Nominé, poil au nez !

C’est trop d’honneur, mon blog est nominé, si si, par Tribulations. Trop cool, merci, merci.

Bon c’est pas le tout ça, mais maintenant va falloir que moi aussi je nomine 10 blogs où j’aime trainer de temps en temps, et que je prévienne les auteurs de leur nomination pour qu’ils fassent la même chose.

Bref vous l’avez compris, c’est une patate chaude de chaîne que voilà encore. Mais bon ça fait toujours plaisir d’être citée par nos visiteurs bien aimés surtout quand ils sont rares. Oui parce que les robots de google ça va 5 minutes, mais ça manque un peu d’humanité…

Bref, voyons voir, qui je visite plus ou moins assidument en ce moment malgré mon manque de temps…

etc. Il est évident que je visite d’autres blogueurs, mais il a bien fallu que je fasse un choix…

JO 2008, la Chine s’échauffe

Via Laurent Loiseleux.

La date des JO à Pékin approche, plus que 160 jours. Tandis que d’aucun admire l’avancée fulgurante de la Chine, celle-ci continue dans sa régression en matière de Droits Humains : JO 2008 le sport version droits humains.
C’est le moment de rappeler la campagne lancée par Amnesty International en septembre 2007 pour dénoncer la barbarie Chinoise..

Amnesty International JO 2008

Amnesty International JO 2008

Amnesty International JO 2008

Amnesty International JO 2008

Advertising Agency: MUW Saatchi & Saatchi, Slovakia
Creative Director: Rasto Michalik
Art Director: Radim Blaho
Copywriters/Idea: Peter Izo, Matus Svirloch
Photographer: Miso Bak
Production Company: Hitchhiker
Published: September 2007

Pour les tortures c’est par ici : Treize méthodes de tortures utilisées de nos jours en Chine

Et un zeste d’infographisme…

Grâce à ma longue expérience professionnelle dans l’informatique, J’ai une qualité qui est de pouvoir m’adapter à n’importe quel logiciel quel qu’il soit, comme ça, à main levée sans formation.
L’avantage est donc de pouvoir m’adapter, d’un poste à l’autre, ou même pour moi à la maison quand je réalise des sites, à n’importe quels outils même si je ne les ai jamais utilisés auparavant.
Ma fonction de coordinatrice technique nécessite que j’utilise un logiciel de PAO (publication assistée par ordinateur) que je ne connais pas, d’ailleurs la PAO jamais taté non plus… Pas de souci deux trois clics de souris pour voir comment ça marche ce bidule, pose 2-3 questions, et hop je navigue dans une multitude d’imprimés administratifs, je crée, mets en page, prépare les documents pour l’imprimerie, bref je réalise les compositions sans que ça me colle de boutons partout…
Il faut tout basculer sous un autre logiciel plus performant, qu’à celà ne tienne, en un coup de cuillère à pot, j’adapte les compositions au nouveau bazar au fur et à mesure des besoins…
Des collègues absents, une affiche et une plaquette urgente à faire. Jamais fait, et bien que cela ne fasse pas partie de mes attributions, tranquille je propose de m’y coller et… challenge réussi. Du coup on arrose ma première réalisation, sympa !

Bon ben voilà encore un nouveau métier dans ma besace. Je ne pourrai plus dire maintenant que je ne suis pas infographiste… amateur certes, mais quand même !

Ce qui est con, c’est que la rémunération ne suit pas mes multiples compétences, mais bon je ne vais pas me plaindre non plus, je peux m’acheter à manger et payer les charges de base. En plus je m’éclate au boulot, c’est déjà ça.

Toi même !

L’homme : Ah non ! Touche moi pas !
Le président : Casse-toi alors !
L’homme : Tu me salis !
Le président : Casse-toi alors, pauvre con !

