j’ai gagné la gamme Honey Bronze !

J’adooore les concours sur le Net, c’est toujours l’occasion de découvrir des produits qu’on n’achèterait pas forcément, et en plus d’avoir la chance de les gagner. Quand on a zéro budget pour se gâter, faut surtout pas s’en priver. 😉

Le dernier auquel j’ai participé est celui proposé par la dynamique Sophie Kune sur son site Jesuisunique.fr (merci Cath 😉 ). Il s’agissait de gagner la nouvelle gamme de make-up bronzant Honey Bronze de The Body Shop, dont c’est le lancement.

Cette gamme se compose de 5 produits : Huile Sèche Effet Lumière, Poudre Eclat, Gel Teinte Bronzant pour le Visage, Nectar pour les lèvres et Poudre Bronzante, de quoi avoir une jolie peau halée tout l’été.

Le miel est l »ingrédient principal de cette ligne. Et comme The Body Shop répond aux principes du commerce équitable, et se préoccupe de la disparition des abeilles, le miel et la cire d’abeille proviennent exclusivement d’apiculteurs traditionnels.

Voilà donc des trucs de filles que je n’achète pas naturellement faute de budget, mais sur lesquels je jette un œil de temps en temps en rêvant… Et oui il n’y a pas que les technologies dans ma vie !  je suis une femme avant tout, et même si je ne suis pas très maquillage, j’aime bien prendre soin de moi.  Aussi je ne boude pas les produits qui hydratent et lissent le corps. Et quand il y a des concours qui donne la chance de gagner ce genre de produits je saute dessus ! 😉

La participation était très simple, il suffisait de  raconter sur la page du concours trois gestes verts que l’on exécute quotidiennement.

Facile, voilà ce que j’ai raconté :

Bon alors moi bien qu’un chouille “geek”, j’essaie de rester bien verte. Je vous passe le train train quotidien genre faire attention à l’eau, le tri sélectif, la marche à pied et tout le toutim, c’est devenu la routine. Par contre je rajoute à tout ça :

1) prendre soin tous les jours de mes engins high tech (smartphone, ordi,… ) pour qu’il dure le plus longtemps possible sans surchauffe (poussière, ventilation, aération). ça c’est pour mes émissions de CO2.
2) les arrêter quand je n’en ai pas l’utilité. Par exemple, le smartphone, pas besoin qu’il soit 24h/24 connecté. non seulement ça me fait des vacances, mais en plus ça réduit mes émissions de CO2.
3) Pour finir j’ai besoin de verdure toute l’année sur mon balcon. Et mes petites plantes je les soigne avec zéro traitement chimique. Quand elles ont un problème de bébêtes qui leur courent dessus, pscchit pschiiit un petit coup de savon liquide noir dilué dans de l’eau, et voilà ! D’ailleurs c’est ce que je vais faire de ce pas, car j’ai une attaque de pucerons sur mon laurier

Ensuite j’ai quand même signalé que mon livre “de chevet” qui se trouve dans ma cuisine, ma bible des recettes écologiques et économiques pour l’entretien de la maison, c’est “Le grand ménage”. L’auteur, Raffa, est une écologiste convaincue. Grâce à livret, je n’ai aucun produit chimique dans mes placards et en plus je fais des économies…  Par la même occasion, j’ai rappelé le billet que j’avais écrit en 2008 à ce sujet : Le grand ménage

Et la semaine dernière tadaaaa.. les résultats  !  Sophie Kune a publié la liste des gagnantes sur le site et sur la page facebook de jesuisunique.fr, et youpiiiiii mon nom était dans la liste des gagnantes !

Maintenant je suis impatiente de recevoir mon colis, oui oui oui !

shorts, minis… et sinon y a quoi comme fringues ?

Jeudi dernier je suis sortie de la tiédeur de mon antre pour déjeuner avec une copine en centre ville. J’en ai donc profité pour flâner un peu en regardant les boutiques avant de rentrer.

Et bien vous savez quoi ! j’aurais eu 2-3 sous à dépenser dans des fringues, et bien je ne les aurais pas dépensé ! Dans les boutiques, que des shorts, des minis jupes, des minis robes, de quoi se déguiser en ados, ou encore en bimbo olé olé, et rien d’autre !

