui je sais, c’est une obsession chez moi, et tous les régimes que j’ai essayé jusqu’à maintenant n’ont rien donné, même Weight Watchers… Mais j’en ai trouvé un autre hier via Facebook : Le Boot camp. Alors je vais l’essayer. j’ai fait les courses aujourd’hui, un gros plein de légumes, fruits, épices, produits laitiers, etc… et je commence demain.

De toute façon je n’ai rien de prévu pour le réveillon. Depuis que mes enfants sont partis je n’ai vu personne. Personne n’a appelé non plus à part eux, donc régime… Ca ne fera pas de mal à mes intestins qui sont en vrac depuis un bon bout de temps (régime soupe au chou un peu trop agressif pour les boyaux…).

Objectif 3 : Voile latine de Sète et du bassin de Thau

Thétis Le Thétis

Participer à la rénovation complète des barquettes au chantier de la Plagette. j’ai commencé par gratter le Thétis… J’espère aller au bout de ce travail.

Sortie voile latine à Sète

Allez pour vous faire rêver, vous qui êtes dans le froid, hier il faisait un temps magnifique ici, aussi je me suis empressée d’accepter une proposition de sortie en voile latine. Notre capitaine trouvait que le temps était idéal pour apprendre les premiers rudiments de navigation, nous avons donc joint l’utile à l’agréable…

Un petit tour côté mer, puis balade sur les canaux, pause casse croute huitres et Picpoul, pour finir sur l’étang de Thau, cette promenade sur Hébé, la star du prochain film d’Agnès Varda fut des plus agréables.

Le mieux est encore de regarder les photos de cette journée ensoleillée.

P1060428-2

071104-sortie-Hebe-2

Les voiles latines sont les barquettes traditionnelles du pourtour méditerranéen. Elles font parties de l’histoire de Sète. Très colorées, elles sont surmontées d’une voile triangulaire.

Un blog pour l’asso voile latine de Sète et du Bassin de Thau

Pour ceux qui ne le savent pas encore je suis adhérente à l’association Voile latine de Sète et du Bassin de thau. Une asso qui se consacre à la sauvegarde du patrimoine méditerranéen, la navigation sur voile latine et la transmission de savoir-faire.
Aujourd’hui, avant de nettoyer le site statique officiel de tout ce qui n’est pas aux standards du W3C et de l’accessibilité Web, je l’ai complété par un blog que voilà :

Voile latine de Sète et du Bassin de Thau. MAJ : hébergement non renouvelé par l’asso : Dead !

Je l’ai créé avec Dotclear 2 chez 1&1 cette fois. Jusqu’à maintenant j’ai installé des blogs chez Free et OVH donc celui-ci chez 1&1 est une première pour moi. J’ai suivi le guide utilisateur comme dab, que j’ai complété avec les conseils d’installation de Franck Paul. Je n’ai pas eu le moindre souci.
Pour le look, j’ai repris le thème de mon blog que j’avais déjà adapté à partir du thème Lakmé de Koslika.

Et voilà maintenant y a plus qu’à. Je vais peut-être sur ma lancée rajouter une petite galerie photo, car avec toutes les photos que j’ai prise sur le chantier il y a de quoi faire.

Estivales de Montpellier : papotage et découverte

Jocelyne Thérond Géraldine Combes Ce soir je me suis poussée hors de chez moi pour aller aux Estivales car je savais que Jocelyne et Jean-Claude Thourond du Mas Gourdou, et Géraldine Combeset Xavier du Mas des Brousses étaient là. A force de nous rencontrer, nous avons plaisir à papoter. Et puis Jean-Claude Thérond est l’un de mes fidèles lecteurs… 😉 J’ai donc fait apéro avec la Gourmandise du Mas Gourdou, puis j’ai dégusté les rouges du Mas des brousses. A l’AOC, j’ai préféré le vin de pays « Chasseur des Brousses » 2006, aux arômes de fruits et de garrigue.

Domaine de la DourbyEnsuite, conseillée par des amis de l’Epicuvin, j’ai dégusté puis craqué pour le cru Mala Coste 2004 présenté par deux vigneronnes du domaine de la Dourbie, domaine que je ne connaissais pas du tout. Il se trouve que ce soir j’avais vraiment envie de boire un vin gourmand, et bien là j’ai été servie, ce cru a un superbe nez un peu sur le thym et en bouche, ouh là là de la matière, de l’équilibre, une belle longueur, des arômes sur les fruits rouges… un régal. je crois même que j’ai un peu abusé. hips ! Je l’ai également conseillé à une collègue et son ami que j’ai rencontré sur place, et eux aussi ont apprécié. Il va vraiment falloir que j’aille au domaine à Canet découvrir les autres crus. Le blanc serait d’ailleurs très bien aussi d’après ce que j’ai entendu.

Bref, ce fut une bonne soirée moins stressante que celle de la semaine précédente. Le seul bémol de ces Estivales, c’est la musique, beaucoup, beaucoup trop forte, et c’est franchement dérangeant côté chapiteau vignerons.

