Le regard qui tue

Caroline a encore eu droit au regard qui tue de sa mère aujourd’hui.
Elle était juste passée boire le café chez elle pour prendre des nouvelles. L’aide ménagère était là, elles en ont profité pour papoter toutes les deux.

La mère de Caroline n’a bien sûr pas apprécié cette visite et s’est mise à faire la tête. Cette tête que Caroline connait bien avec ce regard noir plein d’animosité.

Très égocentrique elle n’a jamais aimé que quelqu’un d’autre qu’elle monopolise l’attention. Tout doit être centré sur elle.
Alors quand elle a réalisé que SON aide ménagère s’entendait bien avec Caroline, et qu’elles avaient des choses à se raconter, elle ne l’a pas supporté.
Sa jalousie s’est mise en branle, son regard s’est noirci et elle est devenue cassante.

Bien sûr son changement d’attitude n’est pas passé inaperçu aux deux jeunes femmes.

Qu’importe, Caroline a l’habitude, sa mère ne l’a jamais regardée comme sa fille mais comme une rivale.
Même quand elle était enfant, le peu de fois où elles se voyaient, elle n’a eu droit qu’à des regards durs et hautains, et jamais un sourire…

En plus, plus elle vieillit plus elle devient tatie Danielle.

Mais Caroline est blindée,  malgré ce regard qui tue et ce manque de lien affectif, elle sera quand même là avec son aîné pour l’accompagner jusqu’au bout de son chemin.

Analysée avant entretien par Vadequa

Hier, j’ai eu un entretien avec une entreprise  pour un poste de rédactrice technique. C’est pas vraiment ce que je recherche mais bon. Ceci dit ça c’est plutôt bien passé, même si ça ne veut rien dire. C’est pas le premier, c’est pas le dernier, wait and see.

Au préalable j’ai eu droit au test d’évaluation Vadequa. C’est un logiciel qui, par un jeu de questions réponses, estime le potentiel d’adaptation d’un candidat dans une entreprise en évaluant l’adéquation entre son savoir-être, ses valeurs et la culture de l’entreprise.

Je l’ai fait tranquillou sur mon canap’, et je me retrouve assez dans ce qui est ressorti.

Relation au travail
Vous vous montrez réfléchi(e) dans votre manière de travailler : vous pesez le pour et le contre avant d’agir. Vos décisions sont donc mûrement pensées. Vous êtes un(e) travailleur(se) que l’on peut qualifier de méthodique et méticuleux(se). On vous confie un travail sans appréhension.
Vous préférez vous concentrer sur ce que vous maîtrisez. Vous privilégiez le concret et l’expérience a une grande valeur pour vous.
Relation aux autres
Vous êtes un individu accommodant et attentionné. Parfois timide, vous avez tendance à restreindre votre réseau social à seulement quelques amis, ce qui vous permet d’être réellement disponible pour eux. Votre vision optimiste de l’Homme peut parfois vous conduire à une certaine naïveté. Vous êtes
prêt(e) à faire passer les besoins des autres avant vos propres intérêts si cela permet d’éviter ou de régler un conflit.
Vous valorisez l’harmonie sociale et il est essentiel pour vous que tout le monde s’accorde. Dans une situation difficile, vous privilégiez le compromis au conflit. On dit de vous que vous êtes agréable et coopératif(v e).
Relation à la hiérarchie
Assez traditionaliste, vous préférez suivre les consignes plutôt qu’improviser. Naturellement responsable, vous faites le travail demandé. Vous êtes un(e) salarié(e) agréable, simple et terre-à-terre. On apprécie de vous confier des missions.
Vous êtes un individu consciencieux et persévérant. Vous avez tendance à être sur la réserve, ce qui fait de vous un(e) candidat(e) réfléchi(e), capable de faire preuve de beaucoup de sérieux. Vous serez plus performant(e) individuellement qu’en collectif de par votre timidité. Vous savez respecter l’autorité et
suivre les décisions.
Gestion des émotions
Vous vous satisfaites de ce que vous avez. Pour vous, la sécurité et la stabilité sont plus importantes que les évolutions ou la course au sommet. Votre modestie et votre sens des responsabilités vous amènent à vous contenter d’un travail respectable. De nature calme et sereine, vous vous montrez, le plus souvent imperturbable.
Leadership
Vous êtes quelqu’un de coopératif, ce qui constitue une qualité appréciable pour exercer un rôle de leader. Cependant, l’exercice du leadership nécessitera que v ous fassiez l’effort, dans certaines situations de vous imposer plus que vous ne le désirez.
Vous êtes un(e) candidat(e) intègre et honnête et vous représentez un exemple à suivre. Votre persévérance mène votre équipe à la réussite. Néanmoins, dans l’innovation ou dans la conduite du changement, vous devrez travailler votre difficulté à prendre des risques.