Pour toutes celles qui ont passé l’âge estudiantin, les femmes quoi ! et qui n’ont pas envie d’avoir un look d’étudiante attardée ou d’aguicheuse, ben rien ! Rien qui soit portable passé la trentaine à moins d’avoir un corps impeccable taillé à coup de chirurgie esthétique.
Ah si ! j’ai vu une boutique pour les femmes, rien qu’une, mais vraiment pour les plus âgées et très très ciblée mémère de luxe.

Pour l’entre deux, c’est à dire la majorité d’entre nous, ben y a pas. Soit tu t’habilles comme une gamine, soit tu t’habilles comme une poule, soit tu t’habilles comme une mémère ! Genre tu vas pas chercher du boulot avec une telle allure ! Reste à la rigueur les grandes surfaces où on peut encore trouver des fringues pas trop chères, et portables en toutes circonstances, bref le basic pour dépanner…

Je sens que mes vieux 501 ont encore une longue vie devant eux ! pas prête de porter des trucs aussi courts moi ! Tant pis pour mes rêves d’élégance et de féminité à la portée de toutes… Tant pis pour mes rêves de robes légères et aériennes, qui mettent les seins et la taille en valeur juste ce qu’il faut, et qui arrivent sous le genou…

Ah c’est sur les mecs peuvent être contents, il n’y a que ça dans les rues, des shorts, des shorts et encore des shorts !

et des mini jupes…

D’ailleurs chose curieuse, il n’y avait en grande majorité que des jeunettes en ville… Où sont passées leurs ainées ? Faut dire qu’il n’y a pas grand chose pour les attirer, peut-être que ceci explique celà… Du coup je me suis sentie un peu perdue et décalée au milieu de ce jeunisme ambiant.

Tout Montpellier dans mon smartphone !

ça c’est cool, j’ai eu l’honneur et l’avantage de gagner en avant première le téléchargement de l’application mobile de ToutMontpellier.fr !

Du coup je peux savoir tout ce qu’il se passe à Montpellier, n’importe où et n’importe quand, rien qu’en cliquant sur la tête de Montpellito, l’hippocampe mascotte.

Actualités, Agenda, Annuaire, Guide Touristiques et surtout les Bons Plans, j’ai tout en quelques secondes dans mon smartphone ! Voilà une appli bien pratique !

 

 

La soirée de lancement des applications Iphone, Ipad et Androïd de ToutMontpellier.fr aura lieu le 28 juin 2011 au Café Joseph à partir de 19h, alors vite un petit clic pour gagner votre place de VIP : inscription VIP

Et pourquoi pas cantonnière !?

En plein désarroi, voilà plusieurs jours que je reste prostrée chez moi à me taper des migraines à force de me demander ce que je pourrais bien faire de ma vie au jour d’aujourd’hui.
Mes CV n fois refaits selon les coachs du moment ne sont que de la littérature bien inutile face aux exigences du marché. Quoi que je présente, mon profil ne colle jamais aux postes auxquels je postule même quand je rentre pile poil dans les critères requis, et devenir auto-entrepreneur c’est pas mon truc. De toute façon je n’ai aucun projet de défini pour aller dans ce sens, et je cultive suffisamment la solitude « à l’insu de mon plein gré » dans ce monde d' »humains », pas la peine de m’y enfoncer encore plus.

Néanmoins il faut que je trouve une solution pour bosser. Aussi de me remettre en question, de me gratter le cerveau pour trouver ma niche, le truc totalement différent qui me ferait jeter mon cursus à la poubelle, et recommencer à zéro le temps qu’il me reste à bosser, c’est à dire une bonne dizaine d’années !

La mise à plat est simple, tout ce qui est commercial genre vendeur indépendant etc… on oublie. J’ai essayé plusieurs fois mais je n’ai vraiment pas la fibre. Au bout du compte ça me coute des ronds, et ça ne me rapporte rien.

Les services à la personne, ce qui fonctionne le plus dans cette région,  genre s’occuper des personnes âgées, garder des mômes, faire le ménage chez des gens, c’est vraiment pas mon truc non plus, pas plus que de travailler dans la restauration.

