Archives de catégorie : Mes réactions de citoyenne

Mes réactions de citoyenne sur la vie, l’actu, les médias, la politique …

Muselée

Dans mon dernier billet je racontais dans quelles circonstances et dans quelle souffrance s’est éteint notre père. C’était tellement insupportable et douloureux pour sa famille de le voir ainsi souffrir sans que rien ne soit fait pour l’apaiser que je ne pouvais me taire tellement ça me rongeait.

J’ai du supprimer ce billet car les faits que j’ai raconté, la vérité donc, n’ont pas plu aux responsables des lieux concernés, au point d’ennuyer ma belle-mère dans son deuil. Et oui ils sont tombés sur mon billet, et ont trouvé honteux et inacceptable que j’entache leur réputation !

Bien que ma belle-mère, et pas qu’elle d’ailleurs, était complètement d’accord avec ce que j’avais écrit, puisqu’elle l’a vécu ; et bien qu’il n’y avait ni insultes, ni grossièretés dans mes écrits, contrairement à ce que la personne qui la contactée lui a dit ; en respect pour elle et pour la protéger ce billet n’est plus en ligne.

la vérité n’est pas toujours bonne à dire c’est bien connu, surtout quand on se retrouve dans la situation du pot de terre contre le pot de fer. Mais nous n’en pensons pas moins, et nous n’oublierons jamais dans quelles conditions est parti notre père.

En tous les cas certains feraient bien d’accepter de se remettre en question avant de s’attaquer aux plus faibles, surtout pour que ça ne se reproduise pas sur d’autres patients !!!

Fin 2016, je débranche !

2016 s’achève, une année particulièrement dure et angoissante avec son flot quotidien de mauvaises nouvelles, d’actualités catastrophiques, d’événements politiques inquiétants, d’injustice, d’attentats, d’assassinats, de désinformations, de manipulations, le tout amplifié par les réseaux sociaux dégoulinants de venin…
Une année où le monde continue de prendre un virage de plus en plus inquiétant. Jusqu’où cela va-t-il aller ?

Là dessus, le chômage toujours bien présent avec sa collection de réponses négatives (et ouais ce sont les RH qui décident au final) ; la santé qui n’est pas au top (les suites de ma dernière opération sont en bonne voie mais marre quoi !) ; les brouilles intestines…

Pour moi, tout ce plus plus plus, c’est trop.

Il est temps de me couper de ce flux incessant de mauvaises nouvelles hyper médiatisées, de me couper de certains réseaux, comme Facebook, Google+ et quelques autres, c’est déjà fait d’ailleurs.
Il est temps de me reconnecter à l’essentiel, mon environnement et les personnes qui tiennent vraiment à moi.

Je dois penser à mon avenir dans le calme, prendre des décisions importantes, rester ou partir… D’ailleurs, j’ai déjà entamé des démarches…

Donc en cette fin d’année, pour ma santé morale, je débranche !

Pour ceux qui festoient, je vous souhaite de passer de bonnes fêtes. Et profitez bien des uns et des autres !

Rien ne va plus ! Trump Président !

Mais qu’est-ce qu’il se passe dans ce monde de fou ! J’émerge avec ce terrible choc qui nous vient des Etats Unis. Élire un mec raciste, plein de préjugés, inculte, mais ce pays est devenu complètement dingue et pourri  ! 
Et voilà le capitalisme est à la fête youp la boum ! et ces pauvres miséreux à peine survivants qui ont voté pour lui croyant que Trump sera leur zorro. Mon dieu c’est à pleurer. Ils perdront encore plus..

Mais qu’avons donc nous fait pour que ce monde dérive à ce point. Qu’est ce qu’il nous prend de voter pour des dirigeants aussi racistes, putassiers, assoiffés d’argent, et du culte de la personnalité. Mon dieu que je m’inquiète pour les femmes, les minorités, et la mixité qui fait tant la richesse de ce monde.

Le changement ?