A part ça, en terme de culture d’entreprise, je ne suis absolument pas créatrice, ni développeur, on s’en serait douté, mais plutôt superviseur.

Je dispose d’un haut potentiel d’adaptabilité. C’est sûr avec le cursus que j’ai, c’est la moindre des choses.

Mes valeurs sont la politesse, la discipline, l’honneur…. ma foi oui on peut le dire !

Et pour finir je suis altruiste, et j’ai un caractère conciliant, ça c’est sûr !  j’ai confiance aux autres, et en moi, ça c’est moins sûr…  et je suis ordonnée, je confirme.

Suite à cette  analyse, j’ai été convoquée pour un entretien au terme duquel j’ai aussi du faire un compte-rendu manuscrit.

Bon, y a plus qu’à attendre.

Rencontre avec les pêcheurs à pieds

Quand la marée est basse à Jullouville, c’est le moment de sortir épuisettes, sauts et râteaux pour passer un bon moment sur les bancs de sable à la pêche aux crevettes grises et aux coques.

2016-07-23 16.43.11

2016-07-23 16.48.53

Cette fois, je suis allée jusqu’au bout de l’étendue sableuse pour voir ces pêcheurs en herbe et ma foi papoter avec quelques uns d’entre eux.

2016-07-23 16.54.12

2016-07-23 16.52.18

La prochaine fois j’amène une épuisette c’est sûr !

2016-07-23 16.49.28

Instant Christian Dior

Hier je suis allée me balader à la  villa Les Rhumbs à Granville , là où a grandi Christian Dior de 1906 à 1935.

2016-07-22 17.49.07

Cette très belle maison de famille au centre d’un jardin magnifique dominant la mer est aujourd’hui un musée. On peut y admirer en ce moment une collection privée de ses plus belles créations portées par des personnalités emblématiques.

Et comme le jardin est public, j’ai donc pris le temps de m’y balader, d’y prendre le thé, et de descendre par l’escalier jusqu’à la mer.

2016-07-22 16.44.20

DSC03804

2016-07-22 17.13.52

2016-07-22 17.53.25

DSC03813

Instant de bonheur dans un lieu magique…

Balade au bec d’andaine

Comme de bien entendu je ne pouvais pas suivre mes potes dans la traversée à pieds de la baie du Mont Saint Michel, 13 km c’est trop pour moi. Je me suis donc contentée d’une petite balade en solitaire au point de départ du bec d’andaine.

Après tout, mes petites balades en tête à tête avec moi-même ne me dérangent pas, bien au contraire. Je peux me ressourcer tranquillou tout en marchant à mon rythme selon mes capacités sans être le boulet de personne.

DSC03749

Et même de loin je l’ai quand même vu le Mont-Saint-Michel, le pied quoi !

DSC03760-01

Halte à Vichy

Sur le chemin de la Normandie je ne pouvais manquer de faire une petite halte à Vichy chez ma blogamie Jath.

Décidément j’aime beaucoup cette ville d’architecture complètement éclectique où se mélangent en harmonie villas napoléoniennes, résidences bourgeoises d’inspiration coloniale, bâtisses art déco, hôtels particuliers et thermes au style oriental.

2016-07-17 17.13.41

2016-07-17 17.29.57

 

Vichy

Balade à pieds dans la ville les yeux en l’air, apéro sur une terrasse dans le parc des sources en écoutant un concert puis dîner à la fraîche dehors, encore une fois un excellent moment en bonne compagnie.

