Informatique

SofiNoëlle le 9 décembre 2008

La première démonstration publique en ligne d’un environnement graphique avec des fenêtres manipulables à l’aide d’une souris a eu lieu le 9 décembre1968 à San Francisco lors de la conférence sur les ordinateurs (Fall Joint Computer Conference).

Douglas Engelbart, l’heureux papa de la bébête, a présenté ce jour là le fruit de ses recherches connecté par liaison téléphonique à ses associés dans son laboratoire.

J’avais écrit un billet à ce propos, en février 2007 : Le papa du mulot

Ça ne nous rajeunit pas tout ça !

Tags:

SofiNoëlle le 3 mars 2008

Je suis toujours très étonnée quand je vois encore atterrir dans ma messagerie électronique les mêmes chaines de mauvais canulars (hoax) que celles qui circulaient déjà dans la fin des années 90, à l’époque où je me faisais allègrement sermonner par mes collègues quand j’avais le malheur de cliquer sur le bouton forward.
En effet, aujourd’hui j’ai de nouveau reçu celui émanant prétendument du Ministère de l’intérieur à propos d’un numéro bidon à ne surtout pas rappeler sous peine de faire augmenter sa facture… Le texte est toujours le même mais le numéro a bien sûr changé.

Le temps passe, les technologies évoluent mais les fausses rumeurs qui polluent les messageries restent.
Ceux qui savent n’ont pas transmis à ceux qui ne savent pas, ou ceux qui ne savent pas n’ont pas écouté ceux qui savent. Résultat, des personnes par leur naiveté ou leur ignorance, voulant en tous les cas bien faire, contribuent encore à entretenir la propagation de ces hoax (canulars) en les re-expédiant à leur liste de contacts. Contacts qui font bien sûr, pour la plupart, la même chose de leur côté amplifiant le phénomène.
Fausses alertes aux virus, fausses chaînes de solidarité, fausses promesses, fausses informations, pendant des années les hoax, indéfiniment relayés, passent, font le tour de la terre, et reviennent, alors qu’il serait si simple d’appuyer sur la touche suppression pour les arrêter dès la lecture du message : "ENVOYEZ CET E-MAIL A TOUS CEUX QUE VOUS CONNAISSEZ".

D’autant que nous savons pertinemment que toute information, surtout alarmante, qui pourrait concerner le public est diffusée via les medias officiels (télé, presse, radio) et certainement pas via la messagerie électronique.

Et puis, si on a encore des doutes quant au message chaîne reçu, on peut toujours vérifier la véracité de l’information sur quelques sites comme :

  • hoaxkiller : moteur de recherche anti-hoax
  • hoaxbuster.com : ressource francophone sur les hoax (canulars) du web
  • securiser.com : sécurité informatique et protection de la vie privée
  • etc.

Tags: , ,

SofiNoëlle le 16 septembre 2007

Après mures réflexions, comme il faut que je gonfle mon PC, upgrade la version de ports USB, les pilotes de la carte graphique, plug une carte réseau, etc… Je me suis décidée à faire un petit crédit pour changer de compagnon… Pôve vieux, ça me fend le coeur, mais c’est nécessaire.
Je vais uniquement garder les périphériques : écran HP 19 » neuf, imprimante HP récente, disque dur Western Digital externe 500Go neuf aussi, enceintes et caisson de basse Altec Lansing récents, scanner vieux comme le PC mais bon…

La chose étant intégrée dans un tiroir de ma petite tête, me reste à choisir la bête. Et c’est là que ça se corse parce que je suis paumée complet devant toutes les possibilités. Je vais opter pour un portable certes, mais lequel ? pfouuuu… Plus je surf et plus je me noie. Rien que chez topachat, je ne sais pas où donner de la tête. Et puis le site spécial gonzesse "mon compagnon parfait", ne me convient pas du tout.

Je sollicite donc vos conseils, à vous là, utilisateurs, buzzers et autres testeurs qui avez du matos qui vous passe dans les mains. Ce serait sympa que vous me donniez des pistes et je vous remercie d’avance de votre aide. .
Pas de Mac, parce que je veux continuer à pouvoir utiliser le logiciel Sonic Stage avec mon NW-A805, et puis c’est pas ma tasse de thé non plus. On ne se débarrasse pas de 25 ans d’habitudes comme ça. Oui oui j’ai bien dit 25 ans. Pour le reste je ne suis pas raciste, du moment que je peux continuer à utiliser mes outils multimédia, visionner des DVD, écouter mes mp3, communiquer avec le monde de n’importe où, et surtout brancher et installer ce que je veux (firefox, thunderbird, openoffice, etc…). Ceci dit je préfère quand même les éditions Pro aux éditions familiales d’Operating System, c’est ce que j’ai toujours eu.

