Dis, tu les jettes où toi tes mégots ?

Nous le savons, à partir du 1er février 2007, il sera interdit de fumer dans les « lieux à usage collectif clos et couverts »[1], sauf dans les débits de boissons et/ou tabac, casinos, cercles de jeu, discothèques, hôtels et restaurants qui ont obtenu une dérogation jusqu’à janvier 2008[2]. Les fumeurs seront donc de plus en plus amenés à aller fumer leurs clopes dehors devant l’entrée de leur lieu de travail ou dans les cours intérieures si il y a, utilisant allègrement comme cendrier bitume, pavé, pots de fleurs, gazon sans s’inquiéter de l’environnement.

Et oui, parce que les fumeurs ont, pour la plupart, la fâcheuse habitude de jeter leurs mégots, non éteints de surcroît, n’importe où. Et hop ! sur le sable à la plage, à la montagne au pied des pistes, à la campagne au bord des lacs et rivières, en ville dans les parcs et jardins, par la fenêtre de leur voiture sans se soucier des risques d’incendie, dans le caniveau, sur les trottoirs et terrasses, ils balancent en toute impunité. Sauf chez eux bien sûr, parce que ça ne leur viendrait pas à l’idée de jeter leur mégot par terre dans leur salon …

escargot.jpg En sachant qu’un mégot de cigarette met 3 à 4 mois à se dégrader si il n’a pas de filtre, et 1 à 2 ans si il en a un, et qu’il n’y aura pas toujours des escargots pour les ingérer … il serait peut-être temps, chers fumeurs, que vous pensiez écologie en utilisant les trucs simples qui existent pour conserver ce petit déchet polluant jusqu’à trouver une poubelle où le jeter.
Le coup de la petite boîte d’allumettes vide, par exemple, vous connaissez bien sûr ? on ouvre, on secoue sa cendre, on éteint sa cigarette, et on glisse le mégot à l’intérieur avant de la refermer et hop dans le sac à main ou la poche jusqu’à ce que l’on trouve l’endroit adéquat où le jeter. Et pour ceux qui préfère des solutions plus branchées, ils existent même des piège-mégots de toutes les couleurs dans le commerce. C’est pratique, on peut aussi y conserver son chewing-gum jusqu’à trouver une vraie poubelle.

Alors pour éviter les mégots dans le décor, faites donc un effort !

mhs.jpg

Notes

[1] chouette

[2] patience

18 réflexions au sujet de « Dis, tu les jettes où toi tes mégots ? »

  1. Heeeuuuuu, je conteste ! Un mégot de Gitane sans filtre n’est pas une pollution. Ca met le temps que ça met à se dégrader, mais au moins, ça se dégrade. Et si on commence comme ça, il faudrait d’abord faire la chasse à bien d’autres pollutions non bio dégradables ! na !

    PS: c’était ma minute de mauvaise humeur contre ces rigolos qui ferait mieux d’interdire la bagnole que la cigarette ! Na !

    1. avant d’être une question d’écologie c’est aussi une question de civisme et d’hygiène. T’aimerais que je vienne chez toi et que je jette mes crasses dans ton salon ? je ne pense, alors pourquoi la nature et les riverains devraient aimer cela.
      Filtre ou pas, bio dégradable ou pas, on ne jette pas ses déchets en rue c’est tout. Clopeur ne rime pas forcément avec dégueulasse.
      Bah en fait, les voitures ne polluent pas tant que ça, la cause number one des problèmes d’effets de serre est le méthane que les vaches produisent en pétant…une raison supplémentaire de réduire sa consommation de viande.

      1. ce billet a plus de 10 ans. La personne à qui vous répondez est décédée depuis.
        D’autre part elle s’exprimait au second degré…

  2. @François Granger
    ça n’enlève pas les risques d’incendie le dégradable qu’on balance encore allumé, et puis ça n’empêche pas non plus que c’est crade de ne pas utiliser les poubelles 😉
    En fait c’est l’escargot qui m’a inspirée aujourd’hui, la photo est prise au boulot dans un patio où le sol est jonché de mégôts.
    @Dimitri
    Ben non l’un n’empêche pas l’autre et les p’tits ruisseaux font les grandes rivières … 🙂

    1. disons qu’il faut être sacrément bas de plafond pour mettre un mégot non éteint dans un étui inflammable…soit on éteint le mégot avant soit on a la présence d’esprit d’utiliser une boîte métallique. Il n’y a rien de crade…tu vides ta petite boîte régulièrement et voilà…pas plus crade que de s’essuyer le cul après avoir démoulé un cake 😉 Un moment aussi faut arrêter de jouer les précieuses, fumer c’est crade ; pour le poumons, pour l’haleine etc. on ne va pas mourir de faire « un truc crade » en plus si c’est pour l’écologie et pour montrer qu’on a un minimum d’éducation.

  3. Ton blog ne me connait plus, il me snobe!

    J’avoue n’avoir pas toujours été top avec mes mégots. quelques principes : on écrase toujours, même en ville! On ne jette jamais dans nature jolie (ou non), on applatit son mégot et on le glisse entre le paquet et la moitié d’emballage. On prends rdv chez le médecin pour avoir un coup de pouce pour arrêter pour toujours toujours cette fois… :o(
    On a la trouille d’être privée de sa totoche…
    ;o)

  4. Salut, pour info ya aussi un super
    cendrier de poche megokiller
    apparement en métal recyclé et
    hermetique, au moins pour la loi anti
    tabac de janvier 2008, ce sera
    un objet écologique de tri en plus. voici
    le lien http://www.mego-killer.com/
    et c’est pas mon site mais bon
    c bon à savoir pour les fumeurs.

    bye
    LEO

  5. Dautant plus qu un megot et ses produits toxiques jetes dans la neige sont comparable a une poche de the dans de leau chaude… Ils se repandent et se diffusent…. :-/ 😐

  6. Salut salut ,
    ^^ les cendriers de poche rien de nouveau regardez dans le film "gremlins" … bref
    cendrier de poche … ok c’est cool.
    Un autre petit truc , ( je suis fumeur, et l’un des problème est aussi les cendriers à la maison…)
    Garder les mégots dans le cendrier libèrent une odeur pas top ( c’est un scoop ! ) c’est pour ca qu’il faut aussi mettre les mégots dans une boite refermable hermétiquement ( histoire de ne pas respiré cette vapeur toxique …)
    Bon après avoir collecté tout ces petits bijoux que faire ? les jeter à la poubelle ?
    Mais que deviennent ils ? ils sont incinérés ? donc on ne pollu pas en les jetant par terre mais on pollu a cause des vapeur de combustion…
    Si vous avez un tuyau je suis preneur 🙂 tchao

  7. Je vais te faire plaisir…je suis fumeuse et mon homme aussi mais il ya un bail que nous ne jettons plus nos mégots parterre….si il n’y a pas de poubelle hop on eteinds la clope on arrache le filtre (partie polluante)et on le met dans une popoche en attendant de trouver une poubelle…tant pis pour nous si on sent le tabac froid…on a qu’a pas fumer…et quand on se ballade dans la nature(plage/campagne, montagne etc…) en général on emmène un "cendrier de voyage" en fait a la base c’est un objet, prévu pour mettre la monnaie, qu’on utilise à la plage ou à la montagne et qui se porte autour du cou…c’est hermétique et léger…en attendant de parvenir a arrêter de fumer…c’est le minimum je trouve…

    Amitiés.O’ror

Laisser un commentaire