En réfléchissant bien, même si je reste des journées entières enfermées chez moi,  j’ai toujours préféré être dehors quel que soit le temps… Alors j’ai d’abord pensé à la transhumance. Perdue dans la montagne pendant l’été avec les bêtes, ça ne me dérangerait pas… Mais il me manque quand même l’expérience des animaux, et physiquement toute seule dans l’état où je suis c’est pas gagné… En plus c’est saisonnier ce job là.

Mais que faire donc ?

Ce sont les infos de ce soir qui m’ont fait tilter. Quand j’ai vu ce reportage sur ces femmes bac +5 en Italie qui n’ont d’autre choix que de devenir cantonnières de voirie, je me suis dis, ben voilà ! pourquoi pas moi ?

Ben oui ! pourquoi pas cantonnière ? j’ai toujours admiré les cantonniers, surtout celui de mon village, il savait tout faire…. Sans aller jusque là, ça m’est égal de devoir nettoyer les rues, du moment qu’on me fiche la paix ! J’ai encore dix ans à bosser, c’est mieux que de peigner la girafe en supportant ce monde de moralisateurs, du paraître, et du positive thinking permanent. En plus j’aurais plein d’histoires de rue à raconter sur mon blog en rentrant… un livre à écrire peut-être ensuite… avec des photos…

D’autant que Cantonnier, c’est aussi un jardinier d’espace vert, un agent paysagiste. Et si je reprends la définition du poste, finalement ça me convient parfaitement comme job :

Il participe aux travaux de création, d’aménagement et d’entretien des espaces verts, parcs, jardins, terrains de sport (football, rugby, golf, tennis…) à l’aide d’outils manuels ou motorisés et d’engins motorisés.

Sérieux je ne rigole pas quand j’écris ça ! Si je dois balancer mon cursus à la poubelle, si on ne veut vraiment plus de moi dans mes compétences, au jour d’aujourd’hui je ne vois que ça !

Désarroi

Il y a des jours comme aujourd’hui où je ne sais plus quoi faire de ma vie….

La collection de réponses négatives aux rares entretiens ; les « plaisanteries » désagréables des uns pour qui cherche désespérément un job en restant malgré tout actif dans les réseaux ; l’indifférence des autres ; les killers de chômeurs ; les fokon-yaka qui ne savent même pas les démarches déjà entreprises, et non je ne glande pas sur mes lauriers, et oui je fais des concessions depuis des années ; les conseilleurs qui ne sont pas les payeurs ; les profiteurs de situation ; la façade genre tout va bien dans le meilleur des mondes qu’il faut entretenir en permanence sous peine d’être traitée de négative ; le paraitre qui a pris le dessus sur l’être ; ces batailles permanentes qu’il faut mener sur un terrain hostile aux seniors ; et la solitude face à tout ça me plongent chaque jour un peu plus dans un profond désarroi.

Et je suis fatiguée, tellement fatiguée , que je ne sais plus quoi faire de moi !

Un peu de bienveillance, d’encouragements, de mots gentils et d’affection me feraient le plus grand bien pour me redonner espoir, et croire un petit chouilla en moi… Bref j’aimerais bien qu’on me caresse un peu dans le bon sens du poil de temps en temps, parce que là je sature !

Et le premier qui dit que je suis négative parce que je m’exprime en disant les choses telles qu’elles sont, je le baffe ! ça me saoule à la fin !

Maj

A ce propos, mon amie Cath me souffle dans mon oreillette facebookienne que je pourrais gagner plein de pognon en écrivant un livre du genre :

« Bridget Ménart » au pays des positive thinkers, des coachs d’entreprise, des gourous RH, des fringants politiques (mort aux assistés du RAS = voici mon programme pour 2012), des stages non rémunérés et du bénévolat.

Un peu de bienveillance bordel !

Depuis un bon bout de temps, voir plusieurs années, les relations conflictuelles systématiques et  l’hostilité ambiante qui peuvent exister entre certaines personnes proches ou pas, surtout quand elles n’ont aucune raison d’être, m’attristent et me fatiguent !

Ce qui est malheureux c’est que les gens qui ont été élevés les uns contre les autres dans la différence dès l’enfance, et pas les uns avec les autres dans l’union, ces gens là sont enclins à être très durs vis à vis de ceux contre qui ils ont été élevés. Ils ne voient que des ondes négatives, sous entendus, manipulations, plaintes, dans tout ce que l’autre raconte, alors qu’il n’y en rien de tout ça, et c’est usant !

