Archives de catégorie : Partir, visiter, découvrir

Ailleurs…

Le Festival des Architectures Vives 2017 sous le signe de l’émotion #favmtp2017

En ce moment se déroule l’édition 2017 du Festival des Architectures Vives à Monptellier. Hier j’ai remis ça comme l’année dernière avec les  @IgersMontpellier  pour une petite visite commentée de tous les hôtels particuliers ouverts au public pour l’occasion.

Le thème de cette année est l’émotion, qu’elle soit positive ou négative.

Pendant plus de deux heures, nous avons donc découvert sous la chaleur printanière les installations proposées dans 13 hôtels particuliers. Heureusement nous avons fait le parcours le matin, mais le cagnard nous a très vite rattrapé…

Donc voilà quelques photos pour vous donner une idée de la visite. Bien sûr, le but étant surtout de nous faire réagir émotionnellement, tous les projets ne sont pas forcément très très photogéniques. D’ailleurs il vaut mieux y aller pour la découverte des créations que pour la photo.

Émotion verticale à l’hôtel Saint-Côme

La visite commence là pour récupérer le parcours.

1- Tomber dans le ciel à l’hôtel des trésoriers de la bourse

Une porte rouge surélevée, on l’ouvre et là, au sol, des miroirs ! J’ai eu comme une impression de vertige, pas pu m’empêcher de pousser un cri ! C’est l’installation que j’ai préférée !

hôtel des trésoriers de la bourse

2- I ❤ Montpellier à l’hôtel de Lunas

La cour est occupée par des ballons rouge en forme de coeur et d’une forme circulaire rouge où s’installer pour se raconter des choses douces…

Hôtel de Lunas

Hôtel de Lunas

3- Formes sauvages à l’hôtel d’Aurès

Des trucs roses translucides planent au dessus de nos têtes. Etrange !

hôtel d'Aurès

4- La Madeleine à l’hôtel du palais des Guilhem

Une construction en cubes colorés nous attend pour nous rappeler nos souvenirs enfantins de jeux de legos. Reste plus qu’à rentrer et jouer…

hôtel du palais des Guilhem

hôtel du palais des Guilhem

5- Souvenir particulier à l’hôtel de Rozel

Dans cet hôtel des enfants apprennent l’occitan. L’architecte leur a demandé de dessiner la maison de leur  rêve.

dessins d'enfants

Il a interprété les dessins et intégré ses interprétations à l’intérieur d’une forme circulaire percée de trous.

hôtel de Rozel

Il n’y a plus qu’à regarder dans les trous pour découvrir les objets.

hôtel de Rozel

6- TR_24 à l’hôtel Audessan

Là on découvre des panneaux que l’on peut faire bouger pour jouer avec la lumière et créer des labyrinthes.

hôtel Audessan

7- Paper Cloud à l’hôtel de Mirman

Une cabane à ciel ouvert en rouleaux de « papier toilette » occupe la cour.  Non ce ne sont pas des rouleaux de pq mais bon… L’escalier est magnifique !

hôtel de Mirman

hôtel de Mirman

8- El Dorado à l’hôtel Baudon de Mauny

Là c’est sonore ! le bruit n’est pas forcément agréable…  On fait mumuse en faisant descendre des rondelles le long de tiges verticales et voilà !

hôtel Baudon de Mauny

9- AAA à l’hôtel de Griffy

A l’extérieur c’est noir, à l’intérieur aussi. Faut pas être claustro, heureusement ça ne dure pas.  Les sensations sont brèves, quelques-unes au sol notamment.  La recherche de l’angoisse surement…

hôtel de Griffy

10- A travers à l’hôtel de Varennes

Un labyrinthe en bois sensé redonner de l’importance au puit. Mouais bon !

hôtel de Varennes

11- Immersion à l’hôtel de la petite loge

La cour est remplie de balles rouges. Là c’est ludique !

12- The courtain à l’hôtel de Jacquet

Un rideau de feuilles colorées barre  l’entrée de la cour comme un rideau de porte. Son et lumière suivant le vent et l’heure…

Et voilà, on a fait le tour.  Certaines installations auraient été plus intéressantes vues d’en haut que d’en bas, mais seules les cours intérieures sont ouvertes au public, pas les étages, normal c’est privé.

La cathédrale de Maguelone, enfin je l’ai visitée !

Accessoirement je suis bénévole pour l’association « les amoureux de la vie » dont les membres cuisinent tous les lundis du bon miam-miam pour les SDF de Montpellier.
Comme nous avons un gros problème de local pour mener à bien notre mission, les compagnons de Maguelone nous ont gentiment mis à disposition  leur cuisine d’été  tant qu’ils ne l’utilisent pas (saison hivernale oblige).
Et il se trouve que cette cuisine est attenante à la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Maguelone.

Bâtiment de la cuisine d’été des compagnons de Maguelone

Puisque je viens là presque tous les lundis pour donner un coup de main, il aurait été dommage que je n’en profite pas pour visiter l’intérieur de cette fameuse cathédrale.

Le portail de la cathédrale

Donc aujourd’hui, comme il n’y avait pas trop de légumes à éplucher, j’en ai profité pour passer le portail.

