Littéraire moi ? heu non !

C’est amusant, mais du fait que je blogue, certains m’ont légèrement placardé des étiquettes sur le front, de rédactrice d’abord, puis de littéraire ensuite !

Et bien non ! je ne suis pas une littéraire ! Je suis tout simplement issue d’une génération qui rentrait en 6ème en sachant lire et écrire correctement, en faisant encore quelques fautes certes, mais dans un français intelligible. C’est bête à dire, mais c’est à partir de ces bases là que le reste s’est construit. Parce que quoi qu’on fasse dans la vie, le minimum est quand même de savoir parfaitement lire et écrire, en plus de savoir compter !

Je n’ai donc pas suivi la filière littérature et philosophie (A), mais la filière scientifique (C et D), pour enchaîner sur la fac de médecine… et l’abandonner très vite pour prendre la voie de l’informatique, m’éloignant ainsi encore plus du littéraire, sans m’en être jamais approchée. Pour tout dire, pondre une rédaction, et pire une dissertation était un cauchemar pour moi quand j’étais au lycée.

Alors bien sûr j’ai commencé à lire tôt, les bibliothèques rose et verte n’ont pas de secret pour moi, tout simplement parce que je ne suis pas une enfant de la télé. Mais mon intérêt pour la culture littéraire est quand même resté limité au vernis.

Pourquoi « cette facilité » à écrire alors, si je ne suis pas une littéraire ? Et bien parce que dans tout ce que j’ai entrepris dans ma carrière il fallait savoir écrire. Quand j’étais analyste programmeur, je devais rédiger des cahiers des charges, et de façon à ce que tout le monde comprenne. D’ailleurs j’ai débuté avec un patron très strict sur la façon de s’exprimer à l’écrit. Que ce soit pour des documents techniques ou pas, il ne manquait pas de nous corriger lorsque nous abusions de certains verbes, comme du verbe permettre par exemple, ou de certaines tournures de phrases inappropriées. Cette expérience m’a été très profitable pour le reste de ma carrière où j’ai été amenée à rédiger des tas de documents : des manuels utilisateurs, des fiches techniques, marketing, des supports de cours sur des produits complexes, et même des communiqués de presse…
Quand le web est arrivé, j’ai créé des contenus adaptés, sans encore une fois aucune formation littéraire pour influencer mon rédactionnel ! j’ai juste une grande capacité d’observation et d’adaptation, et surtout il me plait de respecter ma langue, ou une autre d’ailleurs, puisque j’ai aussi rédigé en anglais.

Créer du contenu n’a jamais été si facile, ou si spontané pour moi qu’on veuille bien le penser. Je ne suis pas dans l’instant. Je ne pourrai absolument pas être journaliste, communicante à la rigueur mais pas journaliste. J’ai besoin de comprendre ce que j’écris. Je vérifie en amont, en aval, je fais des recoupements, je lis tout ce que je trouve sur le sujet que je dois traiter. Bref je vais mettre le temps qu’il faut pour sortir un texte pertinent à mon sens.

Alors maintenant qu’on me pense littéraire parce que j’écris quand le besoin se fait n’est pour moi qu’une erreur de perception de certains aspects de ma personne basée sur des clichés ou des stéréotypes : Quelqu’un qui écrit est forcément un littéraire. Ben non !

Un dimanche en couleurs

Rien fait de particulier ce WE, j’en ai donc profité pour bricoler un peu sur mon blog, et aussi vider mon numérique. C’est là que j’ai eu l’agréable surprise de voir resurgir en photos un très agréable dimanche de février que j’ai passé à Mauguio en compagnie d’un couple très sympathique.

Il faisait beau, la température était agréable, et des touches de couleur annonciatrices de printemps envahissaient le marché.

Ce jour là nous avons déjeuné au restaurant le Patio. La cuisine y est familiale et ensoleillée, et le cadre assez surprenant puisqu’il s’agit d’une ancienne cave à vins réhabilitée. Bref un bel endroit pour une déconnexion totale…

Jour à marquer d’une pierre blanche car il est extrêmement rare que je sorte au restau un dimanche… que je sorte tout court d’ailleurs…

Poubelle les spammeurs de blogs dofollow !

Autrefois la blogosphère était conviviale. Des gens venaient commenter les billets des uns et des autres, et on pouvait se faire des potes. Il y avait Ardalia, Jean-Mimi, Marcus, Franny, Fay, Cathy, Olivier et tous les autres. Selon la teneur de mon billet, ils venaient là pour échanger, raconter des conneries, ou me remonter le moral, de vrais gens quoi !
Aujourd’hui tout ce gentil monde s’est un peu évaporé… Certains bloguent encore, d’autres plus, mais ce qui est sûr c’est que depuis que j’ai fait un breack il y a plus d’un an, ils ne viennent plus par ici, ou vraiment que très rarement.