Un peuple qui a oublié qu’il se devait de respecter son président de la République quelles que soient ses diversités d’opinions ;
Un président qui oublie bien souvent qu’il doit rester honorable, donner l’exemple par son charisme, maitriser ses nerfs face aux français de la "France d’en bas", et surtout éviter de montrer le mépris qu’elle lui inspire ;
Un déferlement de grossièretés qui s’en suit un peu partout sur le Net pour commenter une anecdote présidentielle de plus, le tout restant digne de la cour de récré…
Et nous voilà en train de nous enfoncer allègrement dans une spirale sans fin d’incivisme et de vulgarité.

Si nous, adultes, ne nous ressaisissons pas, comment va-t-on être capable de renforcer la morale à l’école ? Comment va-t-on encore pouvoir parler de civisme et de respect à nos enfants sans qu’ils nous rient au nez ? Franchement je me demande jusqu’où cette régression comportementale générale va aller.

J’ai mis mon Widget JiwaMusic à jour

Je ne sais pas si vous aviez remarqué, chers très rares et estimés visiteurs, mais j’ai de la zique sur mon blog depuis pas mal de temps déjà, colonne de gauche. C’est un widget de chez JiwaMusic où je me suis fait une petite playlist que je complète de temps en temps suivant mes humeurs… On trouve de tout sur JiwaMusic, même des morceaux qui datent de Mathusalem pour les vieilles nostalgiques comme moi.

Bref comme JiwaMusic a lancé sa nouvelle version de site aujourd’hui, j’en ai profité pour mettre mon Widget à jour, toujours colonne de gauche. Pas mal le nouveau player Flash, non ?

JiwaWhat other news chez JiwaMusix :

  • une nouvelle charte graphique, le jour et la nuit par rapport à la précédente version
  • de nouvelles fonctions communautaires (suggestions de jiwers, de playlists et de chansons !)
  • la possibilité de partager et d’échanger nos coups de coeur musicaux avec nos potes
  • etc…

J’ai adopté JiwaMusic en juin 2007 après que Free ait supprimé ma radio.blog, je ne regrette pas…

Un anniversaire de plus pour Ingrid

Affiche du concert de soutienDemain cela fera 6 ans, 2 190 jours, qu’Ingrid Betancourt est otage de la guérilla colombienne des FARC. Comme d’habitude le Comité de soutien organise une semaine de mobilisation pour sa libération comme celle des milliers d’autres otages.

Des manifestations sont organisées dans plusieurs villes de France. A Montpellier, le comité Betancourt 34 et plusieurs artistes locaux répondent présents à cet appel en organisant un concert de soutien à Ingrid et aux otages en Colombie, ce samedi 23 février à 21h salle Guillaume-de-Nogaret, espace Pitot.

Et nous blogueurs, que pouvons-nous faire à notre niveau ? Et bien nous pouvons déjà participer à l’action de mobilisation internationale pour la mise en place d’accords humanitaires entre les FARC et le gouvernement colombien en :

  • publiant un message de soutien sur nos blogs
  • Signant la pétition, défendant ainsi les principes d’une libération par ces accords humanitaires, seule garantie de survie des otages
  • diffusant la vidéo d’Ingrid, pour que sa voix ne soit pas oubliée à cette triste date anniversaire.

L’indifférence pèse plus que les chaînes, alors pour qu’ils vivent, parlons des otages !

Le choix de la Shoah

Allez c’est dimanche, je me suis bien reposée ce WE, ce soir je prends le temps de m’énerver un petit peu.
Je ne sais pas ce que le mec qui a été élu comme président a dans la tête (enfin si, il cherche à ratisser large et tout est bon, jusqu’au grand n’importe quoi), mais ce projet d’associer chaque élève de CM2 avec un enfant mort en déportation m’a choqué à un tel point que je ne sais pas par quel bout le prendre.
Même s’il est de "mémoire", ce "cadeau" est loin d’en être un ! Certains adultes ont-ils oublié comment nous réagissions à 9-10 ans ? combien nous étions influençables et vulnérables à cet âge là ? Ne se rendent-ils pas compte de l’impact que peut avoir la mort d’un enfant sur le psychisme d’autres enfants du même age, alors qu’ils commencent à peine à découvrir ce qu’est la vie ? Ont-ils oublié que chaque fois qu’il arrive un malheur à un élève dans une école, une cellule psychologique doit être mise en place pour soutenir ses camarades traumatisés ? Dans ce projet, il ne s’agit pas de donner un cours d’histoire à une classe mais bien de faire porter à chaque écolier le poids de l’histoire individuelle d’un enfant jusqu’à son gazage. C’est épouvantable.