Voilà voilà, alors que choisir ? Des idées ?

Tags: ,

SofiNoëlle le 7 septembre 2007

Le Network Computing, modèle informatique orienté serveur, est né il y a plus de dix ans, mais le marché n’était pas prêt et beaucoup de boîtes ont mangé leur chemise, dont malheureusement celle où je travaillais à l’époque…

zonbu overviewAujourd’hui, Zonbu, start-up de la Silicon Valley fondée par deux français, Grégoire Gentil et Alain Rossmann, remet le concept du Network Computer au goût du jours avec son PC éponyme.
Hier de la taille d’une pizza box, aujourd’hui d’un livre de poche, ce client léger, sans ventilateur ni disque dur, se met en route à partir d’une carte compact flash de 4 Go embarquée. La machie en elle-même, vendue 99$, n’a pas beaucoup d’intérêt si on l’achète seule, puisque tout se passe, selon le concept du Network Computing, sur le serveur distant. Alors pour pouvoir accéder aux applications et sauvegarder les données, Zonbu propose un service clé en main pour un coût mensuel de 12.95$ comprenant : gestion du système, 25 go de stockage, mise à jour des applications, sauvegarde des données, support illimité. Et bien sûr pour s’abonner il faut posséder une connexion haut débit classique. Sans oublier qu’il faut rajouter écran clavier souris, ça peut servir…
Et si 25 Go ne suffisent pas, un abonnement à 19,95$ est proposé pour100 Go.

Bon alors la carte embarquée, qu’est-ce qu’il y a dedans ?

Le système d’exploitation, un noyau Linux, et les logiciels, soit le meilleur de l’Open Source : Firefox, la suite open office, des applis multimedia, e-mail application calendar, skype, instant messenger, des appli. peer to peer, des jeux. 20 applications absolument pas dépaysantes pour ceux qui sont accrocs du look Windows de chez Micromou.
Et tout ça n’occupe que 500 Mo, les 3 Go et plus restant étant dédiés au cache des fichiers qui vont être synchronisés avec le serveur pour être sauvegardés. En effet seuls les fichiers utilisés sont sur la carte.

Les avantages du truc, c’est comme autrefois :

  • silencieux
  • économie d’énergie
  • économie d’électricité
  • moins de risque de virus grâce au système Linux
  • simplification des mises à jour

L’inconvénient est qu’on est encore « emmerdé » par les câbles, pas de Wi-fi. On ne peut donc pas disposer de son propre univers Internet partout aussi facilement que ça…

Le marché c’est la maison, le 2ème PC, les start up, les PME qui ne veulent pas gérer leurs systèmes.

Ma réflexion personnelle : Mais bon dieu ! qu’est ce qu’on a foutu pendant 10 ans ? quelle perte de temps et de compétences ! Et en plus est-ce que ça va prendre cette fois ? même pas sûr.

Tags: ,

SofiNoëlle le 18 août 2007

ddexterneCa y est, j’ai enfin soulagé mon vieux Personal Compagnon. Après maints réflexions du style : j’en ai marre, je suis ras la gueule, au bord de l’indigestion, prêt à gerber, fais kèkechose ou je te quitte ! J’ai fini par aller au magasin qui va bien, mes petites économies en poche, pour lui offrir à ce fidèle compagnon, la promo du mois : un disque dur externe de 500 Go.

Ben du coup, l’est tout content l’animal ! I Bien allégé, bien nettoyé, il en frétille de bonheur, le pépère. Rechigne même plus aux multi-tâches que je lui demande… Après le lifting de Noël dernier, l’écran 19″ offert par mes petits, il est reparti comme en 14… Brave bête !

Et maintenant à fond les photos ! J’ai de quoi stocker….

Tags: ,

SofiNoëlle le 19 juin 2007

Pour ceux qui n’ont pu venir aux journées du Libre à Montpellier en fin de semaine et qui ont loupé comme moi le grand Richard Matthew Stallman, père fondateur du logiciel libre, vous pouvez toujours visionner les vidéos sur youtube[1].

D’ailleurs en voici un petit échantillon :

Le monsieur au début avec la queue de cheval, c’est Fabien Combernous, le président de ALL.

En prime un petit troll[2] sur l’organisation des JLM qui dit qu’elles sont organisées par l’Adullact, troll évidemment recadré dans les commentaires du billet par les personnes concernées.
Et oui parfois certaines inexactitudes peuvent énerver. Connaissant l’organisation pour y avoir participé en 2005 avec les membres de ALL et présenté par la même occasion la personne qui a pris en charge la partie com cette année, le troll m’a aussi un peu énervée.