Ils sont dans les a priori, et pas dans l’écoute, la compréhension, et la tolérance. Ils n’acceptent surtout pas que l’autre leur parle un peu de lui, de sa vie, de ce qui le touche, de ce qu’il aime, pensant immédiatement être mis en compétition. Dans ce cas ils  répondent par l’attaque, manifestant de l’animosité contre le malheureux qui tente une approche bienveillante en espérant  juste un soupçon d’empathie à son égard. Ce dernier se fait alors renvoyer illico dans ses 22 par une réflexion qui tue, éliminant ainsi toute possibilité d’échange.

Pourtant un peu d’écoute, un mot gentil ça ne coûte rien, et ça fait tellement de bien ! Ben non paf !  il semblerait qu’il est plus facile de culpabiliser celui qui a osé se manifester, que d’échanger simplement, voir même de lui apporter un zeste de sympathie quand c’est nécessaire… Il est sûr que face à des réactions comme celles-ci, il ne reste plus au bienveillant qu’à se mettre en mode protection en battant en retraite.

Ainsi beaucoup préfèrent vivre isolés que de devoir supporter des tensions permanentes non justifiées, et de ne  pouvoir discuter sereinement avec d’autres sans être systématiquement jugés, remballés, ignorés ou pris de haut.

Un peu de bienveillance bordel ! C’est quand même pas difficile. En plus « là où elle brille, on peut être presque assuré que la plupart des vices sont absents, vaincus ou chassés. » (Louis-Philippe de Ségur)

Ce serait tellement mieux de rester l’esprit zennnnnn, trannnnquilllllle, ouvert aux autres pour de simples échanges, et discuter librement des choses telles qu’elles sont, avec tolérance et curiosité, sans penser systématiquement compétition et conflit potentiel, …  zeeennnn ! L’époque est suffisamment difficile comme ça avec toutes ses bassesses et ses hypocrisies, pas la peine d’en rajouter !

Stylish blogger award

Tourne, tourne la patate chaude, et vlan ! c’est pour moi ! Merci jath pour ce  Stylish blogger award. Je le sentais bien venir d’un blog à l’autre celui-là. 😉

Bon alors c’est quoi cette histoire de Stylish blogger award, et bien c’est tout con, c’est la petite chaîne blogosphérique du moment dont il suffit de suivre les règles que voili que voilou :

Remercier la personne qui vous l’a décerné (+ lien)
Mettre le logo sur son blog
Dire 7 choses sur soi
Nommer 7 autres blogs (+ liens)

Donc rebelote merci Jathénais belle Geek, t’as vu le logo du truc comme il est beau !

Pour les 7 choses sur moi, vous l’aurez bien cherché :

  • Je suis une fille formidable, farpètement !
  • j’ai un chat c’est une gros paquet de tendresse ;
  • j’ai un fils extraordinaire ;
  • j’ai une fille merveilleuse ;
  • j’ai deux amours de petites filles ;
  • j’ai rien aux dents ;
  • et pour le dernier truc sur moi, en un an, j’ai perdu tous les kilos que j’avais pris ces dernières années. Alors surtout si vous les retrouvez, ne me les ramenez pas, mais filez les à Jath qui aimerait bien en avoir quelques uns de plus. 😉

Le plus dur maintenant c’est de trouver 7 blogopotes qui n’ont pas encore eu la patate chaude.  Dur dur, d’autant qu’ils ont un peu déserté la blogosphère ces dernières années mes blogopotes :

Jean-Mimi a mis les clés sous le blogasson ;

Fay est en cessation provisoire de passions ;

Cath a deserté ses planetargonautes ;

Ardalia n’a plus de mot ;

La mouette de Mich a arrêté de tousser pour s’envoler vers d’autres rivages ;

Mimi in vivo a mis fin à son cyberlaboratoire en 2008 ;

Miss Rainette nous fait le coup du silence radio depuis Noël 2010.

Et voilà, j’ai mes 7 nommés, mais dommage ils ne rebondiront plus sur la patate. A moins qu’un petit 8ème dont le blog survit encore tout là-bas sur l’île de Ré me fasse l’honneur de la prendre à pleine main. Allez Marcus pose ton chat, je te décerne le stylish blogger award !

