Cherche Julo désespérément

Le festival de Thau, des balades en bateaux, dans l’arrière pays, après-midi à l’ombre à bouquiner, baignades, apéro à la fraîche sur une terrasse… Des week-ends, des petits voyages et pourquoi pas des grands… tout ça à deux, j’en rêve.

Pour passer des vacances moins seule et plus si affinités, partager des tranches de vie et de rire, les amis, les copains aussi car le vase clos c’est pas mon truc, je cherche Julo désespérément… Un Julo qui aime les bons vins, le rugby pourquoi pas, tant qu’il n’est pas un fana de foot ; un Julo qui aime plaisanter, rire, la musique, danser même si je ne peux plus vraiment. Parce que j’aime les hommes qui dansent, ils ont un petit quelque chose de félin en plus qui me fait frissonner… Un Julo qui a passé le cap enfants, parce qu’il y a un temps pour toute chose… Un Julo cultivé qui a le sens de l’humour, qui ne se prend pas au sérieux et surtout qui ne fume pas, je déteste… Un Julo classe, fun et fin quoi !

Non, c’est pas vrai, je ne cherche pas et je ne suis pas désespérée, mais bon s’il pouvait me tomber dessus comme ça, au hasard des rencontres, histoire de me rappeler ce que ça fait … de partager des instants de vie avec un homme !

PS :
GPI si tu passes par là, tu ne me fais pas le coup du crapaud à embrasser cette fois, hein?

4 réflexions sur « Cherche Julo désespérément »

  1. Sof, G trouvé 1 truc d’ ENFER ! les rayons librairie de la… heu…pas de marque ? alors… une enseigne en 4 lettres, niveau bas du Polygone, logo blanc sur beige… ça suffira ?
    FONCE ! mais surtout, sans ta carte bleue, sinon, elle crame…

Laisser un commentaire