Boule d’angoisse

Ma boule d’angoisse s’est accentuée ce matin. J’ai le sentiment que ces élections sont les pires que nous ayons jamais eu jusqu’à maintenant. Je sais pour qui je vais voter, le moins pire à mon sens, à défaut de mieux. De toute façon quelque soit le résultat nous allons être très mal après, les miracles ça n’existent pas et trop de personnes ne sont pas conscientes de l’état de récession économique dans lequel se trouve ce pays et vont voter sur des looks, des apparences, des formes sans se soucier des problèmes de fond …
Nous sommes entretenus dans la peur comme l’explique Le Monolecte et chacun réagit en fonction de sa petite vie sans vouloir regarder au delà de son clocher ….

La bête immonde ne sortira pas des urnes ce soir.
Parce qu’elle est déjà là.
Tapie au fond de nos entrailles en train de nous bouffer le ciboulot…

Lire la suite chez Le Monolecte

Nous ne plaisantons plus, nous ne rions plus, nous ne nous exprimons plus librement … peur de la réaction de l’autre …

Allez je respire un grand coup et je vais voter …

17 réflexions sur « Boule d’angoisse »

  1. je sens aussi cette peur de s’exprimer qu’a le plus grand nombre
    sur les blogs amis peu de remarque politiques

  2. Tiens pour te remonter le moral, Sophie jolie, et pour te confirmer que tu as souvent raison : quel que soit le résultat, cela ne changera rien pour toi ou moi, à nous batteler contre la vie et les emmerdes.
    A la limite, c’est peut-être mieux si nous n’avons pas notre favori en haut de l’affiche, on sera ainsi moins déçues par la suite (Cath Stoïque !!)

    A part ça, RAS ici dans mon bled du 9-2, sauf que je me suis emplafonné notre maitre (UMP) à sa sortie des urnes et au moment d’y aller (un petit bonheur) : "hé, monsieur machin ? Voooouuuuuiiii (sourire charmeur) je voulais juste vous rassurer, nous n’allons pas voter pour vos copains ni pour vous par la suite"

    Ouuffff, ça fait un bien…

    Les seuls rebelles dans mon bled sont ceux qui votent pour Le Pen ;-(
    et nous deux, Bayrou….

    Il fait beau, canicule en vue. Et chez toi, beau et chaud aussi hein ?

    Bisous 🙂

  3. J’ai posté mon sentiment et mon commentaire chez Resse ce matin.
    Mon plan B n’engage que moi bien sûr 😉

    Je crois quand même que les élections les + merdiques que j’ai perso jamais connues étaient en 2002 avec ensuite au 2ème tour le plébiscite pour Chirac, faute de mieux.

    Bon, tout cela ne change strictement rien à mon lundi…
    Il fait soleil et nous avons eu droit à une petite pluie ce matin tôt qui a raffraîchi plantes et esprits.

    C’est déjà ça.

    Bisous Sophie et plein de vitamines puisque nous sommes des citoyennes qui aimons cette belle couleur ! 🙂

  4. Avec tout le respect je trouve vos propos exagérés. Ils sont exprimé sous l’émotion et sans recul. J’ai voté Nicolas Sarkozy et j’en suis fier. C’est le vote du bon sens. Celui de la liberté et du travail, des personnes qui veulent avancer. C’est un projet d’hommes et de femmes. Heureusement, il fait barrage à l’utopie de Ségolène et au pseudo projet du politicien Bayrou soutenu essentiellement par les bobos et tous ceux qui sont à l’abri des contraintes de la vie. De Gaulle a été traité de Dictateur, Chirac de fasciste et maintenant Sarkozy de bête immonde, où allons-nous.

  5. Moi aussi j’ai ressorti de vieux albums:

    "J’me souviens surtout d’ces moutons,
    Effrayés par la Liberté,
    S’en allant voter par millions
    Pour l’ordre et la sécurité."

    Renaud – Hexagone (Amoureux de Paname) – 1975

  6. Est-ce que les élections peuvent changer les problèmes de fond ?
    Les politiques le prétendent, on veut y croire, mais cette foi ne soulève les montagnes qu’en imagination.
    Quel que soit le résultat final, le service de la dette aura le même poids, idem pour le financement du système social. J’ai même peur que son influence sur le taux de chômage avoisine le zéro.
    Après tant d’alternances, qui peut vraiment croire qu’il suffit de glisser un bulletin dans l’urne pour changer la vie ?
    Élections, piège à cons ! Bien qu’ancien, ce slogan reste d’actualité.

  7. @Cath
    Pas passée chez Resse encore …

    @Christian Bodier
    Si vous aviez vous-même lu ce billet avec un peu plus de recul, vous auriez compris que ces propos ne sont pas les miens, mais ceux du Monolecte que je cite en vous renvoyant vers son billet. Allez le lire !
    D’autre part j’ai écrit mon billet avant de voter … regardez l’heure ! et je ne parle d’aucun candidat. C’est vous qui portez des conclusions un peu rapide à mon sens.

    @Gilles C
    Et oui …

    @Fred
    Je suis totalement d’accord avec toi

  8. Fred a raison mais merde, ils ont l’air tellement contents avec leurs fanions et les copains… ils y croient… la désillusion vient bien assez vite.

  9. blanc bonnet ou bonnet blanc, quelle différence?
    Je ne pense pas qu’un parti politique puisse a lui seul redresser la barre. Les places a prendre doivent etre bonnes vu comment ils se battent tous et nous… Hé ben on contineras a râler pour diverses raisons et cela ne changeras pas avant bien longtemps.
    Nous sommes le petit peuple qui met la main a la poche si il le peut pour que les gros grossisent au dépent des petits.
    Ne vous leurrer pas.

    J’espere qu’il fera beau au deuxieme tour que je puisse aller me faire une longue ballade en moto loin de ces polichinelles.

    Merde Coluche pourquoi t’es parti !!!!

  10. @Ardalia
    Et elle va venir très vite !

    @Philippe
    P’tain, C’est vrai que depuis qu’il est parti, on ne peut pas dire que ça rigole en ce bas monde !
    De toute façon, on ne peut plus rien dire sans que tout soit pris au 1er degré.
    Quelle tristesse !

  11. "Avec tout le respect je trouve vos propos exagérés. Ils sont exprimé sous l’émotion et sans recul. J’ai voté Nicolas Sarkozy et j’en suis fier. C’est le vote du bon sens. Celui de la liberté et du travail, des personnes qui veulent avancer."

    et blablabla… non mais je vous jure, je crois réver. N’est ce pas NS qui a affirmé à plusieurs reprises "travailler plus pour gagner plus". Allez dire à un employeur que vous voulez travailler plus pour gagner plus et il vous répondra premièrement que c’est lui qui décide et deuxièmement que si vous n’êtes pas contents, vous n’avez qu’à dégager. Elle est où la liberté là dedans ???.
    Il faut vraiment être stupide pour gober de telles âneries.
    Pays de m…….. !!!!!

    Pardon pour ce coup de colère (saine) mais je ne fais qu’anticiper les résultats (snif).

Laisser un commentaire