A propos de burqa

Pour l’anecdote la première fois que j’ai vu une personne porter une burqa afghane (voile bleu intégral avec grille) en France, c’était en 1999 à Saint Denis 93.
Nous étions en été, il faisait très chaud et la personne était accompagnée d’autres femmes courtes vêtues. Je me suis dit que la personne voilée venait d’arriver, et que les autres allaient lui expliquer les us et coutumes de chez nous. Et bien avec le recul, c’est exactement l’inverse qui s’est produit !

Ceci dit alors que nous fêtions la fin d’une formation en 2000, un collègue algérien avait tiré les sonnettes d’alarme en nous signalant que des intégristes commençaient à arriver dans le 93 et que ça l’inquiétait sérieusement car ils montaient la tête aux jeunes.

J’ai alors fortement pensé à cette personne voilée.

Depuis, le temps a passé, et on ne peut que constater que progressivement, entre les hijab, jilbab, etc. qui fleurissent autour de nous, cette personne n’est plus la seule aujourd’hui à être voilée dans le coin et ailleurs.