La définition de la marche nordique c’est quand même de bomber !

En septembre, sous les conseils de mon ostéopathe, j’ai commencé la marche nordique. Je me suis inscrite dans un club où a priori les gens avaient l’air sympa, une copine les avait rencontré et m’avait  donné les coordonnées. Et tous les samedis matins je vais donc  découvrir des coins de nature en marchant.

Malgré ma prothèse de genou, j’ai été très fière dès le début d’arriver à suivre les habitués, et surtout d’aller au bout des kilomètres de chaque sortie. Ceux qui ont suivi un peu sur ce blog savent que j’arrive de loin. Certes après j’en ai pour un ou deux jours de récupération parce que j’ai une fâcheuse tendance à faire des tendinites au genou, mais je suis. J’ai acheté les bâtons, les bonnes chaussures pour amortir les articulations, bien partie quoi !

Et puis ce matin, au lieu du rendez-vous, alors que je sortais de la voiture, et avant même que j’ai eu le temps de dire bonjour aux personnes présentes, il y en a un qui me balance : « La définition de la marche nordique c’est quand même de bomber, tu devrais plutôt recommencer à marcher en faisant de la randonnée sur des petites distances, ce serait mieux pour toi.  On en a parlé avec ma femme… « .

!!!!?????

Heu mon gars, c’est quoi ton problème, je te dérange en quoi, tu vas à ton rythme et moi au mien ! Bonjour l’accueil ! En plus je ne peux pas faire de la randonnée, il y a du dénivelé. Si je fais de la marche nordique,  c’est parce que c’est une activité qui m’a été conseillée en fonction de mes antécédents, pas la randonnée !!!

Non mais de quoi je me mêle !

Purée, l’art de dégouter les gens et de leur coller des complexes alors même qu’ils sont en pleine progression  ! Je le sentais que je n’étais pas la bienvenue dans ce groupe. Ils se connaissent depuis des années Ils font de la randonnée quasiment tous les jours et la marche nordique une fois par semaine pour bomber. Alors moi évidemment, je ne bombe pas, je ferme la marche, et ça les emmerde pour parler poliment ! Pourtant je ne traîne pas…

Alors ce matin, bien que je m’étais levée de bonne heure pour aller marcher, je suis repartie dégoutée sans avoir marché. A quoi bon rester dans ce groupe. J’en cherche donc un autre et puis en attendant j’irai faire ma marche nordique toute seule à la plage. Là au moins je ne dérange personne !

Hier c’était cinoche avec Canet

C’est relativement rare quand j’y vais, ça vaut donc le coup que je le signale. Hier je me suis fait ma petite sortie cinoche toute seule, peinarde, en semaine en plus !
Même pas on m’a offert la place, j’ai payé plein pot et boudiou que c’est devenu cher mais cher le ciné maintenant ! J’y suis quand même allée et me suis même fait la totale avec le sketch popcorns histoire de marquer le coup.

Je me suis installée au fond, et là me suis retrouvée cernée par deux couples. A droite ça allait, mais à gauche ça virait à l’indécence, et que je te roule des pelles bruyamment, et que je te tripote, et que la nana se vautre sur le mec sans discrétion… ils m’ont presque gâché mon film les bouillants du cul, surtout qu’il était prenant (le film) et les bruits à côté était vraiment dérangeants.

Bref le plantage du décor fait, alors c’était quoi ce film ?

Et bien suis allée voir en avant première « La prochaine fois je viserai le coeur » de Cédric Anger avec Guillaume Canet, et ils étaient là tous les deux en fin de séance.

Affiche_laProchaineFois

L’histoire est tirée d’un fait divers des années 78-79, l’affaire Alain Lamare, le gendarme tueur à la double personnalité. J’ai accroché dès le début, l’atmosphère pesante, angoissante, la personnalité à la limite de la schizophrénie du personnage principal, et ouch Canet dans ce rôle est franchement flippant, à fond dedans !

Bref j’aime bien ce genre de film, donc pas déçue.

Les igersMontpellier dans le Midi-Libre

Nous sommes une petite bande d’igers (instagramers ou utilisateurs d’Instagram) à Montpellier, et nous nous retrouvons régulièrement pour des balades photos ou des challenges proposés par nos 3 joyeux organisateurs, Maïa, Sigrid et JB.
Cette fois nous avions rendez-vous au Corum pour fêter les 4 ans d’Instagram. Et là oh surprise une journaliste et un photographe nous attendait. Mazette !

Du coup hop hop hop, un article, une photo, et nous voilà dans le Midi-Libre !

IgersMontpellier
Les IgersMontpellier en action !

Et maintenant j’en fais quoi de mon profil Ello ?

Ah là là, en ce moment je me désinscris d’un tas de réseaux sociaux parce qu’inutiles dans ma vie pro et pas le temps de perdre plus du temps dans ma vie privée,  et ben non il a quand même fallu que je m’inscrive sur Ello ! Comme si je n’avais pas assez pour m’occuper de twitter, facebook, google,  instagram et de quelques autres survivants à mon click ravageur de destruction de profil.

Ello ! Encore un réseau social de plus, mélange de Twitter et Tumblr, sans like. Peut-être une alternative à Facebook et Google parce que sans Pub et avec possibilité d’anonymat, mais bon au début on recommence à zéro quoi ! faut retourner à la pêche aux Friends pour que ça ait un minimum d’intérêt, sinon on parle tout seul, comme au début de Twitter.

J’ai pris mes habitudes avec mes potes sur Facebook et les autres RS en plus ! 7 ans ça compte. Et puis si tout le monde ne migre pas, c’est sans intérêt. A vrai dire, la multiplication des RS j’en ai un peu marre, surtout quand ça ne concerne que des minorités.

Donc je ne sais pas ce que je vais faire de ce profil Ello. Si potes/connaissances/famille ne suivent pas, et bien zou, un clic et au revoir. Enfin j’attends un peu quand même pour voir comment va tourner ce truc, surtout qu’il est encore en version béta.

Wait and See comme on dit !

Compte finalement inutile en ce qui me concerne, supprimé le 27/06/2016