Vu du Cameroun, la France doit se ressaisir !

Ces dernières années on ne peut pas dire qu’en France nous brillons par notre comportement. Je ne sais pas si un jour nous allons enfin nous décider à nous élever un peu au dessus de la moquette, mais on ne peut que constater que question mentalité nous volons très bas. Nous bafouons nos valeurs, nous nous asseyons sur la démocratie, nous régressons jusqu’au fin fond de la médiocrité intellectuelle, nous nous enfonçons dans la superficialité, tout ça en oubliant allègrement que d’autres pays nous observent. D’autres pays pour qui nous sommes une référence, pour qui les français sont censés être des gens réfléchis, éduqués, instruits, respectueux des valeurs, défenseurs des droits humains, respectueux de la dignité d’autrui, et j’en passe.
Et bien, selon eux, l’image que nous leur renvoyons est plutôt décevante.
A ce propos la manifestation contre le mariage gay, et pas que… n’est pas restée sans réaction, notamment au Cameroun, vers qui nous avons carrément renvoyé une image de république bananière d’un niveau pas très élevé. sic !

Voici une contribution d’Alice NKOM au débat sur le mariage homosexuel. Elle ne mâche pas ses mots pour nous rappeler à l’ordre !

Alice NKOM est avocat au barreau du Cameroun, combattante en faveur de l’égalité, du respect et la dignité humaine.

Voilà quelques extraits de son discours

La France c’est le pays de la laïcité. La France c’est le pays champion des droits de l’homme.

Alors lorsque je regarde la télévision et que je vois ce déploiement de personnes qui marchent rien que pour s’opposer aux droits des autres français, parce qu’ils sont différents, parce qu’ils ont une vie privée différente, cela me replonge dans l’ambiance que nous notons dans les pays que l’on qualifie de républiques bananières.
Et lorsque j’écoute les arguments qui sont soulevés par-ci par-là, ça me rappelle cette marche qui avait été organisée ici par un prélat de haut niveau lorsqu’il s’est agi de ratifier le protocole de Mobutu sur les droits des femmes !
Il n’y a plus aucune différence aujourd’hui entre la France qui vient de tomber de son piédestal de champion des droits de l’homme et le Cameroun !

Lorsque j’entends en France des gens d’un certain niveau dire qu’ils ont peur du mariage gay, de l’adoption, parce que demain on va leur parler de polygamie, mais ce sont des choses que j’entends dans les républiques bananières,  de gens qu’on dit sous développés, économiquement, mentalement, et sur toutes sortes de terrain !

Il faut que la France se ressaisisse !

C’est le seul domaine où elle tenait le haut du pavé, celui des droits de l’homme…
… Parce que pour le reste, lorsque j’ajoute à ça le spectacle des élections qui se sont passées il y a pas longtemps à l’UMP, parti oh combien fort, parti de De Gaulle, parti de Chirac, je me retrouve dans les élections telles qu’elles se déroulent dans les républiques bananières !

Là aussi, il faut que la France se ressaisisse ! Parce qu’en matière de démocratie elle ne pourra plus être une donneuse de leçon.

Elle est en train de plomber le combat des défenseurs des droits des minorités sexuelles, dont je fais partie…

L’adoption ! on leur reproche de vouloir adopter les enfants des autres. Mais on n’a jamais adopté que les enfants des autres ! L’adoption s’est essentiellement adopter les enfants qui ne sont pas les vôtres !
Pourquoi on refuserait à Paul plutôt qu’à Pierre ! dans un pays où on se targue de se battre pour les valeurs de la république qui sont liberté, égalité, fraternité !

La France n’a pas montré sur le terrain l’exemple, elle n’a pas montré qu’elle était un modèle. Et pour nous qui sommes originaires de son pré carré nous sommes peinés car elle vient de plomber notre combat.

Il est temps que la France se ressaisisse.

Sur le plan de la morale religieuse j’aurais attendu ça de l’Espagne.
L’Espagne est en avance, ainsi que d’ailleurs beaucoup d’autres pays européens. Ils viennent de rafler la couronne de la défense des droits de l’homme à la France !

