Gros ménage dans mes services Web 2.0

Trop de services Web 2.0 tuent le Web 2.0.
Gros ras le bol de tout ce bazar qui en fin de compte prend du temps pour ne pas servir à grand chose. Besoin d’air, d’avoir de vraies relations humaines, et de retrouver les valeurs de la vraie vie, aussi j’ai viré mes comptes chez :

  • Jaïku
  • Pownce
  • Kewego
  • copaing.net
  • Xing
  • plaxo
  • Mashable
  • del.icio.us
  • Clipmarks
  • skouk
  • Myspace
  • Technorati
  • Blogasty
  • et j’ai pas fini..

J’ai encore mon compte Facebook mais j’ai viré toutes les applis inutiles et je me suis enlevée de plein de groupes… D’ailleurs je me demande si je ne vais pas aussi supprimer ce compte là…

Question blogosphère, l’arrogance et l’opportunisme me gavant déjà suffisamment comme ça au quotidien, je jette aussi du lest de ce côté là…

Va falloir que je fasse aussi le ménage dans tout ces sites emploi sur lesquels je suis inscrite depuis le début de ce siècle et qui ne m’ont jamais rien apporté.

Guide de survie pour les touristes en Savoie

Ca y est les touristes commencent à arriver en Savoie pour la saison d’hiver… alors voilà quelques conseils transmis par mes poteaux du coin, surtout pour les parisiens…. 😉

  • N’oubliez jamais que vous n’êtes pas chez vous
  • Cessez de mettre des Moon Boots avec vos jeans ou des écharpes de foot au ski
  • Laissez toujours un pourboire, quelques centimes suffisent parfois pour vous maintenir en vie
  • Comparer les remontées mécaniques au métro peut vous coûter cher
  • Ne dites surtout pas ‘A Paris, c’est moins cher’
  • Ne branchez jamais en boite, contentez-vous de danser
  • Même immatriculée 73, une voiture de location reste une voiture de location
  • Arrêtez de dire ‘Oh, comme c’est beau’ , on le sait
  • Ne vous ridiculisez pas en parlant de ski
  • Ne roulez pas à 40 km/h sur les routes de montagne, nos routes ne sont pas dangereuses, c’est vous qui ne savez pas conduire
  • Ici le Klaxon n’est là que pour dire bonjour. Vous ne connaissez personne, ne klaxonnez pas
  • Vous n’avez rien à faire au comptoir, il nous est réservé
  • Sachez qu’un Savoyard n’est jamais seul
  • Ne branchez pas les habitantes des stations, même nous, nous n’y arrivons pas
  • Ne nous lancez jamais de défis stupides sur notre capacité à tenir l’alcool. Vous avez perdu
  • Ici, on vous appelle les Gaulois, et vous n’êtes pas nos ancêtres
  • Enfin, n’oubliez pas que vous n’êtes pas partout chez vous, surtout chez nous

Ben oui quoi, même si je suis plus mer que montagne, je suis née en Savoie et j’y ai passé quelques années avant d’émigrer ailleurs… J’y ai donc encore quelques liens. 😉

Si tu meurs à Cugnaux, t’es puni. si si !

Z’auriez pas un terrain à filer au Maire de Cugnaux en Haute-Garonne, non ? Parce qu’il a plus de place dans ses cimetières le pauvre. Et le méchant ministère de la Défense lui refuse l’autorisation d’en construire un sur le seul terrain dispo qui lui appartient.

Bon qu’à cela ne tienne, le Maire, Philippe Guérin, a plus d’un tour dans son sac et surtout beaucoup d’humour. Puisque l’armée n’y met pas du sien, par arrêté municipal du 16 novembre il «interdit à toute personne ne disposant pas de caveau dans le cimetière existant» de mourir sur le territoire de la commune. et toc ! Et en plus, il promet que les contrevenants seront sévèrement sanctionnés. et retoc !
De son côté, le préfet envisage de déposer un référé pour "la liberté de mourir" ! et ping, et pong !

Je ne sais pas si le Maire va arriver à ses fins après cet arrêté ironique, mais en tout les cas, ce qu’il y a de sur c’est qu’il va très vite prendre de la notoriété et sa commune avec…. Et le plus drole ce sont les réactions… entre ceux qui ont de l’humour et ceux qui n’ont strictement rien compris… mort de rire !

