chômage : le harcèlement à l’entrepreunariat

Dans l’esprit d’une grande majorité des gens dans ce pays, quelqu’un au chômage a forcément pour objectif de monter sa propre activité, de devenir travailleur indépendant, auto-entrepreneur, etc… et ces gens là ont beaucoup, mais alors beaucoup de mal à comprendre ceux qui cherchent tout simplement un job de salarié dans une entreprise.

Heuuuu j’m’excuse mais merde, tout le monde n’est pas entrepreneur dans l’âme, et n’a pas forcément matière à monter sa propre boîte non plus, et encore moins une entreprise pérenne !
En plus la parade au chômage par l’entrepreneuriat merci bien ! ça commence à bien faire !

Combien de fois ai-je entendu : Tu devrais monter ta boîte. Tu devais proposer tes services. tu devrais yakafokon…

Désolé mais moi je n’ai pas envie de monter ma boîte. Je veux travailler dans une entreprise, avec un patron, des collaborateurs, des collègues ! Je n’ai pas envie de bosser toute seule dans mon coin chez moi. je cultive déjà assez la solitude comme ça, et je suis suffisamment désocialisée, pas besoin d’en rajouter une couche !
Je ne veux pas non plus de ces jobs bouche trou. Je suis mon chargé de famille. Je ne suis pas là en complément de salaire. je cherche un VRAI job ! à plein temps !

J’ai aussi entendu dire, « ouais mais des petits boulots en indépendant, ça va te remettre le pied à l’étrier ! » Mais bien sûr ! 10 ans qu’on me sert ça sur un plateau ! le pied je l’ai mis certes, plus d’une fois, mais ça n’a jamais fait avancé le shmilblick pour autant… à chaque fois retour case départ, puisque qu’une fois servis, les employeurs passent à autre chose, et ne font rien rebondir du tout. Tu parles d’un étrier !

Et sincèrement je n’ai pas envie de monter mon propre business, je l’ai déjà dit ! D’ailleurs mon business de quoi ? Je suis bien trop généraliste, incapable de mettre une valeur financière sur ce que je sais faire, zéro projet.
j’ai travaillé dans des entreprises privées où j’étais très bien. Et je veux continuer comme ça.

L’excuse un auto-entrepreneur de plus, c’est un chômeur de moins, pas pour moi !  Qu’on se le dise.

Un dimanche avec des photographes et des modèles

J’aime la photo, c’est pas un scoop, et dès qu’il y a des opportunités d’approcher des pros je n’hésite pas à sauter sur l’occas pour apprendre en les regardant travailler.

Dimanche dernier une rencontre entre photographes et modèles était justement organisée sur l’esplanade de l’Europe via facebook. Et comme elle était ouverte à tous, j’en ai donc profité pour me joindre à ce petit monde de pros qui venait de toute la région, histoire de m’amuser un peu.

Je faisais un peu tache avec mon petit numérique au milieu de tous ces spécialistes bien outillés, mais ça n’empêche que j’ai quand même passé un bel après midi de shoot. Photographier des modèles était d’ailleurs une première pour moi, car d’ordinaire je suis plutôt paysages, instants de vie, ou encore reportages…
J’ai donc suivi les pros, regardé comment ils faisaient et clic clac, dans la boîte !

Voilà donc un échantillon de mon amusement du jour :

Les photos sont visibles sur facebook avec le nom des modèles : Rencontre photographique Montpelliéraine

ça ne vaut pas les photos des pros bien sûr, il y en a dont le travail me laisse béate d’admiration… mais je me suis vraiment régalée. Et en plus j’ai fait de belles rencontres !

L’académie Google Adwords à Montpellier, j’y étais !

Google France qui se déplace pour la 1ère fois à Montpellier pour proposer des journées de formations personnalisées sur Google AdWords ! dont une journée gratuite ! hou là ! vous pensez bien que je n’ai pas trainé pour m’inscrire même si je ne suis pour le moment ni dans une agence, ni annonceur…
Inscription acceptée, oh joie ! j’ai donc pu suivre hier l’académie Google AdWords qui se déroulait au Novotel de Montpellier.


Franchement je ne regrette pas. De 9h à 18h notre très compétent formateur, Aymerick Bouchacourt , directeur de l’agence JVWEB, spécialiste reconnu par Google, nous a appris comment utiliser comme des pros les liens commerciaux Google AdWords afin de promouvoir une entreprise sur le Web.