Ne nous leurrons pas, ça va être pareil en France. Sous prétexte de vouloir du changement nous sommes tombés complètement à côté de la plaque, incapable de réfléchir, incapable de voter pour nos propres intérêts. C’est la fin du sens commun !

Mais quel avenir nous réservons nous !?  Que restera t-il de la démocratie ?  Pauvres de nos enfants ! nous sommes vraiment mal barrés… Le silence des pantoufles est vraiment plus dangereux que le bruit des bottes…

Ennemi à bord

Pas besoin d’être deux à se détester, il suffit qu’il y en ait qu’un. Nous avons un ennemi terrible à bord et c’est la guerre.

Les consignes de Daech sont claires, chaque candidat djihadiste éparpillé dans le monde doit attaquer des cibles  seul, tel des soldats solitaires, objectif tuer les infidèles que nous sommes, policiers, civils, hommes, femmes enfants de quelque manière que ce soit ; camion , explosif, arme blanche, cailloux tout est bon pour tuer…

Menacés à cause de notre mode de vie, de nos coutumes, de nos valeurs, de notre liberté d’expression, de notre laïcité ; Menacés parce que nous aimons les concerts,  les sorties, les bars, la fête, la plage, faire du tourisme ; Menacés parce que nous vivons librement…
Nous sommes en danger chaque fois que nous sortons, nous sommes tous visés.

Il est évident que depuis le temps que ces attaques terroristes durent, nous devons prendre sérieusement  conscience que nous sommes dans un état de guerre,  que nous devons nous adapter à cette réalité qui ne va pas finir, et arrêter de subir  ces horreurs tels des bisounours.

Il n’empêche que, effarée,  je me sens impuissante, et j’avoue éviter les grands événements, les fêtes qui brassent du monde, les lieux trop peuplés, et les centres commerciaux.

Aujourd’hui c’est le tour de Nice, touchée en pleine fête du 14 juillet, date symbole de liberté. Je suis très choquée. J’ai du mal à retenir mes larmes.

Ça pourrait arriver à Montpellier, Marseille, où dans n’importe quelle autre ville de France, et ce n’est pas fini…
Nous ne sommes en sécurité nulle part.

Pensées aux victimes et à leurs familles.

NB:
L’état islamique a revendiqué l’attentat de Nice via son agence Aamaq le 16 juillet

Le bonheur du jour, le tour de France quitte Montpellier #TDF2016

Ouaiiiis chouette, enfin la caravane se barre !

Oui parce qu’hier c’était galère pour les montpelliérains. Nous avons du subir de 2h à 6h de bouchons à cause de ces fichus vélos qui passaient sur les seules artères qu’ils nous restent pour circuler, le centre étant piétonnier.

Les gens devenaient fous dans leur voiture, et pas le choix de trajet. De chez moi je ne pouvais aller ni à droite, ni à gauche, aucune issue de secours, mon quartier était complètement bloqué.

J’ai malgré tout du affronter les bouchons pour un RV très important, non déplaçable, non accessible en tramway et trop lointain  pour moi à pieds. J’ai quand même marché une partie du trajet en laissant ma voiture sur le bord de la route pour la reprendre au retour, pas le choix. Quand je suis revenue le flux avait à peine bougé entre temps, c’est dire.

Bref l’horreur, j’ai passé l’après midi dans la voiture sous le cagnard, partie à 15h30 suis rentrée à 20h, alors que d’ordinaire j’en ai pour 3/4 d’h !  J’ai jamais vu ça.  Pire que pendant les intempéries.

Je ne comprends pas que la municipalité bloque la circulation comme ça toute une journée de semaine dans une grande métropole comme Montpellier aux mépris des gens qui travaillent ou qui ont des obligations. Ils n’auraient pas fallu qu’il y ait des urgences, les secours n’auraient pas pu passer, même les 2 roues avaient du mal.

Et le soir sur facebook, les photos des VIP faisant les beaux narguaient le peuple laborieux. Limite indécent.

Donc chouette, qu’ils se barrent et surtout qu’ils ne reviennent plus ! Bon vent !