La nef très sobre vu d’en bas et vu d’en haut, illustration de l’art roman languedocien
Les chapelles de Sainte Marie et Saint Sépulcre, les fresques

Comme j’ai trouvé un site qui explique très bien l’historique avec photos, je ne vais pas refaire le monde. Pour plus d’infos, par là c’est pas mal : lieux sacrés

Par contre j’écrirai un prochain billet pour vous parler, plutôt pour vous montrer les magnifiques paons qui se pavanent dans les jardins qui encerclent la cathédrale.

La cathédrale, les paons, le domaine, le paysage, c’est vraiment un plaisir de bosser là !!

Là-bas au loin Palavas !

L’opening du marché du Lèz, ça c’est fait !

J’étais impatiente de découvrir le marché du Lèz, ce nouvel endroit à Montpellier destiné à devenir « un pôle culturel, créatif et gustatif ».
Il regroupe commerces, brocanteurs, marchés de producteurs, restaurants, startups.
C’est aussi un lieu où sont organisés des événements et des expositions de toutes sortes.

L’Opening de ce fameux marché du Lèz se déroulait le 1er décembre. J’y suis donc allée pour y retrouver 2 potes.

Ce n’est que mon impression, mais cette soirée faisait très after work pour bobos chics, « The place to be », faut aimer.
Ceci dit, bien accompagnée,  j’ai passé un bon moment .

Donc au centre de la cour intérieure du marché était installé un bar à champagne, tout autour se trouvaient bar à huîtres, bar à vins, bar à bières, et des food trucks étaient garés à l’extérieur de la cour.
Le resto la baraquette avait organisé un coin festif avec vin chaud, groupe musical et exposants.

La baraquette

Le resto la cachette, dont la déco est superbe, avait installé un bar sur sa terrasse et offrait des moules pour accompagner l’apéro.

La cachette
La cachette

Bref il y avait largement de quoi abreuver du monde, et il y avait du monde !
Il y a bien eu quelques animations dans la cour mais vu la foule je n’ai rien vu.

Cour intérieure du Marché du Lèz
Cour intérieure du Marché du Lèz

J’en ai quand même profité pour visiter « la brocante », qui en fait n’en ai pas une vu les prix pratiqués. C’est plus exactement une boutique d’antiquaire vintage. Il y a de jolies objets, de beaux meubles, des fringues (que des petites tailles), mais c’est vraiment très cher, pas du tout pour ma petite bourse.

La brocante
La brocante

J’ai failli craquer sur un chapeau rouge, mais le prix m’a arrêtée. D’ailleurs, je peux trouver le même ailleurs à un prix plus raisonnable, et en plus j’ai le même en noir.

Par contre ce qui est vraiment très chouette c’est la déco sur les façades, du magnifique street art  !

Street Art
Street Art

Maintenant que j’ai découvert l’endroit, je reste sur l’impression que c’est un lieu d’after work pour bobos chics pas trop dans mes moyens.
J’y retournerai peut-être si des potes y vont,  tester un resto éventuellement, mais toute seule non je ne crois pas.
Quoi qu’ il faudrait que j’y retourne au moins une fois de jour pour mieux apprécier le côté artistique des façades et de la déco.

Visite de l’écomusée de la combe de Savoie

Il n’est parfois pas nécessaire d’aller bien loin pour s’instruire.  D’où je suis, se trouve de l’autre côté de l’Isère  l’écomusée de la combe de Savoie à Grésy-sur-Isère. Comme mes petites-filles sont encore en vacances, c’est l’occasion de les y emmener sans faire trop de km.

Cet écomusée particulièrement intéressant est installé sur le territoire de l’ancienne vigne des coteaux du Salin. Il se situe sur le flan de l’Arclusaz dans le périmètre du parc naturel régional du massif des Bauges.
On peut y visiter plus d’une vingtaine de bâtiments thématiques. Ils abritent une multitude d’objets et de matériels de la vie agricole d’antan qui ont appartenu aux habitants de la combe de Savoie.

Plan de l'écomusée
Plan de l’écomusée

Dans cette sorte de hameau, on  découvre notamment une école du début du siècle dernier reproduite à l’identique ;

L'école de l'écomusée
L’école

des outils des anciens métiers ;

Métiers d'antan de l'écomusée
Métiers oubliés

des technologies d’autrefois, imprimerie, appareils photos, téléphones, phonographes, radios, pendules… ;

La pièce technologies de l'écomusée
La pièce technologies

de l’habillement et des textiles d’époque ; des métiers à tisser la laine ; des jouets ;

Au bonheur des dames de l'écomusée
Au bonheur des dames

une fruitière ; un lavoir ; un alambic ;  un four à pain ; une forge ;

Fruitière, lavoir, alambic, four à pain de l'écomusée
Fruitière, lavoir, alambic, four à pain

toutes sortes d’engins agricoles, tracteurs, batteuses, faucheuses et véhicules des sapeurs pompiers ;

Engins de l'écomusée
Engins

l’histoire de l’apiculture, de la viticulture ; et pour finir 4 pièces présentant l’évolution de l’habitat du XVIIe siècle au XXe siècle…

Habitat du xviième siècle de l'écomusée
Habitat du xviième siècle

Et j’en oublie, comme le café que nous avons loupé.

