Un jour de canicule comme un autre

Le chat a passé sa journée  vautré dans un état comateux sur le bureau limite faut le pincer pour savoir s’il respire encore.

L’aspirateur est consciencieusement resté rangé à sa place, et tant pis pour les poils de la bête qui volent.

La vaisselle du jour déborde encore dans  l’évier, mais qui le verra ?

Le sac de plage n’est pas allé plus loin que la table, et la serviette pendouille encore sur le séchoir.

Les plantes  montrent leur triste agonie de fin d’été sur le balcon.

Le store à moitié baissé donne à peine l’illusion d’un semblant de fraicheur. Il fait un petit 33° dans l’appart. L’air ne circule pas. L’atmosphère est pesante. Toute vie tourne au ralenti à l’extérieur…

Et moi, un coca light bien frais dans le verre le plus grand de la maison à portée de main et une bouteille d’eau pas loin non plus,  vautrée à demi nue sur le canap,  dégoulinante au moindre geste, frôlant la syncope, je surfe négligemment sur le vouaibe évitant le plus possible de ranimer mon cerveau ramolli…

pffff calor ! la grosse excuse pour faire ma totale feignasse !

5 réflexions sur « Un jour de canicule comme un autre »

  1. Les pauvres matous, ils ne sont pas à la noce lors des fortes chaleurs. Toutefois ils savent instinctivement ce qu’il faut faire et surtout ne pas faire en pareil cas.

Laisser un commentaire