Le spam sms du jour

Mon smartphone bip, chouette les affaires reprennent !

Et là un numéro qui m’est inconnu, le 0661713392, m’envoie le message suivant :

J’ai eu de précieuses révélations vous concernant. Je sais que vous avez besoin de mon aide. Je souhaite de tout coeur améliorer votre situation. Contactez moi dès maintenant au 0372600108 (appel gratui).

Mais bien sûr !  de précieuses révélations tu parles !

Allez hop les numéros en liste noire et signalement du spam au 33700, nanmého !

J’ai testé Percentil pour vider mes placards

Un jour sur Facebook une de mes contacts a liké le site de Percentil dont le slogan est « Faites de la place dans vos placards, il est temps de vendre les vêtements que vous ne mettez plus« .

Intéressée, j’ai regardé d’un peu plus près le concept du site, car bien évidemment j’ai des taaas de fringues dans lesquelles je ne rentre plus qui encombrent mes placards.

Comme son slogan l’indique, Percentil s’occupe tout simplement de vendre nos fringues.

2016-06-08 15.34.49Il suffit de  s’inscrire sur le site  et commander un grand sac pour  envoyer les vêtements. Le tout est gratuit.

Une fois le sac reçu, notre seule tâche est de le remplir des fringues qu’on ne veut plus.
Bien sûr elles doivent être impeccables.
Et surtout elles doivent correspondent aux marques acceptées par Percentil.
Ceci dit, les vêtements non acceptés nous sont soit retournés, soit envoyés à des ONG, si on valide l’option.

Ensuite on dépose le sac dans une boutique Mondial Relay.

Et voilà, Percentil s’occupe du reste, de trier les vêtements retenus à la vente ou pas.

J’ai donc déposé au Mondial Relay de mon quartier 43 pièces. Et sincèrement je n’ai pas fait le tri des marques. par contre toutes mes fringues étaient impeccables.

Percentil

Une semaine après mon envoi j’ai reçu un mail accusant réception de mon sac ;
La semaine d’après, un mail annonçant le début du filtrage du sac ;
Et la semaine suivante, un mail me prévenant que le tri était terminé.

14 vêtements sur les 43 envoyés ont été acceptés.
Normal je n’avais rien trié, mais ils m’ont quand même pris des marques comme Décathlon, 123, la Redoute, Promod, La City, etc… et le tout pour un gain de 44,71 €.
Pour certains ce n’est peut-être pas beaucoup, mais pour moi c’est toujours ça de pris.

Le reste de mes vêtements part, selon mon accord, à l’ONG Call of Hope Mission International.

Ensuite, je peux soit utiliser le crédit pour acheter des vêtements directement sur Percentil, soit me faire virer la somme.

Finalement, Percentil c’est pratique, ça débarrasse, ça ramène un peu d’argent, et au pire ça profite à ceux qui ont besoin. Impec !

Ah oui pour info, Percentil est basé en Espagne à Madrid.

Contre l’expulsion de Cellou Diallo en Guinée #pourcellou

pourcellou_diavd-95c26
Graphisme David Plougoulm

Juste un petit billet pour dire que je fais partie du comité de soutien pour Cellou Diallo.
En effet, je suis contre son expulsion en Guinée, et pour que sa demande d’asile sur notre territoire soit acceptée.

Ses multiples soutiens ont déjà écrit des articles expliquant clairement sa situation, alors je ne referai pas le monde.

Je rappellerai juste que Cellou,  en France depuis 2009, est un membre actif important de plusieurs communautés à Montpellier, comme la FrenchTech,  la communauté du logiciel libre, le collectif Emmabuntüs, et j’en passe…

Expert international de l’écosystème numérique il fait parti des professionnels qui donnent de leurs talents pour défendre et enrichir les services publics. Il ne glande pas lui !

Il n’a plus d’attache dans son pays. Une partie de sa famille a succombé lors de l’épidémie d’Ebola, et sa mère est décédée d’une crise cardiaque il y a plusieurs années.