Les Estivales de Montpellier : dur dur pour trouver un endroit où se poser !

Il faut venir très tôt aux Estivales de Montpellier, non seulement pour pouvoir discuter tranquillement avec les vignerons, mais aussi pour trouver une place assise, parce que grignoter son assiette de tapas debout alors qu’on a déjà un problème de station debout pénible, c’est pas le top !

Pour rappel, les Estivales de Montpellier se déroulent sur l’Esplanade Charles de Gaulle tous les vendredis de 18h à minuit du 6 juillet au 31 août. Vins, livres musique (salsa, jazz, flamenco), et « VIP » de la ville sont les ingrédients de la manifestation. Un chapiteau est dédié aux vignerons, et deux autres au coin bar où l’on peut normalement s’installer pour déguster un verre (3 € pour 3 verres) accompagné de tapas ou d’huîtres (3 € l’assiette).

estivales la fouleC’est là que ça coince, car beaucoup de tables sont réservées à quelques notables de la ville et différents clubs, mais surtout à leurs potes qui envahissent de plus en plus les lieux pour déguster à l’oeil plateaux de fruits de mer et vin à volonté. La plupart de ceux-ci se fiche pas mal des vignerons présents et prend en plus ses aises en se servant derrière le bar sans respecter le travail des bénévoles de l’Epicuvin.

Bien évidemment pour les autres, touristes, montpelliérains lambda, visiteurs du fin fond de l’Hérault, etc., qui se sont déplacés exprès, c’est la galère pour trouver une place assise et ça en devient presque infernal avec le bruit et la foule qui tourne en rond.

domaine de clavelVendredi j’en ai eu un peu marre de ce brouhaha. Aussi, après avoir salué le charmant couple du Domaine de Dausso, dégusté les vins du domaine Clavel précédemment rencontré au château de Flaugergues, et mangé mes tapas assise sur le bord d’un muret dans le bruit, j’ai pris le chemin du parking.

domaine chateau bas d'aumelas Et c’est là que j’ai rencontré un couple d’amis que je connais de Slow Food Haut Languedoc. Je suis donc revenue sur mes pas avec eux, pour qu’ils ne galèrent pas seuls dans cette ambiance survoltée. Nous n’avons bien évidemment pas plus trouvé de place aussi un banc cassé a fait l’affaire pour déguster un verre de vin ensemble avec quelques tapas.Comme ils voulaient du blanc, je leur ai conseillé deux crus que j’apprécie, l’Inattendue du Domaine Dausso et Cascaille du domaine Clavel. Quant à moi je me suis régalée avec le cru Opulens du domaine du Pech Rome, épicé au tanins soyeux et les AOC rouge 2004 et 2005 du château bas d’Aumelas.

Les Estivales de Montpellier : Honneur aux vigneronnes

Comme dab, tous les vendredis se déroulent « les Estivales » sur l’Esplanade de Montpellier. Les deux premières années, je n’ai pas loupé une soirée. Mais cette année je fais quelques infidélités à cet évènement. Et oui, j’ai envie de changement, la routine ça n’a jamais été mon truc, surtout quand il s’agit de loisirs. Alors depuis le 13 juillet j’ai un peu séché. Vendredi dernier je me suis quand même décidée à passer, et plutôt que de faire le tour de tous les vignerons présents, j’ai consacré ma soirée à la dégustation des vins de deux domaines uniquement.

Domaine Rocaudy aux estivales

J’ai ainsi privilégié deux vigneronnes, Valérie Cabanes du Domaine de Dausso et Angelica Oury du domaine Rocaudy. Quoi ? Qui a dit encooooore ? Ben oui, quand on aime on ne compte pas, et comme la dernière fois, je n’ai dégusté que le blanc « Belle du Roc 2005 » du domaine Rocaudy, cette fois j’ai dégusté les rouges, Scintilla (carignan, grenache, syrah) et Tour de magie (syrah, mourvèdre), un délicieux vin de garde légèrement sur la réglisse en fin de bouche.

Domaine du Dausso aux estivales
Quant aux crus du domaine de Dausso, j’ai commencé en début de soirée par l’inattendue 2006, un blanc très aromatique issu de vermentino et d’un peu de grenache blanc, que je connais bien maintenant, pour terminer par un délicieux rouge, sur les fruits noirs, gourmand : l’Alizarine, Vin de pays d’Oc 2003.

Par la même occasion j’en ai profité pour faire un petit coucou aux bénévoles de l’Epicuvin qui assurent comme des bêtes chaque semaine sous la baguette de Daniel Roche ! Je les admire, car moi je ne pourrais pas physiquement assurer un tel boulot comme ça, debout toute la soirée. Chapeau ![1] Je les admire d’autant plus qu’ils doivent aussi supporter l’arrogance de prétendus VIP qui se croient tout permis !

Le team de l'Epicuvin aux Estivales

Notes

[1] Bon d’accord, on n’a pas la même condition physique non plus…