Tout va bien, sèche tes larmes !

Parfois j’ai des chutes de moral et j’ai envie de pleurer tellement je suis seule.

Quand ces coups de cafard arrivent, comme aujourd’hui après le vide qui a entouré mon anniversaire,  et bien je pense à ceux qui n’ont vraiment plus rien, qui dorment dans la rue. Je pense au sort des Yézidis et aux femmes mises en esclavage. Je pense à la détresse de tous ceux qui ont du fuir la guerre et qui doivent en plus affronter les haineux confortablement installés dans leur canapé…
Bref je pense à tout ça, et je me ressaisis.

C’est tellement affreux toutce que ces gens vivent, j’ai presque honte de mes coups de blues. En comparaison tout va bien pour moi. J’ai juste un énorme manque affectif.

Oui sèche tes larmes fillette et invente toi des aventures, tout va bien! 

60 ans, changement de dizaine, ça c’est fait !

Ça y est aujourd’hui je change de dizaine, j’ai 60 ans ! Je ne suis plus une quinqua mais une sexa ! haha !

Pfiou ça fait tout drôle, je voyais ça tellement loin. Et bien non, nous y voilà !

Je n’ai pas vu passer ces dix dernières années, voir même les 15 depuis que je suis à Montpellier…

Alors ça fait quoi d’avoir 60 ans ? ben rien.
Ah si ! Curieusement je me sens plus jeune et surtout plus sereine que lors de mes 50 ans, même si mon corps part en vrac de plus en plus, le con !

Il y a 10 ans j’avais peur de l’avenir, mais grave ! Crises d’angoisse, dépression, la totale. D’ailleurs mon blog en sait quelque chose le pauvre vieux !
Faut dire qu’à 50, voir 45 et même 43,  prise pour une senior par les employeurs comme si j’avais été lobotomisée du cerveau à ma date d’anniversaire, je l’ai très très mal vécu quand ça m’est tombé dessus… Ben oui pas encore habituée à la discrimination par l’âge !

Aujourd’hui je suis blindée, advienne que pourra, m’en fiche  ! Et même si je suis toujours en situation précaire malgré tout ce que j’ai pu entreprendre, je ne le vis pas trop mal, en tous les cas beaucoup mieux qu’il y a 10 ans c’est certain.

De toute façon maintenant que je suis une senior pour de vrai dans la vie active, je ne m’attends plus à des miracles. Je prends ce que la vie m’offre, on veut de moi tant mieux, on ne veut pas de moi, qu’importe. Et c’est pareil dans ma vie privée. On est content de me voir tant mieux, pour le reste c’est pas grave, je sais très bien me débrouiller seule.

A part ça, je sors peu de chez moi, j’y suis bien.
Un peu de bénévolat pour être utile aux plus démunis que moi ; un peu de recherches d’emploi parce qu’il faut bien que je trouve du taff pour meubler les 7 années à venir avant la retraite ; un petit voyage de temps en temps pour m’aérer le cerveau ; des opérations aussi, et oui la santé ne suit pas toujours… Et les mois passent.

Au fait vous avez remarqué, contrairement à certaines femmes, voir même certains hommes, je ne cache pas mon âge moi. Je m’en fiche comme de l’an 40 de l’âge que j’ai. Je n’ai aucun problème avec le vieillissement, pas de déni du temps qui passe, pas de honte mal placée ou de crainte du regards des autres… Je m’en fiche !
De toute façon les années passent pour tout le monde et ça n’a rien de péjoratif, au contraire ! On est plus expérimenté et on a moins de choses à prouver. Ouais parfaitement !

Donc aujourd’hui j’ai 60 ans, j’assume et je suis pleine de vie !!

Carottes violettes à la crème soja au cookéo

Cette semaine on m’a donné 1 kg de carottes violettes (merci). Des carottes violettes ! Je n’en avais encore jamais vu et encore moins mangé.

Du coup j’ai fait un petit essai de recette.

Les ingrédients
  • 1 kg de carottes violettes
  • 1 oignon
  • 10 cl soja cuisine bio
  • épices : coriandre en poudre, gingembre en poudre et piment d’Espelette (au jugé)
  • un peu de coriandre fraîche ou persil
Préparation
  • 2016-10-20-13-37-56Mettre dans le cookeo en mode « dorer » un peu d’huile, moi c’est de l’huile d’olive mais vous faites ce que vous voulez.
  • Faire revenir un oignon, d’ailleurs j’aurais pu en mettre deux…
  • Rajouter les carottes coupées en tronçon.
  • Laisser dorer 5 mn.
  • Rajouter les épices, puis un peu d’eau.
  • Passer le Cookéo en mode « cuisson rapide » 10 minutes.
  • Rajouter le  soja liquide.