Mais qu’est qui va donc rester à la France ? la Démocratie ? style les élections que j’ai vu à l’UMP ? comme ça se passe dans un pays comme le mien ? c’est ça qu’on copie ? sommes-nous devenus un modèle pour la France aujourd’hui ? un modèle de toutes les violations !

Et ça j’en appelle à la conscience des Français pour qu’ils sachent que s’ils veulent continuer à être un modèle parmi les grands. S’ils veulent continuer à tenir le flambeau des droits de l’homme, et bien il faut qu’ils se ressaisissent !
Il faut que les représentants parlementaires votent cette loi qui consacre effectivement en fait et en droit la valeur égalité pour tous.
Voilà ce que j’avais à dire à ce sujet.

Bref il semblerait que nous sommes devenus, vu du Cameroun, les mauvais élèves des droits humains…

Bloganniversaire : 8 ans de bloguerie ça compte non ?

Ouh là là, avec tous ces événements j’ai loupé la date ! Mais mon blog a officiellement 8 ans !

Mince alors ! Même si je ne suis encore qu’un bébé par rapport aux éléphants de la blogosphère qui bloguaient déjà au début des années  2000, voir même dans les années 90, 8 ans de bloguerie ça commence à faire pas mal !

Oui, il faut bien le dire, ces huit dernières années ont été particulièrement marquante dans ma vie. Et quand je parcours mon blog, je me rends compte à quel point il a été et est toujours mon compagnon de route.
Grâce à lui j’ai pu passer le cap de bien des situations difficiles. Et il y en a eu ces dernières années, plus qu’il n’en faut ! Heureusement j’ai su rebondir à chaque fois.
La seule chose qui n’a pas changé est que je suis toujours single, et oui ! Alors mon blog compense cette solitude parfois un peu lourde. Il est mon confident, mon exutoire. Mis en veille quelques temps, j’ai fini par le réactiver tant il m’aide à évacuer, à m’exprimer, à avancer.

Grâce à lui je me suis aussi beaucoup amusée. J’ai également fait de superbes rencontres virtuelles dont certaines perdurent et sont devenues réelles.

Ça vaut donc le coup de le fêter non ?

Alors bon anniversaire mon blog ! et ma foi longue vie !

Sac volé retrouvé

Ça y est, ça n’a pas trainé, mon sac a été retrouvé !
Suite au vol à la portière dont j’ai été victime la semaine dernière, j’ai reçu ce matin un courrier du CPAM de la Mosson à Montpellier m’informant qu’ils avaient trouvé un sac m’appartenant en leurs locaux.
Il ne me restait plus qu’à aller le récupérer chez eux !

Dans mon malheur j’ai de la chance ils sont situés entre chez moi et le boulot. j’y suis donc allée à l’heure du déjeuner n’espérant rien quant au contenu du sac.
En effet il ne restait plus grand chose à l’intérieur à part mon vieux porte monnaie vide et quelques cartes sans intérêt pour le(les) voleur(s).
Le comique est qu’à l’accueil de la sécu, la personne m’a demandée une pièce d’identité avant de me rendre mon bien. J’ai répondu, « ben oui dans mon sac ! »

Après inventaire donc, je confirme le vol de mon passeport biométrique récemment délivré et d’un carnet de chèques. Pas de bol, je l’avais mis dans mon sac pour payer mon médecin.
J’ai bien sûr fait opposition au moment du vol, mais c’est très embêtant car si les voleurs font des chèques en présentant mon passeport chez des commerçants pas trop regardant côté signature et faciès, bref vous voyez le truc ! Ma banque va bloquer, ça va leur revenir impayé. Mais ça va quand même me retomber sur le coin du nez à cause de mon passeport. Même s’il est aussi volé, ma responsabilité est engagée du genre je n’avais qu’à pas mettre les 2 ensembles dans mon sac. Bref je la sens pas trop la suite là…

A part ça d’autres bricoles moins importantes ont définitivement disparues genre mon stylo Monblanc qui avait trente ans (sic !) ; mes bouchons d’oreille Alvis (le genre de truc indispensable pour moi, suis hyperacousique) ; un rouge à lèvre (j’en avais 2 dans le sac, ils ont bien sûr pris le Guerlain) ; et les écouteurs de mon smartphone.