Dans un pays où se mêlent toutes les ethnies et les religions, comment peut-on imposer à des élèves de confession musulmane, par exemple, de porter la mort d’un petit juif ? Sans parler qu’il n’y a pas que les enfants juifs qui ont souffert ou qui souffrent des horreurs de la guerre…

Enfin bref, Simone Veil a tout dit :Cette proposition est inimaginable, insoutenable et injuste. On ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un enfant mort. Cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter.

On ferait mieux d’apprendre à lire et à écrire convenablement aux enfants de cet âge là plutôt que de les manipuler. On ferait mieux de les amener à s’intéresser à la lecture, à la culture, à l’histoire, pour qu’ensuite, quelques années plus tard, vers 14-15 ans peut-être, quand chaque enfant le souhaitera, comme ça a été le cas pour moi, ils s’intéressent à des témoignages de leur choix, et se mettent à lire "le journal d’Anne Frank", "les femmes nues", “Le grand voyage”…. ou d’autres ouvrages plus récents…

Sauvons la télé publique

Je sais, en ce moment je ne suis pas très présente sur la blogosphère et je suis particulièrement en retard pour rebondir sur l’info et/ou raconter des conneries. Pourtant il y a des sujets en ce moment qui me démangent sacrément… Pas le temps, c’est comme ça.
Permettez-moi quand même de réagir sur la mise en ligne du site internet "www.sauvonslatele.com" par la société des journalistes de France 2.

La télé c’est pas mon truc et la pub encore moins. L’idéal serait bien sûr une télé culturelle de qualité. Mais la décision gouvernementale du mec élu comme président de supprimer plus d’1 milliard d’euros (40% du budget total) des recettes de France Télévisions sans concertation, ni discussion préalable avec les acteurs du secteur, ni proposition de garantie en contrepartie, ne laisse présager rien de bon pour l’avenir du service publique, et encore moins pour le porte-monnaie des téléspectateurs que nous sommes (encore une petite claque au pouvoir d’achat t’en veux, t’en as… ). D’autant moins que tout ça va profiter aux amis de qui on sait…

Alors pour éviter des télés privés aux programmes abêtissants, pour une télé publique forte, pour s’informer et s’exprimer sur toutes les décisions qui seront prises par les instances politiques responsables de l’avenir de la télévision publique, pour signer aussi la pétition mise en ligne dont l’exigence est l’ouverture d’un débat public avec l’ensemble des professionnels concernés, préalable indispensable à toute décision, je vous invite à vous rendre sur "www.sauvonslatele.com" !

Comment créer un blog

Aujourd’hui il est extrêmement simple de créer un blog et de nombreuses formules existent. Cependant deux démarches se distinguent suivant les compétences techniques de la personne chargée de la mise en oeuvre du blog et surtout de son objectif.

  • La plus simple est de s’inscrire sur une plate-forme d’hébergement de blogs.
  • La plus professionnelle est de concevoir ou de faire concevoir son blog et de l’héberger chez un hébergeur lambda

S’inscrire sur une plate-forme d’hébergement de blogs

Les plates-formes d’hébergement de blogs ou communautés de blogs sont conçues pour faciliter la tache des néophytes. Le principe est basé sur l’utilisation d’un outil de publication en ligne.

Certaines plates-formes fédèrent les internautes de façon thématique ou générationnelle. Il est indispensable de consulter quelques dizaines de blogs d’une communauté donnée pour se faire une idée du « profil type » de ses membres, s’il y en a un, avant d’ouvrir son blog.