M’étonne pas que je blogue moins moi devant toutes ces désertions. Faut dire que les blogs d’entreprises/entrepreneurs/marketers/buzzers ont un peu pris le dessus sur les blogs de vie… trop sérieux c’te blogosphère maintenant, tout se perd ma pôve dame !

Ca va marcher, vous êtes curieuse vous !

Curieuse, c’est ainsi que me qualifie ma conseillère Pôle emploi. Pour elle il n’y a pas de doute, ma démarche est la bonne, et je suis curieuse, ça ne peut qu’aboutir ! Et c’est pas la première fois qu’elle me le dit.
Bon, et bien on va dire qu’elle a raison, que ma démarche est effectivement la bonne, et que je vais enfin décrocher le gros lot comme elle le pressent si fort ! cross the fingers !

En tous les cas, oui je confirme, je suis curieuse, curieuse de tout ! C’est bel et bien une de mes qualités, et c’est grâce à elle que j’avance, progresse, et ne m’ennuie jamais, même quand je reste seule chez moi.

Découvrir de nouvelles technologies, de nouveaux outils en les testant, fouiner sur le Net pour avoir des compléments d’info sur un sujet donné ; Découvrir une nouvelle route en changeant de chemin ; Visiter de nouveaux lieux ; Goûter des saveurs encore inconnues ; Écouter les autres pour apprendre de leur culture, et comprendre leurs différences ; Me remettre en question fréquemment…
La curiosité est vraiment à toutes les sauces et à tous les niveaux chez moi ! les choses, les gens, les territoires, les évènements tout m’intéresse…

Après selon que ça me convienne ou pas, je prends ou je laisse, je donne aussi mon avis parfois, mais je ne juge pas.

Chic ! des clics ! dans la rue

J’ai loupé le Chic ! des clics ! du mois de mai, mais je ne vais pas louper celui du juin d’autant moins que c’est le dernier de la saison.

Cette fois le thème c’est la rue, et bien sûr le choix est difficile puisque j’ai plein de photos de rues, surtout de Montpellier !

Mais finalement bien que pas de saison du tout, je choisis celle-ci :

Illuminations dans la rue

J’adore me balader la nuit en ville quand tout est illuminé…. ou pas. 😉

Chic ! des clics ! : Petit jeu concours mensuel pour blogopotes organisé par Jath et Gilsoub.

Pourquoi je persiste à rester dans le Web

Ce billet est pour ceux qui me disent de lacher le Web, que je ne trouverai pas de boulot dans ce secteur là. Alors je leur réponds une bonne fois pour toute ! Figurez-vous que c’est ce que je fais depuis 8 ans quand même, de postuler pour des postes alimentaires qui ne correspondent en rien aux métiers du Web ! Après qu’on me prenne ou pas est une autre histoire… Donc pas besoin qu’on me dise quoi faire, et encore moins de faire des concessions. Il y a longtemps que j’en fais ! et ça ne me fait pas franchement sauter de joie…

Par contre, ce n’est pas parce qu’on ne veut plus de moi dans ce milieu là, que je vais m’en détacher. C’est une passion de 20 ans. Je ne vais pas m’en couper sous prétexte que certains pensent que je ne suis pas crédible, ou trop vieille !

Je le sais, c’est un fait, c’est un milieu qui préfère les plus jeunes plutôt que les seniors qui baignent dedans depuis que le Web existe.
Bon et bien je compose avec ça, pas le choix ! Question boulot je postule pour des postes qui n’ont rien à voir, mais question loisirs je ne me déconnecterai pas. Je continuerai à faire de la veille, à suivre l’évolution des technologies, à tester des outils, à bloguer, à twitter, à aller dans des forums, barcamps ou autres, parce qu’intellectuellement j’aime ça. Ça fait partie de ma vie depuis des années, et ça continuera à en faire partie. Même si ce que je fais, où ce que je dis n’intéresse personne, moi ça m’intéresse et je m’intéresse !

Il y en a qui vont à la pêche pendant leurs loisirs, et bien moi je vais sur le Web, et je fréquente le milieu ! Chacun son truc ! Voilà pourquoi je persiste à rester dans le Web !