J’ai également retrouvé ma carte de sécu, mais comme j’avais aussi fait opposition et qu’une nouvelle carte est en cours, le gars à l’accueil l’a gardée pour la détruire. Et ma CNI périmée.

Et tralala suis quand même trop contente que mon Galaxy S3 et ma carte bleue étaient dans ma poche au  moment de l’agression, du coup ils ne les ont pas eu !

Au bout du compte, pour le moment, je ne m’en sors pas trop mal, j’ai juste mes papiers à refaire. Mais bon comme je suis assurée, ça ne me coûte rien que le côté chiant de la démarche.

Reste plus qu’à voir comment ça va se passer pour les chèques et le passeport s’ils sont utilisés.

Ce bon peuple de France !

Ce dernier dimanche va rester dans les mémoires de beaucoup, et comme d’autres j’ai été terriblement attristée par cette journée de manifestation contre le mariage gay.

Outre la récupération politique par la droite pour faire de l’anti Hollande,  j’ai été consternée par le fait que des gens puissent descendre dans la rue pour empêcher d’autres concitoyens d’obtenir les mêmes droits qu’eux. Ces mêmes gens, qui d’habitude ne bougent pas leur cul quand il s’agit de se battre pour défendre nos retraites, notre travail, ou nos acquis sociaux, n’ont pas hésité à manifester contre les droits des autres.

Libre à eux d’être contre, mais j’ai été sidérée par le décalage (le niveau) des arguments moyenâgeux d’aucuns par rapport à la réalité du monde qui nous entoure. Et surtout j’ai été choquée par la violence de certains slogans et  propos homophobes tenus (Voir les photos de Jacob Khrist – Photographe Reporter).

Loin du respect de la dignité humaine, ces gens se rendent-ils compte de la violence de leurs propos vis à vis des homosexuels ? Se rendent-ils compte à quel point ils sont insultants vis à vis d’eux ? De la part de ceux qui sont persuadés que l’homosexualité est une tare, j’en suis sure, ils voulaient faire mal !

Et dire que ces manifestants se déclarent être le bon peuple de France qu’il faut écouter !!! sic !

Quid alors de tous les autres qui pensent différemment, qui ne veulent surtout rien avoir à faire avec ces idées de répression et d’exclusion des non-hétérosexuels de tous âges ; quid de tous les autres qui sont pour le mariage pour tous, ou qui s’en fichent carrément ? sont-ils par opposition le mauvais peuple de France ? Ne sont-ils pas dignes d’être aussi écoutés !

D’ailleurs en quoi ça gêne que des couples du même sexe qui s’aiment souhaitent s’unir à la mairie ? On ne parle pas de religion là ! En quoi ça gêne qu’ils élèvent des enfants ? ce qui n’est d’ailleurs pas nouveau.
En quoi deux personnes du même sexe seraient-elles moins capables d’éduquer des enfants que des personnes de sexes opposés ou monoparentales homme ou femme ?
De quel droit d’autres personnes se permettent-elles de donner leur avis sur la capacité des homos à être parents. De quel droit peuvent-elles penser qu’ils seraient de moins bons parents ?

Quand je pense à tous mes amis gays et à ce qu’ils doivent supporter en ce moment,  franchement j’ai beaucoup de peine pour eux.

Bon sang les couples hétéros ne sont en rien des modèles parentaux. Il y a qu’à regarder autour de nous. Sont-ils donc aveugles ces manifestants d’un autre temps pour ne pas voir toutes ces familles de parents biologiques éclatées, et ces enfants ballotés ?

«Quand on voit la somme de malheurs, de névroses, de douleurs que peut engendrer la famille hétérosexuelle la plus traditionnelle, je me dis : au nom de quoi une famille homoparentale serait-elle pire ?»