Très pédagogue, il nous a expliqué en détail l’interface Adwords ; comment créer une campagne ; optimiser son compte, ses mots clés, ses annonces ; analyser les performances avec des ouils de pro ; la différence entre une campagne search et une campagne display ; adwords editor pour les gros comptes… Bref la journée a vraiment été très dense, et très instructive.

Bien sûr Aymeric nous a rappelé qu’avant toute campagne Adwords, le site doit être bien conçu à la base en terme d’ergonomie, de référencement naturel, et de contenu. Il doit être en effet accessible et convaincant pour l’internaute, afin que celui-ci ait envie de s’y attarder… Vous avez 8 sec pour convaincre…

Une seconde journée de formation était également prévue aujourd’hui pour obtenir la certification Google Adwords, mais payante celle-ci et pas dans mon budget (coût de l’inscription 350€). Donc, je n’ai pas pu y assister.
Mais qu’importe, grâce à cette première journée très riche, j’ai déjà un minimum de cartes en main pour promouvoir efficacement une entreprise sur le Web.

Reste plus qu’à trouver l’agence ou l’entreprise chez qui bosser. 😉

Chic ! des clics ! multicolore !

C’est le printemps, fait beau, fait chaud, fini la grisaille, envie de couleurs !

ça tombe bien le thème du Chic ! des clics ! de ce mois d’avril ensoleillé choisi pas le gagnant du mois dernier, le grand Gilsoub,  est : multicolore

Du coup comme j’ai aussi une envie de voguer sur les flots,  je ressors pour l’occasion cette photo colorée de voiles latines à quai :

voiles latines

C’est surtout celle qui me vient en tête sans réfléchir. 😉

Chic ! des clics ! : Petit jeu concours mensuel pour blogopotes organisé par Jath et Gilsoub.

Reppler, pour améliorer sa e-réputation sur Facebook

Voilà ma découverte du matin via le site Inside Facebook : Reppler, un service très utile pour vérifier et améliorer sa e-réputation sur Facebook.

Ce service est tout nouveau puisque il a été lancé… hier ! ( voir Time to Get Your Social Reputation Clean and Safe)

La fonction de Reppler est de scanner votre profil Facebook pour vérifier la présence de contenus répréhensibles et les éventuels risques de sécurité. Le service affiche les vilaines choses qu’il trouve, et il ne vous reste plus qu’à faire le ménage, et/ou à rectifier vos paramètres de sécurité pour rendre votre profil propre et sûr.

J’ai bien sûr testé cette toute première version. Le seul hic pour ceux qui ne sont pas très langue étrangère est que Reppler est en anglais. Mais bon, comme son utilisation est plutôt simple…

Au premier lancement, Reppler demande d’accepter les permissions d’accès aux données de votre profil FB pour pouvoir le scanner. Cette étape franchie, après quelques secondes ou minutes de balayage du profil, il affiche les données analysées dans quatre sections :

  • « My Impression » : comment les autres pourraient nous percevoir
  • « My Inappropriate Content »  :  les contenus inappropriés
  • « My Information » : les informations personnelles, les photos
  • « My Privacy and Security Risks » : les paramètres et risques de sécurité

D’après le résultat que j’obtiens, ma e-réputation sur Facebook est convenable. les 2 sections à droite montrent d’une part que mon profil ne contient pas de contenu inapproprié, et d’autre part que mes paramètres de sécurité sont bien réglés et que je n’ai aucune alerte.

La section « impression » développée explique que le ton qui se dégage des posts sur mon mur est en grande partie positif, les miens étant neutres et ceux des autres positifs. Camembert et histogramme détaillent ensuite le type de posts, etc…

Pour ce qui est de la section « My information« , rien de particulier. Elle affiche juste les données personnelles, et les dernières photos postées avec un lien vers la totalité des photos.

Bref tout va bien.

Le service offre également la possibilité de scanner Picasa, Flickr et Youtube. Il suffit de cliquer sur « Social Network and Email Settings » pour rajouter ses différents comptes. Mais là ça n’a pas encore l’air très au point, j’ai essayé avec FlickR mais ça ne donne rien.

Bien sûr des services de gestion de réputation en ligne plus professionnels existent, tels que Reputation.com et LifeLock, mais celui-ci a le mérite d’être simple et rapide d’utilisation. C’est un bon moyen de corriger le tir, pour ceux qui jusque là n’ont jamais fait très attention à l’image qu’ils peuvent donner sur ce type de réseau.

Pour essayer c’est là : Reppler