De plus opposant au régime en place en Guinée, issu d’une ethnie persécutée, il craint pour sa sécurité s’il rentre. De toute façon il ne pourra pas rester là-bas.

Son expulsion le mettrait donc en danger. Et comme il le dit lui même, sa vie est maintenant ici en France à Montpellier parmi nous.

Après 3 jours passés en centre de rétention à Sète, il est  actuellement libéré et assigné en résidence jusqu’au jugement de son dossier.

Le pire est qu’il a été arrêté dans la rue en allant à la CPAM, pas de bol, il tombe sur un contrôle papiers, délit de faciès quoi, il est black !

Quoi qu’il en soit maintenant il a besoin de notre soutien pour l’aider à franchir les prochaines étapes jusqu’à ce que sa demande d’asile soit acceptée.

Alors pour nous aider à l’aider, merci de signer la pétition  sur change.org  : Pour l’annulation de l’OQTF* à l’encontre de Cellou Diallo et pour sa régularisation.

Les soutiens

Citoyens, enseignants, médias, élus, membres de l’écosystème numérique, chefs d’entreprises se sont aussitôt mobilisés dès son arrestation :

Tout ce cirque pour une ancienne réforme de l’orthographe

Çà ça me scie. Encore un coup des médias. Il suffit qu’ils annoncent sans plus de détail que la réforme de l’orthographe sera appliquée définitivement à la rentrée 2016 (Je crois que c’est TF1 le 1er coupable), pour que patatra, les  réseaux sociaux s’enflamment , sans que personne ne sache vraiment de quoi il s’agit.

Au lieu de ça, s’en est suivi moult cris d’orfraies sur twitter, le gouvernement s’en est pris plein la figure,  et surtout Najat Vallaud-Belkacem genre :

@charlemagne1968
Privez-nous d’#AccentCirconflexe…
Nous écrirons le BASTON et la FOREST.
La #LangueFrançaise appartient aux Français, pas à une Marocaine!

Alors qu’en fait elle n’y est franchement pour rien, puisque qu’en réalité cette réforme décidée par l’Académie française date de 90. En 2008, Xavier Darcos, alors au ministère de l’Éducation nationale, a rappelé qu’elle devait être la règle. D’ailleurs à cette époque c’est Nicolas Sarkozy qui était président !

La faute est surtout aux éditeurs qui étaient à la traîne. Les manuels scolaires n’étaient toujours pas harmonisés et ils ont enfin décidé de le faire  pour la prochaine rentrée scolaire. Voilà l’histoire !

En plus ce ne sont pas les politiques qui décident des changements de l’orthographe, mais l’Académie Française avec d’éminents linguistes français.

Alors Najat, elle a bon dos !

Mais ça n’empêche qu’il fallait bien râler (surtout sans savoir). Tout  le monde donc de s’offusquer de la disparition de l’accent circonflexe, qui ne va  en réalité  pas disparaître du tout  ;
et tout le monde de râler sur la simplification d’écriture de certains mots, comme ognon et nénufar, alors que ce sont des anomalies qui sont corrigées par rapport à l’étymologie d’origine :

  • ognon : l’origine latine est « unio »,
  • nénufar : l’étymologie  latine médiévale est nenufar et l’origine primitive arabe  « ninufar ».

Bref si on lit bien  le document original de la réforme par l’Académie Française, elle est plutôt bien réfléchie :  les anomalies non étymologiques sont corrigées ; les racines latines et grecques sont respectées ; les simplifications sont logiques ; les pratiques de longue date sont entérinées ; et l’accent circonflexe est loin de disparaître puisqu’il est maintenu là où il fait sens sur  a, e, et o, et dans la conjugaison là où il marque une terminaison.

Et n’en déplaise aux râleurs qui n’ont pas lu la réforme, non on n’écrira pas wazo pour oiseau, ni pwaro pour poirot !!!

Sérieusement cette réforme justifie-t-elle qu’on en fasse tout ce plat et qu’on en dise autant de conneries ?! On a quand même d’autres chats plus importants à fouetter (constitution, code du travail…)  !!