Aïe bobo !

Ce soir en rentrant je me suis pétée la figure grave. Pas vu une connerie de marche dénivelé dans la nuit, déséquilibrée, boum patatra, j’exécute un roulé boulé sur la jambe droite pour protéger la jambe gauche, je me balance un coup de poing dans les côtes de la main droite[1], puis je claque un revers de la main gauche sur le sol pour amortir le choc de la bascule du corps, et quel choc ![2]
J’ai eu un mal fou à me relever et j’ai bien cru que je m’étais brisée en mille morceaux. … Déjà que quand tout va bien j’ai du mal à me relever quand je suis par terre.

Résultat de ce vol plané avec atterrissage digne d’une vache sur un lac gelé : un énorme hématome sur la cuisse, une grosse difficulté à marcher, le dos en compote, et je crois bien qu’en plus je me suis pétée un métacarpe… Même pas drole. :-/

Quelle conne, comme si mon corps ne me faisait pas assez mal comme ça, il a fallu que je m’en remette une couche. 🙁
Heureusement, j’ai encore une main droite intacte pour soigner le bazar. 🙂

Conclusions du toubib :
Entorse de la mimine, grosses contusions sur le cuissot et cotelettes fêlées.
Massage de la mimine, strappage, gavage d’anti inflammatoire et d’anti douleur pour retourner au boulot demain. Et voilà !

Notes

[1] En fait je me suis aplatie sur le dénivelé, d’où l’impression de coup de poing,. aïe mes côtes

[2] et là je vous tourne le film à l’envers, car j’ai claqué la main avant de m’aplatir sur les côtes et la cuisse

Un blog, un wiki, c’est quoi ?

blog, wiki, voilà des mots qui font de plus en plus parti de notre quotidien, mais s’agit-il d’une mode ou d’une réalité ?

Quoiqu’il en soit, les blogs, suivis de prêts par les wikis, sont en pleine expansion et la dernière décennie a vu naître plusieurs centaines de milliers de ces sites Web dans le monde.

En France, avec la campagne électorale 2007, tandis que des wikis centralisent informations et débats (exemple debat2007.fr, un wiki qui présente les propositions des candidats à l’élection présidentielle), les candidats prennent conscience de l’importance de ce canal de communication et ouvrent leurs propres blogs pour toucher un nouvel électorat. Un tel développement de ces outils dans le milieu politique ne pouvait que faire réagir les médias sur l’intérêt du phénomène…

Mais que sont les blogs et les wikis  ?

Les blogs et les wikis sont des sites Web dynamiques dont le contenu est mis à jour en ligne à partir d’un navigateur lambda. Ils sont simples d’utilisation et ne demandent pas de connaissance informatique.

Le blog

«Blog» est la forme abrégée de «weblog», le terme anglais que l’on pourrait traduire par «journal sur Internet». En France le terme «bloc-notes», ou «bloc» en abrégé, a été adopté. Au Québec, l‘Office québécois de la langue française a préféré franciser «blog» en «blogue», sur le modèle «bogue» (équivalent français de bug).

Le blog est un espace personnel contrôlé par son auteur, le blogueur. Le contenu est organisé en articles, plus communément appelés billets ou «posts». Ceux-ci sont publiés chronologiquement, le plus récent apparaissant en premier sur la page d’accueil. Ils sont classés par catégorie (rubriques) pour une meilleure lisibilité. Plusieurs blogueurs peuvent s’exprimer sur un blog. Chacun possède un identifiant et un mot de passe, et est propriétaire de son article. Bien que les lecteurs peuvent commenter les articles, l’expression reste néanmoins un monologue.

Le blog peut être un outil de communication entre les élus et les citoyens, et remplacer ou compléter la lettre d’information. En effet par le biais des commentaires, il offre la possibilité aux citoyens d’échanger avec le blogueur, de poser des questions, de faire des suggestions, de donner leur avis.

Le wiki

Le wiki, de l’hawaïen signifiant «rapide», rentre dans une démarche plus évolutive et communautaire que le blog. Il ne s’agit pas dans ce cas d’articles rédigés par une personne mais de pages modifiables à la volée par un groupe de personnes appelées contributeurs. Pour contribuer, ceux-ci doivent s’inscrire sur le wiki, la visualisation et l’édition du contenu étant gérée par mot de passe. Un animateur ou modérateur veille à ce que l’information reste cohérente avec l’objet du wiki et la réorganise si besoin.