Un peu de coriandre fraîche pour la couleur. Et voilà !

carottes violettes

Ben c’est très bon, moins sucrées et plus terroir que les oranges. Manquait juste un peu de sel, j’ai besoin de sel en ce moment.  Quoi que avec les épices…

 

10 ans plus tard, 39 et 36, file la vie…

Il y a dix ans je souhaitais un bon anniversaire à mes enfants sur ce blog, 29 ans et 26 ans. 10 ans déjà !

Et je suis encore là à leur souhaiter de nouveau un bon anniversaire et beaucoup de bonheur avec pleins de  dedans.

Mazette 39 ans et 36 ans !! ça frôle la quarantaine ce petite monde. Je n’en reviens pas.  Parfois ça m’espante tellement que je compte même sur mes doigts pour être sûre de ne pas me tromper.  Oui oui ils ont bien 39 et 36 !

Et dire que je vais changer de dizaine la semaine prochaine ! Et oui !

Pfiou que la vie file, file…

Vigilance rouge, et de regarder tomber la pluie

Il pleut sans discontinuer depuis hier au soir par vagues plus ou moins fortes, et de vigilance orange nous sommes passés à vigilance rouge.

Je ne sortirai pas avant que cet épisode pluvieux ne se termine, sauf cas d’urgence bien entendu comme il y a 2 ans par exemple. En pleine vigilance rouge ma nièce a du se faire opérer d’urgence de l’appendicite. Je vous passe les détails de la galère que ça a été pendant 2 jours. J’avoue avoir eu les chocottes dans ma petite auto face à la montée des eaux et aux torrents de boue. Heureusement cette tranche de vie s’est bien terminée pour tout le monde.

Cette fois-ci du haut de mon 3ème et dernier étage je suis en sécurité. Ma voiture l’est aussi, il n’y a pas de pente sur le parking et l’eau ne monte pas plus haut que les chevilles lors des grosses intempéries. Elle ne risque donc pas d’être emportée.
Et puis j’ai de quoi manger jusqu’à la semaine prochaine et pas de rendez-vous de prévu, donc maison/canap, et de temps en temps je regarde tomber la pluie sur mon balcon !

En tous les cas les plantes survivantes de cet été torride en profite un max !

Moment de solitude à l’afterwork des anciens

Hier soir j’ai eu un grand moment de solitude.
Je suis allée à un  afterwork du groupe des anciens des mines du LR  comme je le fais souvent quand il y en a pour entretenir le lien avec le réseau.
Oui parce que je suis une ancienne des mines d’Alès même si ça paraît surprenant…

Les uns se bisent pour ceux qui se connaissent déjà, les autres se présentent. Tout le monde se raconte sa vie professionnelle, et évidemment quand on me demande où j’en suis, je réponds ce qu’il en est. Je suis de nouveau en recherche active mais bien sûr positive et motivée, vue que je décroche des entretiens, ma foi, intéressants.

Et il y en a un qui ne me connaissait pas,  après avoir raconté fièrement son long cursus réussi de chef d’entreprise, qui n’a pas manqué de me balancer du haut de son mépris :

« Mais alors vous, qu’est-ce que vous faites-là ? » Genre je ne suis pas à ma place dans cette réunion d’anciens.
« Mais je suis une ancienne ! » lui ai-je répondu surprise du ton.

Et oui, il m’avait prise pour une chômeuse sans gêne qui squattait une soirée de Papès. Et dans ce milieu là, on réussit obligatoirement, pas de chômage quand on vient de l’école des mines ou alors on est un bon à rien !

Moment de solitude !

Je me suis éloignée vite fait de ce fier à bras, et me suis rapprochée  de ceux qui trouvaient quelques intérêts à discuter avec moi.

Mais quand même,  j’en ai eu sec ! Je ne suis pas sûre de retourner dans ce genre de soirée de retrouvailles. Trop grand écart entre la réalité de ma vie et la leur.

Ah et puis « Ce n’est pas en le montrant du doigt qu’on peut aider quelqu’un c’est en lui tendant la main… » (lu sur FB).

La plage c’est cool aussi en octobre

Je me suis encore baignée aujourd’hui, si si. Et oui, la plage c’est cool aussi en octobre.  Il fait beau, l’air est encore doux, l’eau tourne autour des 20,21°. Alors pourquoi ne pas en profiter quand on n’est pas loin, surtout que la météo ne va pas tarder à se dégrader…

L’occasion aussi de revoir avec plaisir deux amies dont une habite en front de mer.

Mieux que des mots, des photos de la plage à Carnon est.

La plage c'est cool vue de chez Charlotte

La plage c'est cool à Carnon est La plage c'est cool quand L'eau est claire et bonne

La mer était vraiment agréable, j’y suis restée un bon moment.