Par contre, maintenant ce sont d’autres gens qui s’arrêtent. Enfin des gens, il faut le dire vite. Ils ne viennent pas pour ce que j’écris, ils s’en fichent. Mais plutôt pour positionner leur site. Ils s’appellent « crédit », « photographe », « mutuel », « aphte », « proteine », « infographiste freelance »… charmants pseudos n’est-ce pas ? Et ils ont bien sûr tous un site professionnel derrière. Bref le genre de truc qui ne donne pas envie de répondre, et qui coupe en plus l’envie de bloguer…

Alors je vous le dis tout de go, les maniaques du backlink à tous prix, les squatteurs de blogs dofollow, vous m’énervez sérieux ! Pour moi vous n’êtes que des spammeurs de blogs, et vous n’avez rien à faire dans mes commentaires. Si vous n’êtes pas capables de vous présenter convenablement lorsque vous commentez, par un nom, un prénom ou un pseudo humain, direction la poubelle !

A bon entendeur !

D’ailleurs je me demande si je ne vais pas repasser mon blog en nofollow (à lire à ce propos : bye bye dofollow…)

Mise à jour du 24/04/11
Voilà c’est fait, les spammeurs me gavent trop, exit dofollow !

Mes liens favoris sur Diigo (weekly)

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Mes liens favoris sur Diigo (weekly)

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Collecte 2011 pour les Restos du coeur

Nous y voilà, la collecte 2011 des restos du coeur approche. Elle se déroulera les 4 et 5 mars prochain dans tous les hyper et supermarchés de France.

collecte

Pour la 3ème année consécutive Danone et Carrefour sont partenaires des restos. Ils se mobilisent le jour des collectes et font du mécénat de compétences tout au long de l’année. Et bien sûr, ils en profitent pour lancer leur petite opération de promo.

Alors un peu de chantage à vot’ bon coeur m’sieur dame, du 16 au 22 mars, si vous achetez 4 produits, 1 repas sera offert aux restos, sinon rien, le pauvre ne mangera pas.

Et pareil les blogueurs, si vous publiez un billet qui parle de ce partenariat, Danone et Carrefour s’engagent à offrir 10 Repas par billet aux Restos du Cœur, sinon rien !

1 billet 10 repas

Bon d’accord, ils ne le disent pas le « sinon rien », c’est moi qui le rajoute.
Mais la pub que se fait la grande distribution sur le dos des pauvres ça me titille légèrement le cervelet, déjà qu’elle nous racket au quotidien, et qu’elle tue le monde agricole, je ne peux m’empêcher de tiquer !

Mais que ça ne vous empêche pas de donner quand même parce qu’on a vraiment besoin. Oui je dis « on » parce que je fais partie des bénéficiaires. C’est mon 2ème hiver. Et cette année les paniers hebdomadaires sont bien maigres. Les stocks ne suivent malheureusement pas, tellement nous sommes de plus en plus nombreux.

Ceci dit je n’ai pas beaucoup vu de « Danone » sur mes pots de yaourts, mais plutôt du « Le petit laitier ». Et je ne sais pas si les boîtes et les pâtes qu’on me donne viennent de Carrefour. En tous les cas, ce que je sais, c’est qu’on manque beaucoup de fruits et de légumes, frais ou en boîte. Il peut se passer des semaines sans qu’on voit, ne serait-ce que la rondeur d’une pomme…
Par contre les féculents, ça, ça va merci.

Donc si vous pouvez donner, les 4 et 5 mars c’est la collecte ; et du 16 au 22 mars c’est l’opération de partage.

Mes camarades d’infortune et moi-même, nous vous remercions vivement.

Photo de truc pour les enfants

phototruc

Ça fait un petit moment que je n’ai pas participé au jeu de Dc Caso qui consiste à photographier un truc.

Cette fois le thème du mois c’est : « photographier un truc pour les enfants »

Ça tombe bien, il y une quinzaine alors que j’allais à un Rv en centre ville, je suis tombée en arrêt devant ces jolies voitures à pédales colorées. Et clic clac dans la boîte !

voitureapedales

J’adore les jouets rétro, et ces petits bolides m’ont fait un instant retomber en enfance et rêver d’aventures…

Mes liens favoris sur Diigo (weekly)

Pas grand chose ces derniers temps dans mes favoris…

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.