Notes

[1] Merci au posteur

[2] Troll : désigne une personne, ou un groupe de personnes, qui cherche à détourner insidieusement le sujet d’une discussion pour générer des conflits en incitant à la polémique et en provoquant les autres participants

Tags: , ,

SofiNoëlle le 26 mai 2007

je reviens un peu sur "les fondamentaux" de ce que sont l’informatique et les informaticiens parce que j’entends de plus en plus de gens en ce moment qui se prétendent informaticiens alors qu’ils ne font qu’utiliser des outils bureautique ou web…

Et oui quoi, ce n’est pas parce que vous savez installer un blog par exemple à partir d’un outil de conception de blog que vous êtes informaticien… Ce sont les mecs qui ont conçu l’outil pour vous permettre de le faire qui le sont, plus exactement les développeurs, pas vous.
Ce n’est pas non plus parce que vous surfez sur la vague, que vous savez utiliser un navigateur, mettre à jour votre messagerie, ou votre connexion Internet que vous êtes informaticien ou que vous faites de l’informatique…

Alors c’est quoi l’informatique ? me diriez-vous. Il existe une définition toute simple qui l’explique très bien : C’est la science du traitement de l’information.

Et l’information c’est quoi ? Ce sont des nombres (calcul scientifique, gestion), des textes (traitement de texte, documentation, bases de données), des traits (dessin), des formes géométriques (CAO) ou des règles de décision (systèmes experts) que l’on appelle données. Les bons de commande, les factures, qui transitent sur des grosses machines sur des logiciels de gestion, sont un autre exemple de données.
Celles-ci sont traitées par les informaticiens pour que les utilisateurs puissent les manipuler, les modifier, les envoyer, les stocker de façon totalement transparente sur leur ordinateur. Pour cela les informaticiens utilisent des codages, des algorithmes ou autres méthodes.

Les métiers d’informaticien sont multiples, ils concernent le domaine matériel (hard) et/ou le domaine logiciel (soft). Ils se rapportent aussi bien à la recherche, qu’à la conception de systèmes, ou encore à la production, la gestion et la maintenance.

Il se trouve que j’ai été informaticienne dans ma carrière et que dans le cadre de mes diverses fonctions j’ai exercé plusieurs métiers, dont voici la liste plus ou moins dans l’ordre :

  • analyste programmeur : Je spécifiais techniquement les besoins des usagers en terme de flux d’information et ensuite je développais dans un langage adapté le logiciel de gestion qui allait leur permettre de gérer leurs données (en Bal multicritères sous système d’exploitation prologue, et oui ça date de plus de 20 ans !).
  • administrateur de bases de données : j’étais chargée du bon fonctionnement de bases de données.
  • spécialiste en systèmes réseaux : J’installais, configurais plates-formes de communication, moyens-systèmes, contrôleurs, logiciels d’émulation 5250, 3270…
  • support technique, ingénieur technique : J’assistais les utilisateurs, les distributeurs dans l’installation de produits d’interconnexion de réseaux, je les formais.
  • rédacteur technique : Je produisais diverses documentations relatives aux produits.
  • testeur : je testais les logiciels d’émulation d’environnement moyens et grands systèmes et les localisais (anglais -> français)
  • webmestre : J’étais chargée du développement de sites Internet et je dis bien développement, pas animation ou installation à partir d’un outil existant comme je le fais aujourd’hui, et ce en html et javascript, et oui c’était il y a une quinzaine d’année, je faisais avec ce qu’il y avait à l’époque. J’étais également chargée de la maintenance technique des serveurs.
  • … etc

Depuis 2000, je ne suis plus informaticienne, j’utilise les outils que les informaticiens mettent à disposition pour diffuser l’information et rédiger du contenu sur des supports multimédia.
J’ai toujours dans ma manche le métier de webmaster, mais je suis dorénavant orientée dans le suivi éditorial, le contenu, la communication interactive …
Je maîtrise certes l’installation d’un blog, mais j’utilise des outils comme Dotclear par exemple, auquel je n’ai absolument pas participé au développement. Bien sûr, je mets de temps en temps les mains dans le cambouis en tapant dans le code pour améliorer ceci ou celà selon mes désidératas personnels parce que j’ai quelques restes, mais ça ne va pas bien loin. Même, si je réalise aussi parfois quelque sites statiques en XHTML/CSS, de là à dire que je suis encore informaticienne, non.