Les hébergeurs de blogs proposent des solutions gratuites ou payantes. Le choix peut dépendre des fonctionnalités offertes, notamment en terme de personnalisation, de présentation du blog ; de possibilité d’inclure ou non des images, du son : de limiter l’accès du blog à un cercle restreint par mot de passe ; de capacité de stockage, détail important quand le blog a pour objectif de présenter beaucoup d’images, de photos, de podcasts…

L’inconvénient majeur des solutions gratuites est de ne pas pouvoir disposer de son propre nom de domaine et d’une assistance personnalisée si besoin.

Quelques plates-formes d’hébergement de blogs :

Le choix de l’hébergeur de blogs fait, il suffit d’ouvrir un compte chez celui-ci en remplissant le formulaire d’inscription et de se lancer dans la publication de ses premiers billets en suivant les indications proposées.

Concevoir (ou faire concevoir son blog) et l’héberger chez un hébergeur lambda

Les initiés préfèreront garder leur indépendance et privilégier la création et l’originalité en réalisant eux-même leur blog avec un outil de conception spécifique.

Dans ce cas ils l’hébergeront chez un hébergeur de leur choix, gratuit ou payant, chez qui le blog sera téléchargé grâce à un outil de transfert de fichiers (ftp ou file transfert protocol). Il en existe d’ailleurs de gratuits.

Puis la publication des billets se fait en ligne de la même façon que sur un blog hébergé sur une plate-forme, sans qu’il soit nécessaire d’avoir des compétences techniques.

Exemples d’hébergeurs :

  • OVH (payant) www.ovh.com
  • 1and1 (payant) www.1and1.fr
  • Free (gratuit)… www.free.fr
  • Sociétés de services spécialisées en hébergement de sites

Il est à noter que l’un des avantages d’un hébergeur payant est de pouvoir choisir un nom de domaine personnalisé.

Les outils de conception de blogs en langue française :

Ces outils gratuits sont des logiciels libres, et tous deux respectent les normes du W3C (World Wide Web Consortium) qui promeut la compatibilité des technologies Web. Ils ont l’avantage d’être optimisés pour le référencement naturel sur les moteurs de recherche, accélérant ainsi la notoriété du blog. Ils proposent de multiples fonctionnalités sous forme de plugins, et divers thèmes qu’il est possible d’adapter si nécessaire.

Les communautés de Dotclear et de WordPress sont très actives, des forums sont mis à la disposition des usagers pour les aider à résoudre les difficultés qu’ils pourraient rencontrer.

mise à jour du 20/05/11
A titre d’exemple, j’ai moi-même conçu ce blog avec Dotclear en 2005, pour ensuite le migrer sous Worpress 3.0 en 2010. Ce blog est hébergé chez OVH.

Au fil de l’eau

Il y avait longtemps que je n’avais pas suivi les concours photos Chic ! Des clics ! proposés pour le fun par Jathénaïs et Gilsoub. En effet je n’étais pas particulièrement inspirée par les thèmes.

Cette fois Valérie, qui a gagné le dernier, propose le thème de l’eau… et l’eau, j’aime ça, ça m’inspire. J’en ai partout sur mes photos. Alors je vais participer, mais avant va falloir que je choisisse une photo, pas simple…

Bon, j’évite la mer parce que ça peut faire l’objet d’un autre thème. En cherchant bien, j’ai une série sympa que j’avais prise en remontant la Vis (34) il y a cinq ans. Il pleuvait et l’atmosphère était magique. Pourquoi pas envoyer à jath l’une de celles-ci ?

en remontant la Vis

ou encore l’une de celles prises à Montpellier lors de mes balades sur le thème des fontaines…

Fontaines Montpellier

Bref, j’ai le choix… Alors ? A votre avis ? Moi j’aime bien la première série. Et pourquoi pas celle des gouttes d’eau sur l’arbre ?