Archives de catégorie : Zique culture et confiture

musique, concert, expos, films, séries, théatre, …, enfin bref tout ce qu’on appelle la culture.

Quand je serai vieille… moi aussi je serai une originale

Quand je serai vielle - Cliché pris chez Val en 2011Quand je serai vieille, je m’habillerai de mauve, Je mettrai un chapeau rouge qui jure avec ma robe, Je dépenserai ma pension en cognac et en gants de dentelle
En sandales de satin et je dirai que
Nous n’avons pas les moyens d’acheter du beurre

Je m’assoirai sur le trottoir quand je serai fatiguée
Je tirerai les sonnettes d’alarme
Je ferai courir ma canne sur les barreaux des clôtures
Je rattraperai le temps perdu quand j’étais jeune et sérieuse
Je sortirai en pantoufles sous la pluie
Je cueillerai des fleurs dans les jardins des autres
J’apprendrai à cracher très loin
Mais peut-être devrais-je m’exercer un peu avant
Afin que mes amis ne soient pas surpris et choqués
Quand tout à coup je serai vieille
Et que je m’habillerai de mauve

« Warning » poème écrit en 1961 par  Jenny Joseph, et repris en 1974 dans son recueil  « Rose in the afternoon ».

Quand je serai vielle - photo de Ari Seth Cohen

Et cette magnifique photo est de Ari Seth Cohen, photographe de mode, passionné par tous les branchés du 3ème âge.

Il a créé un blog, Advanced style,  un compte instagram,  un film, une page facebook, consacrés à  capturer le style vestimentaire créatif des seniors qui savent vivre pleinement leur vie, et vieillir tout en grâce, élégance et originalité.

Je suis archi fan, du poème, du photographe, de sa passion, de l’exubérance classe de nos aînés, de tout quoi !!

La musique du jour de mes funérailles

Tout va bien,  je suis de « bonne humeur », j’arrive pas à dormir comme dab,  et pour la énième fois j’écoute en boucle « little girl blue » de Janis Joplin. Donc du coup je pense que le minimum serait de passer ce morceau le jour de mes funérailles hein ! Il est déjà n fois sur mon blog….

De quoi ! ça vous gêne que je parle de la zique de ce jour là . Ben pas moi !

D’ailleurs dans la foulée, ou dans le désordre, j’aimerais bien aussi « I Can’t Give Everything Away » de David Bowie,

et tant qu’on y est pourquoi pas rajouter  « If God will send his angel » de U2. J’ai vu le film la cité des anges,  j’ai un peu (beaucoup) larmoyé devant, et j’ai bien aimé la musique du film, dont ce morceau.

Et « Wild horses » des Rolling Stones peut-être aussi …

Et pour finir, au moment où on m’emmène dans la salle de crémation, je vois bien « The end » des Doors ….

ou mieux « Always look on the bright side of life » des Monty Python haha !

Voili, voilou ! Bon je peux changer d’avis d’ici là, à priori j’ai encore le temps…. ou pas ! Mais ça correspond bien à mon humeur du moment. Youp à boum !

Bon vent monsieur Rollin

« François Rollin, le « patron » de l’humour, arrête la scène faute de pouvoir en vivre » annoncent les médias spécialisées.

Et c’est là que remontent les bons souvenirs du festival de Romans en 2007, où je l’ai rencontré en chair et en os avec Vinvin d’ailleurs.

Ensemble ils ont ensuite  co présenté l’émission Le Grand Webzé, en direct sur France 5, que j’ai suivie assidûment.

Suis un peu triste.

Et ouais ce ne sont pas toujours les meilleurs qui restent sur la scène, loin de là …

Revenez-nous vite Professeur, et bon vent  !

La pub qui me faisait rêver, la faute à Palmer !

J’aimais bien cette pub au début des années 80.

Bon elle a été interdite à la téloche par la suite parce que de la pub pour de l’alcool c’est mal,  ça n’empêche qu’elle me faisait rêver.

Oh bien sûr c’est pas la bière qui me faisait rêver, mais plutôt la musique et l’envie de me retrouver avec une bande de potes dans cette ambiance là, d’être heureuse, amoureuse, tout ça… La faute à Robert Palmer quoi !

Bref j’ai entendu ce  morceau hier à la radio et depuis il me tourne dans la tête… séquence nostalgie !

RIP George !

Everything she wants, ce morceau a marqué des années difficiles de ma vie, tumultueuses, violentes, suicidaires, loin de tout soutien, seule avec mes deux enfants encore si petits… L’époque Mantes la Ville, l’époque no future, la fin des années 80…
Wham! n’était pas particulièrement ma tasse de thé mais des potes chez qui je me réfugiais l’écoutaient en boucle.

Et puis il y avait ce slow qui me faisait monter les larmes…

RIP Georgios Kyriacos Panayiotou ! ton décès me ramène à un bien triste passé heureusement effacé.

Merde une crise cardiaque à 53 ans, ça fait jeune quand même ! Encore un qui ne passera pas la soixantaine…

Non ce n’est pas l’été indien en ce moment !

Je vois plein de gens écrire  sur les réseaux sociaux que c’est l’été indien en ce moment, tout ça parce qu’il fait encore très chaud en ce mois de septembre.

Ben non les gens ! L’été indien ce n’est pas en cette saison, c’est en automne.

Allez un petit coup de  Wikipedia pour se rafraîchir les idées  :

L’été indien ou l’été des Indiens (expression d’origine nord-américaine, en France on parle d’été de la Saint-Martin) est une période de temps ensoleillé et radouci, après les premières gelées de l’automne et juste avant l’hiver.

C’est encore l’été tout simplement ! bah oui !

Et ne vous inquiétez pas, les intempéries ne vont pas tarder à arriver avec l’automne 😉

Graffiti Kiss

Ce matin c’était visite d’expo chez l’orthondondiste de mes petites filles.
La déco y est superbe, et dès l’entrée nous sommes accueillies par une magnifique sculpture murale tridimensionnelle de l’artiste David Gerstein, Graffiti Kiss réalisée en 2015.

Graffiti Kiss
Graffiti Kiss

Celle dans son bureau, 1000 kisses réalisée en 2007, est également superbe.

Il y a une autre oeuvre dans un autre bureau que je n’ai pas vu, mais je me suis déjà régalée l’oeil avec ces deux là.

L’artiste qui a réalisé ces œuvres, dont j’aime la gaieté et les couleurs, se nomme David Gerstein. Il est né en 1944 à Jérusalem. Il est peintre, sculpteur, et dessinateur.
Malheureusement ses sculptures ne sont pas à la portée de n’importe quelle bourse, du moins pas la mienne.

Journée Guimauve #valentineday

Everybody Loves Somebody
Dean Martin

Everybody loves somebody sometime
Everybody falls in love somehow
Something in your kiss just told me
That sometime is now

Everybody finds somebody someplace
There’s no telling whre love may appear
Something in my heart keeps saying
My someplace is here

If I had it in my power
I’d arrange for every girl to have your charms
Then every minute, every hour
Everybody would find what I found in your arms

Everybody loves somebody sometime
And though my dreams were overdue
Your love made it all worth waiting
For someone like you

If I had it in my power
I’d arrange for every girl to have your charms
Then every minute, every hour
Everybody would find what I found in your arms

Everybody loves somebody sometime
And though my dreams were overdue
Your love made it all worth waiting
For someone like you