2016-07-17 17.40.13

Ennemi à bord

Pas besoin d’être deux à se détester, il suffit qu’il y en ait qu’un. Nous avons un ennemi terrible à bord et c’est la guerre.

Les consignes de Daech sont claires, chaque candidat djihadiste éparpillé dans le monde doit attaquer des cibles  seul, tel des soldats solitaires, objectif tuer les infidèles que nous sommes, policiers, civils, hommes, femmes enfants de quelque manière que ce soit ; camion , explosif, arme blanche, cailloux tout est bon pour tuer…

Menacés à cause de notre mode de vie, de nos coutumes, de nos valeurs, de notre liberté d’expression, de notre laïcité ; Menacés parce que nous aimons les concerts,  les sorties, les bars, la fête, la plage, faire du tourisme ; Menacés parce que nous vivons librement…
Nous sommes en danger chaque fois que nous sortons, nous sommes tous visés.

Il est évident que depuis le temps que ces attaques terroristes durent, nous devons prendre sérieusement  conscience que nous sommes dans un état de guerre,  que nous devons nous adapter à cette réalité qui ne va pas finir, et arrêter de subir  ces horreurs tels des bisounours.

Il n’empêche que, effarée,  je me sens impuissante, et j’avoue éviter les grands événements, les fêtes qui brassent du monde, les lieux trop peuplés, et les centres commerciaux.

Aujourd’hui c’est le tour de Nice, touchée en pleine fête du 14 juillet, date symbole de liberté. Je suis très choquée. J’ai du mal à retenir mes larmes.

Ça pourrait arriver à Montpellier, Marseille, où dans n’importe quelle autre ville de France, et ce n’est pas fini…
Nous ne sommes en sécurité nulle part.

Pensées aux victimes et à leurs familles.

NB:
L’état islamique a revendiqué l’attentat de Nice via son agence Aamaq le 16 juillet

Ma réponse à une offre pôle emploi de développeur informatique

Pour une fois que Pôle emploi m’envoie une offre, le 14 juillet quand même, à laquelle bien sûr je suis obligée de répondre sous peine de radiation,

*En ne donnant pas suite à ce courrier, vous vous exposez à être radiée de la liste des demandeurs d’emploi (article L. 5412-1 du Code du Travail).

et bien ça ne colle pas, mais alors pas du tout à mes compétences.

Détail de l’offre :

Développeur / Développeuse informatique
Notre centre de formation recrute un ou une formateur en développement de logiciels/ développement informatique.
Vous maitrisez JAVA J2E ou C. ,dot.net;
Autres compétences attendues html (html 5), SQL, mySQL, PHP.
Les connaissances de l’environnement de travail windows, linux et mac sont un plus, tout comme le développement pour androïd et/ou objective-C sous IOS xcode constituent un atout.

J’ai donc quand même répondu, et voilà ma réponse :

Bonjour

Je reçois ce jour une offre de développeur informatique que vous avez sélectionnée pour moi.

Je vous remercie de l’intérêt que vous me portez mais je n’ai malheureusement aucune compétence correspondant à cette offre.

En effet je ne suis pas développeuse informatique mais rédactrice multimédia ou webmasteur éditorial.

Je n’ai aucune compétence en Java, J2C ou C, dot.net ; pas plus en environnemement linux et mac, linux étant quelque chose de très flou pour moi ; et encore moins en développement pour androïd et/ou objective C sous IOS xcode.

Ma connaissance en langages se limite au HTML, XML, XHTML, CSS2, notions de php, et base de données SQL, nécessaires aux webmasters pour maintenir un site sans avoir à le développer, faire de l’intégration de contenus ou de la mise en conformité à l’accessibilité numérique.

La dernière fois que j’ai fait du développement informatique c’était en 84/91. J’étais analyste programmeur et je développais en BAL multicritères sous Prolog, un langage qui n’existe plus aujourd’hui.

Mes compétences se situent plus en amont, lors de projet de création ou de refonte de site ; ou en aval, lors de l’animation de site.

Je réponds néanmoins à cette offre intéressante au demeurant et vous fais parvenir mon CV.

Restant à votre disposition pour plus d’information me concernant.

Bien cordialement

Et j’ai renvoyé mon CV de rédactrice multimédia qu’ils ont déjà en leur possession !