Archives par mot-clé : Arclusaz

Dernière balade au dessus des vergers de Châteauneuf avant de rentrer #Savoie

Il y a un endroit que j’aime beaucoup du côté du bled, enfin de l’autre côté de l’Isère. Ce sont les hauteurs de Châteauneuf au dessus des vergers.
La vue sur l’Arclusaz, Saint-Pierre-d’Albigny, le château de Miolans et les montagnes environnantes y est superbe. Et l’endroit est vraiment idéal pour prendre un grand bol d’air de zénitude.

Ma petite fille m’y a donc emmené avec sa petite auto pour que je puisse me ressourcer un peu et prendre quelques clichés souvenirs avant de repartir pour le sud.

Voilà, cette dernière vision ensoleillée de la Combe de Savoie avant de retrouver mon home, sweet home et mon train train de solitaire était bien sympa !

Balade au château de Miolans

Dingue, je suis née dans le coin du château de Miolans, mais je n’ai jamais eu l’occasion de le visiter jusqu’à aujourd’hui. Bien sûr je le connaissais de l’extérieur, mais pas de l’intérieur.

20160411_Château de Miolans

Ce sont mes petites filles qui ont eu la bonne idée de m’y entraîner.

20160411_Château de Miolans3

Tout n’était pas visitable pour cause de travaux, mais j’ai quand même pu découvrir une grande partie de cette magnifique forteresse, d’abord fiefs des puissants barons de Miolans, puis prison des Etats de Savoie.

Et du haut de la tour Saint Pierre d’admirer la vue plongeante sur le château, le jardin d’inspiration médiévale et la Combe de Savoie.

2016-04-11 14.43.04-2

Jardin médiévale
Jardin médiévale
Combe de Savoie
Combe de Savoie
Du côté de l'Arclusaz
Du côté de l’Arclusaz

Vague à l’âme automnal

Aujourd’hui c’est la Toussaint et ce jour me laisse bien mélancolique. Non pas parce que c’est le jour des morts, mais plutôt parce que la Toussaint était autrefois une période où je partais en Savoie pour passer quelques jours avec mes enfants.
C’était l’occasion de fêter nos anniversaires d’octobre tous ensemble, et plus tard celui de ma petite-fille de début novembre…
C’était aussi l’occasion de rendre quelques visites pour me recharger en châleur humaine… et surtout pour retrouver quelques bons copains d’enfance avec qui partager joies, peines et souvenirs autour d’un bon gorgeon.
J’en profitais également pour me balader sur les routes de mon enfance, afin de me ressourcer et me remplir les yeux des couleurs automnales. J’allais aussi me recueillir auprès de ma petite cousine par alliance partie trop tôt, dont la disparition a changé bien des choses dans le cours de ma vie…

image de la Baraterie 07 11 2004

Aujourd’hui, la distance qui me sépare de ma petite famille est moins importante en km, mais mes moyens, tels une peau de chagrin, rétrécissent chaque année un peu plus… Alors voilà plusieurs années qu’il ne m’est plus possible de franchir cette distance en ce trimestre toujours plus difficile… 6 ans déjà !
Aussi j’ai du vague à l’âme… L’ambiance familiale, les copains, les odeurs et les couleurs automnales, la froidure du temps, tout ça me manque..

J’irai peut-être pour Noël… Je dis çà tous les ans… sinon ça sera au printemps, période plus facile…