Déclare Elisabeth Badinter dont le discours intelligent vaut le coup qu’on l’écoute en entier !

Quant à moi, électron monoparentale, pas spécialement pour le mariage, mais comprenant que d’autres préfèrent se marier, je suis une citoyenne du côté du mauvais peuple de France, parce que, non, je n’ai rien à voir avec ce bon peuple là qui a manifesté hier.
Et je suis pour l’amour, pour que les gens  qui s’aiment vivent leur amour librement. Je me fiche de leur sexe et de leur genre.
Et s’ils désirent se marier plutôt que se pacser, et bien ma foi qu’on leur laisse le choix de se marier. Qu’on les laisse fonder une famille, et apporter amour, éducation et soutien à leurs enfants ! voilà !

De toute façon, à l’instar des pays qui ont déjà franchi le pas, la loi sera votée, et tout le monde finira par s’habituer. Et cette manifestation restera dans les mémoires comme un souvenir affligeant.

ps : je ne parle pas là de PMA qui est bien sûr un autre sujet.

Me suis faite agresser dans ma bagnole !

Bon et bien je conseillerais à tout le monde de bien se barricader dans sa bagnole, je me suis faite agresser à un feu rouge à 18h en rentrant du boulot. J’en suis encore toute retournée.

Il a failli me casser le bras l’empaffé encagoulé !
Il a ouvert la portière, il a plongé entre les 2 sièges avant et il a pris mon sac.
J’ai eu une de ces trouilles. J’ai cramponné mon bien autant que j’ai pu en hurlant comme une tordue pour ameuter le quartier. De son côté il a tiré comme un forcené en me tordant le bras. J’ai fini par lacher avant de casser. Merde j’ai l’ostéoporose moi, je casse facile.

Bien sûr, devant, derrière, à côté, personne n’a réagi, et j’ai démarré toute tremblotante direction maison poulagat, où je dois d’ailleurs retourner à l’aube.
J’en tremble encore. J’en ai même la nausée. Je n’ai rien pu manger, et ce soir j’ai mal partout.

Reste plus qu’à refaire mes papiers d’identité et ma carte vitale. Heureusement smartphone et carte bleue étaient dans ma poche, et les papiers de la voiture ailleurs. Je m’en sors pas trop mal.

J’ai prévenu sur twitter, soyons très vigilants, et surtout ne mettons rien en apparence dans nos voitures, et mettons le moins de truc possible dans nos sacs, surtout pas d’objet de valeur (adieu mon Mont Blanc sic !). La racaille est à l’affût partout, et le vol à la portière est devenu très courant malheureusement.

En tous les cas demain je change de chemin.

Décidément entre la santé pas au top et ça, l’année commence bizarre…

Article sur scoopblog34 :
Montpellier : dévalisée à un feu rouge par un voleur cagoulé

Bonne année 2013 !

Bon et bien nous y voilà ! Une année de plus de plus qui s’est terminée.
Pas une année de la loose pour moi en tous les cas, puisque ça fait un an que je bosse au point que, la tête à fond dans le taff, je n’ai rien vu passer.
Et puis maintenant, après toutes ces années plus que difficiles, j’ai enfin de quoi me loger, me nourrir, me vêtir, me soigner. Et c’est pas rien !

Qu’espérer, que souhaiter pour cette nouvelle année donc ?
A vous tous qui passez par là, que vos voeux soient exaucés.
Et en ce qui me concerne, je ne vais pas être trop exigeante, juste que ça continue,  avec par ci par là des petites joies pour agrémenter le quotidien.

La solitude, tout ça, bof ! après tout je la vis pas si mal que ça.
Avec le temps je m’y suis faite.
Loin des histoires des uns et des autres, du superficiel, des reproches, et des critiques. Je vis dans la paix et la sérénité.
En ces temps plus que moroses d’un monde qui change, c’est très bien comme ça !

Je vous souhaite une bonne année 2013 !