Le wiki voit son utilité dans le cadre de projets collaboratifs qui nécessitent partage d’expériences et de ressources.

L’information est disponible instantanément dès sa mise en ligne. L’envoi de quantité d’emails avec pièces jointes est ainsi évité. Les utilisateurs abonnés au wiki sont informés des mises à jour et peuvent intervenir rapidement.

Différence entre les deux outils

La différence essentielle entre ces deux outils est la façon de gérer l’information. Sur un blog, elle est volatile et ne concerne qu’un instant T comme dans un journal, alors que sur un wiki elle est rédigée pour durer, être modifiée, complétée. La participation est également différente, le wiki étant avant tout un outil collaboratif, alors que le blog a une vocation plus personnelle.

En résumé :

  • blog : un blogueur (ou des blogueurs autorisés) publie régulièrement du contenu sous forme de billets. Le lecteur a la possibilité d’apporter ses commentaires à la fin de chaque billet.
  • Wiki : Comme sur un tableau blanc, tous les lecteurs sont conviés à contribuer à l’enrichissement du contenu.

Un peu d’histoire

Bien que les médias ne s’éveillent que depuis peu au phénomène des blogs, leur naissance ne date pas d’aujourd’hui. En effet les premiers blogs sont apparus aux Etat-Unis dès le début des années 90 juste après la création du Worl Wide Web en 1989. Ils ont commencé à fleurir quelques années plus tard dans les pays francophones, d’abord au Canada à partir de 1995, puis en France à partir de 1999. Mais l’explosion des blogs est réellement apparu en ce début de siècle après les attentats de 2001, mais aussi grâce à l’apparition de plates-formes communautaires qui simplifient leur création par les néophytes.

Quant au wiki, le concept a vu le jour en 1995 sous l’impulsion de Ward Cunningham. Celui-ci a baptisé son site collaboratif wikiwikiweb en souvenir du wikiwiki, le bus de la ligne T52 à Honolulu. Il souhaitait par cette expression exprimer l’idée de rapidité d’enrichissement du contenu. Aujourd’hui L’encyclopédie wikipédia est l’application wiki la plus connue.

Vélo ! Mais quel vélo ?

Après le concours sur le thème de l’escalier organisé avec Jath, Gilsoub remet ça et, toujours d’actualité, se lance dans la bicyclette.
Il est encore tant de participer à ce concours photo. La clôture des réceptions est fixée au 17 à minuit. Et plus on est de fou, plus on rit… Mais bon sang, bien que je ne pédale plus depuis longtemps, j’en ai plein moi des bicyclettes. Alors laquelle choisir ?

vélo

  • Sur le pont

vélo

  • Abandonnée ?

vélo

  • A la queue leu leu

vélo

  • Qui n’en veut ?

Et pour ceux qui veulent participer :

  • Envoyez votre photo à l’adresse : concours AT legaletas.net
  • Format : 800 x 600.jpg (72 dpi maxi)
  • Expo en ligne au fil de l’eau sur le blog de Gilsoub : Vue sur le peloton.

Maj du 17 novembre.
J’ai finalement envoyé celle-là prise cet après-midi.

vélo et le Sauve qui peut le bateau s’appelle « le sauve qui peut », il a appartenu à Georges Brassens. Et le vélo, il est juste vieux, mais vieux… comme le bateau. Mais lui, il roule toujours.
Et à midi on a mangé dehors à côté du vélo. Elle est pas belle la vie ?

Trois femmes et un mec pour me remplacer !

Les Titon’s ont eu leur réunion de bureau. 3 épouses managées par un mec me remplacent pour gérer leur blog. L’équipe est désormais en famille, sans tache d’huile au milieu.

Comme il faut toujours laisser la place que l’on quitte nickel, j’ai passé l’après midi à mettre la version du blog à jour, plugins compris. J’ai fait une sauvegarde en cas, et j’ai définitivement laché mon bébé et transféré mes compétences par un long mail.

Une histoire de 6 ans de bons et loyaux services sans vague est terminée sans tambour, ni trompette. Bon vent à eux et surtout à moi !