Ma parole, ils m’ont prise pour Mary Poppins !

Un peu beaucoup surbookée au taff en ce moment ! Les p’tits gars m’ont chargée à bloc, surtout ces dernières semaines, pour partir tranquillou en vacances, négligeant bien sûr ce qui était humainement possible de réaliser… seule !

En partant de rien, ils veulent tout d’un coup, genre on claque des doigts, et oh magie ! voilà, c’est fait !

Mais bien sûûûr !

Vont être surpris en rentrant de constater que je ne suis pas Mary Poppins !

Et surtout quand  je vais les ramener à la réalité. Allo la lune, ici la terre :

L’urgent est fait, l’impossible est en cours, pour les miracles, prévoir un délai…

ah mais !

Nostalgie de 100 idées

Je ne sais pas pourquoi mais ce soir je me suis mise à penser au magazine 100 idées, vous savez ce magazine des années 70/80 qui nous expliquait comment faire tout nous même. Une lubie comme ça !
Je me suis donc amusée à faire une petite recherche sur Google, et je suis tombée sur ce blog :
Le blog des 100 idéalistes

Oh joie ! du coup, j’ai passé ma soirée à le parcourir en me remémorant mes réalisations d’antan, et mes rêves.
J’adorais ce magazine, le feuilleter, et imaginer tout ce que je pourrais réaliser, créer, customiser, restaurer. C’est d’ailleurs le seul magazine de bonnes femmes que j’ai acheté jusqu’à le collectionner. Il était gai, coloré, plein d’idées originales et de reportages intéressants. On y trouvait vraiment des idées sur tout, pour bricoler, tricoter, cuisiner, fabriquer des jouets avec rien, redonner vie à de vieux objets. Il portait bien son nom. En plus les photos étaient sympas, et les mannequins respiraient le naturel.

Bien que je craquais sur les recettes de gâteaux au chocolat et les menus de fête, mon truc à moi c’était surtout le tricot.

Couverture 100 idées

Et quand j’étais ado, dans les années 70, je me suis tricotée une multitude de pulls, T-shirts, débardeurs, gilets, en coton ou en laine, et de toutes les couleurs.
J’en avais deux que j’aimais particulièrement, un col roulé parme, et un jacquard dans les tons de gris violet bordeaux. Le premier a disparu de la circulation je ne sais quand, ni où, et j’ai prêté le second à ma sœur qui ne me l’a malheureusement jamais rendu. Elle avait tendance à confondre prêter et donner, la coquine. J’ai même tricoté pour des copains qui ont été ravi de porter mes œuvres.

Ensuite, quand je suis devenue maman, fin des années 70 début 80, j’ai tricoté tous les pulls de mes enfants, en commençant par la layette.
Il y avait aussi ces jupes et ces robes fleuries que je rêvais de porter, tellement elles étaient fraiches, élégantes, et féminines. J’ai du m’en coudre une ou deux. Et oui je sais aussi coudre !
J’ai même trouvé de quoi réaliser des déguisements pour mes enfants quand ils étaient en primaire. Déguisements que j’ai gardé et donné à ma fille l’année dernière pour mes petites filles. 🙂

Dommage que ma collection de 100 idées des années 70 ait été jetée sans qu’on me demande mon avis. Je n’avais pas vraiment de chez moi à cette époque, et pas d’endroit où préserver mes affaires. Du coup, je l’ai longtemps regrettée, car il y avait des tas d’idées dedans que j’aurais bien aimé réaliser, non pas sur l’instant mais plus tard quand l’occasion se serait présentée. Et malheureusement par la suite, je n’ai pas retrouvé ces premiers numéros.

Et puis en 89 il n’y a plus eu de 100 idées, et je n’ai plus été très motivée pour tricoter, ou même coudre.

J’ai quand même gardé quelques réalisations, 2 pulls, un bonnet que je porte encore, et le gilet Lucky Luke de mon fils quand il était petit.

Pulls style irlandais

Alors de tomber sur ce blog est un vrai plaisir. Et qui sait ? peut-être vais-je reprendre les aiguilles pour apporter un peu de gaité et d’originalité à ma garde robe. Je trouve le look vintage des modèles des 100 idées bien plus sympa que ce que l’on trouve aujourd’hui dans le commerce.