Alors maintenant où sont les vrais informaticiens parmi tous ceux qui prétendent l’être ? …. J’ai cousu des habits pour mes poupées, ce n’est pas pour autant que je suis couturière.

Tags: ,

SofiNoëlle le 12 mai 2007

J’en avais parlé sur ce blog en juillet 2006, un projet de signalement des spams baptisé Signal Spam était lancé. Maintenant ça y est, le centre de dénonciation du spam est officiellement ouvert, François en parle également

Alors spammeurs gare à vous ! Non seulement Signal Spam nous permet de vous dénoncer, notamment par l’installation de plugin sur notre messagerie, mais en plus met à notre disposition des informations en matière de lutte contre vos &$@# de courriers indésirables (arnaques bancaires, propositions frauduleuses, contenus choquants ou potentiellement illégaux…).

Signal Spam propose :

  • des recommandations à destination des usagers d’Internet ;
  • des liens utiles pour trouver des informations et mieux lutter contre les spams ;
  • un lexique lié à l’utilisation d’Internet ;
  • un blog ;
  • une page de contact qui permet de poser des questions.
  • des conseils pour se protéger des spams, grâce à des liens vers divers logiciels.

Sus aux spammeurs !

Tags:

SofiNoëlle le 18 février 2007

Meuuuu non Apple n’est pas l’inventeur du mulot. Si des experts racontent ça c’est pô bien ! Alors pour répondre à Cath ce petit billet pour rendre à César ce qui appartient à César. icon wink

sourisEt oui parce que même si elle n’a pas été utilisée commercialement avant les années 80, c’est le visionnaire Douglas Engelbart qui a inventé la souris en 1963 dans son propre laboratoire de recherches, le Stanford Reseach Institute. Nous ne lui devons pas que ça d’ailleurs.

Inspiré par le texte de Vannevar Bush, « As We May Think » qui décrit en 1945 une machine imaginaire, le Memex, capable d’associer des informations, posant ainsi les fondements de l’hypertexte, Douglas Engelbart focalise ses travaux sur le travail collaboratif et les perceptions et usages que les utilisateurs ont de l’ordinateur. Il produit 20 brevets qui aboutissent à l’architecture client-serveur, la fenêtre, le multi-fenêtrage, le courrier électronique, la téléconférence assistée par ordinateur, sans parler de sa contribution à la création de l’Internet.

En 1968, lors de la première conférence sur les ordinateurs à San Francisco, Fall Joint Computer Conference, il présente le fruit de ses recherches connecté par liaison téléphonique à ses associés dans son laboratoire. C’est la première démonstration publique en ligne d’un environnement graphique avec des fenêtres manipulables à l’aide d’une souris.

Ce n’est qu’en 1983 qu’Apple présente Le Lisa, son premier ordinateur «grand public» avec une souris et une interface graphique moderne. La firme s’est inspirée des développements des différents concepts de Douglas Engelbart par les ingénieurs du PARC, Palo Alto Research Center, de XEROX, centre créé en 1970 à Stanford.

Tags: ,

SofiNoëlle le 27 octobre 2006

Le 24 octobre à Oracle OpenWorld Michael Dell a terminé son discours d’annonce du lancement des nouveaux serveurs avec processeurs AMD™ par un clip.

Je vous résume le topo de cette video, ça vaut son pesant de cacahouètes :

Les pauvres clients prisonniers de Proprietaryville voudraient quitter cet univers hostile qui les frustrent mais ne savent pas comment faire, d’autant plus que tout là-bas au loin il y a « Global Standardopolis » la ville ensoleillée du « standard computing ».

Heureusement le vaillant Michael Dell, leur sauveur, arrive vétu de son armure et armé de son épée. Accompagné de quelques personnalités du monde des hautes technologies, Joe Tucci d’EMC, Larry Ellison d’Oracle, Hector Ruiz d’AMD et Paul Otellini d’Intel, il va guider tout au long d’une journée les malheureux clients prisonniers des technologies propriétaires vers le monde merveilleux des standards de l’industrie. Bien sûr ils devront combattre héroïquement sur le chemin les méchants qui leurs barrent le passage.
Mais les héros arriveront-ils à vaincre le vilain dragon « Big Iron » en route et mener leurs clients jusqu’à « Standardopolis Global » ? là est la question.

Jetez un coup d’oeil, zon vraiment pétés les plombs, je vous l’dis !

Dell the Journey – Opening video for Dell’s keynote at Oracle Open World. – via le blog de Dell : Direct2Dell

Info via Sans Filtre

Tags: , , ,