Cette visite instructive est vraiment passionnante. Les filles se sont éclatées.

A la fin nous avons eu droit à une dégustation de jus de fruit et de vins locaux.

Une boutique propose, outre quelques produits et vaisselles,  plus de 1300 livres de culture locale.

Si vous passez dans le coin, je vous conseille vraiment le détour.

Moi j’y retournerai certainement car j’ai raté plein de choses malgré les plus de deux heures passées dans les lieux tellement la visite est dense .

Pour en savoir plus : Les coteaux du salin

Découverte du lac de saint clair

Voilà un lieu que je découvre grâce à l’aînée de mes petites-filles, le lac de saint clair dit lac de Détrier, entre la Rochette et Détrier en Savoie.

C’est un très joli petit lac idéal pour les pêcheurs.

IMG_20160819_151746

Un sentier arboré d’1.2 km en fait le tour, très agréable pour les balades de mise en forme.

IMG_20160819_153346

On y trouve des bancs tout le long pour se reposer à l’ombre et même une petite île pour s’isoler.

IMG_20160819_153115

Du coup on a fait deux fois le tour…

Détente et rigolade à Saint-François-Longchamp

Des années que ne n’étais pas montée en station, encore moins en plein été. Comme il n’y a plus de saison pour y aller grâce aux activités d’été, aujourd’hui  nous sommes allés nous taper un bon moment de détente et de rigolade à Saint-François-Longchamp (Savoie).

Un p’tit tour de luge d’été un ! A fond, à fond, ma petite fille aux freins ne freinait pas. Qu’est ce que j’ai pu rigoler ! Même pas peur !

détente sur la luge d'été

Ensuite les filles ont fait une série de sauts dans le  big air bag, encore une bonne partie de rigolade.

détente sur le big air bag

Nous aurions même pu jouer aux boules, il y avait le terrain pour. D’ailleurs nous avons rencontré l’équipe de France féminine de boules, qui a déjeuné  à côté de nous !

terrain de boules

Et le petit plaisir supplémentaire, la tarte aux myrtilles ! Je n’aime pas les dessert, mais ça, huuum !

tarte aux myrtilles

Ce fut une belle journée de détente pleine de bonheurs.

Tourisme à Chambé

Bientôt la rentrée, j’ai donc accompagné les filles à Chambéry pour la tournée des magasins fringues.
Oui, il faisait trop chaud dans le Sud, alors je suis allée chercher un peu de fraîcheur en Savoie.
J’en ai profité pour faire ma touriste et prendre des photos de quelques lieux de ma jeunesse.

Les éléphants

Les éléphants

IMG_20160811_130850

Le café Fo (chez Folliet) où je traînais avec mes potes le mercredi quand je n’étais pas au bar moderne à côté (qui n’existe plus d’ailleurs).

IMG_20160811_134913

Le lycée Vaugelas où j’ai eu mon bac (à l’époque on ne rentrait pas de ce côté là).

IMG_20160811_154255

La place Saint-Léger et la fontaine des Marmousets.

Bon ça a quand même bien changé, en mieux avouons le.

Tiens, je n’avais même jamais vu la statue de la Sasson.

IMG_20160811_135526
La Sasson, statue de la Savoie commémorant le centenaire de l’annexion de la Savoie à la France 1792-1892.

Normale déboulonnée, embarquée en Allemagne et décapitée, cette oeuvre d’Alexandre Falguière ne fut restaurée pour retrouver sa place originale qu’en 1982. Et comme j’ai quitté le lycée en 74, depuis je n’ai pas trop eu l’occasion de repasser dans ce quartier.

Ah là là souvenirs souvenirs…

Rencontre avec les pêcheurs à pieds

Quand la marée est basse à Jullouville, c’est le moment de sortir épuisettes, sauts et râteaux pour passer un bon moment sur les bancs de sable à la pêche aux crevettes grises et aux coques.

2016-07-23 16.43.11

2016-07-23 16.48.53

Cette fois, je suis allée jusqu’au bout de l’étendue sableuse pour voir ces pêcheurs en herbe et ma foi papoter avec quelques uns d’entre eux.

2016-07-23 16.54.12

2016-07-23 16.52.18

La prochaine fois j’amène une épuisette c’est sûr !

2016-07-23 16.49.28

Instant Christian Dior

Hier je suis allée me balader à la  villa Les Rhumbs à Granville , là où a grandi Christian Dior de 1906 à 1935.

2016-07-22 17.49.07

Cette très belle maison de famille au centre d’un jardin magnifique dominant la mer est aujourd’hui un musée. On peut y admirer en ce moment une collection privée de ses plus belles créations portées par des personnalités emblématiques.

Et comme le jardin est public, j’ai donc pris le temps de m’y balader, d’y prendre le thé, et de descendre par l’escalier jusqu’à la mer.

2016-07-22 16.44.20

DSC03804

2016-07-22 17.13.52

2016-07-22 17.53.25

DSC03813

Instant de bonheur dans un lieu magique…